x
Close
African Business

Des compétences agricoles améliorées en RD Congo

Des compétences agricoles améliorées en RD Congo
  • Publiémars 4, 2024

Le pays va se doter d’un guichet unique de délivrance des permis et licences pour les investissements agricoles climato-intelligents et entend développer son label « Made in RDC ».

 

Le Programme congolais de transformation de l’agriculture (PTA) vient de recevoir un coup de pouce de la BAD (Banque africaine de développement), à hauteur de 117,9 millions de dollars. Plus précisément, la BAD appuie le Projet d’appui à la gouvernance et au développement des compétences, au sein du PTA.

L’appui financier provient du Fonds africain de développement, le guichet à taux concessionnels de la BAD, dont 78,6 millions $ sont issus de la Facilité d’appui à la transition, un instrument de financement de la Banque destiné aux pays en situation de fragilité.

« Ce projet s’inscrit dans le cadre du vaste programme de transformation de l’agriculture en RD Congo et vise tout d’abord à renforcer l’environnement des affaires pour le secteur privé, à travers l’amélioration de la gouvernance sectorielle et de la qualité de la main-d’œuvre pour promouvoir l’entreprenariat dans les chaînes de valeurs agricoles », a expliqué Serge N’Guessan, directeur général de la BAD pour l’Afrique centrale. « Le projet permettra de promouvoir le secteur privé et d’encourager l’investissement étranger ainsi que la création d’emplois décents dans le secteur agricole, dont la contribution à l’économie reste encore faible malgré le fort potentiel du pays. »

Parmi les réalisations majeures attendues du projet, il est notamment prévu la création d’un guichet unique de délivrance des permis et licences pour les investissements agricoles climato-intelligents au sein de l’Agence nationale de promotion des investissements, le développement du label « Made in RDC » ainsi qu’une plateforme numérique pour structurer et organiser les acteurs des filières cibles à travers des interprofessions agricoles.

D’autre part, 500 formateurs bénéficieront de formations dans les domaines de l’entrepreneuriat, des techniques améliorées de production et de transformation des produits agricoles ainsi que de la gestion des conflits dans le secteur agricole et l’agrobusiness. Enfin, deux centres communautaires de développement des métiers innovants en appui à la transformation agricole seront construits. L’un des centres sera spécialisé dans les métiers d’agriculture durable et intelligente face au changement climatique. Quatre centres de promotion de l’entreprenariat des jeunes en agrobusiness seront également construits dans le cadre de ce projet.

Sur la base de la cartographie des pôles de croissance, le projet se focalisera principalement sur dix entités territoriales décentralisées situées dans cinq provinces du pays : Kongo Central, Kasaï Oriental, Tshopo, Nord-Ubangi et Sud-Ubangi.

Les bénéficiaires directs du projet sont les 25 000 jeunes, dont la moitié de jeunes femmes, ainsi que les 500 animateurs, dont aussi 50% de femmes, ciblés dans les dix zones pour le développement des compétences, l’agrobusiness et le renforcement des capacités ainsi que la définition de cadastres agricoles sur une phase pilote.

*****

En bref

Un appui aux PME, via Access Bank

La BAD accorde une Facilité de garantie de financement du commerce de sept millions de dollars à Access Bank RD Congo en soutien aux PME et entreprises du pays. Cette facilité permettra à la BAD de fournir jusqu’à 100 % de garantie aux banques confirmatrices pour le risque de non-paiement résultant de la confirmation des lettres de crédit et autres instruments similaires de financement du commerce émis par Access Bank RD Congo au profit des PME et entreprises locales.

En outre, elle soutiendra non seulement les importations de biens essentiels et intrants divers dans des secteurs clés de l’économie tels que la santé et l’agriculture, mais aussi les échanges commerciaux à hauteur de 40 millions $, au cours des trois prochaines années.

Cette facilité « contribuera à améliorer l’offre de services de financement du commerce, en fournissant des garanties essentielles pour la confirmation des lettres de crédit émises pour le compte des PME, la clientèle cible d’Access Bank RD Congo », justifie Lamin Drammeh, chef de la Division du financement du commerce à de la BAD.

@AB

 

Écrit par
Paule Fax

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *