Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Coopération : Répondre au besoin de logement

Il manquerait 1,7 million de logements dans les zones urbaines d’Afrique de l’Ouest. C’est pourquoi la Caisse régionale de refinancement hypothécaire de l’Uemoa, qui reçoit l’appui de Proparco, aide les banques à accorder des prêts immobiliers.

Par Kimberly Adams

Le partenariat entre Proparco et la Caisse régionale de refinancement hypothécaire de l’Uemoa (CRRH-Uemoa) trouve forme concrète. La filiale financière de l’AFD (Agence française de développement) va prêter 40 millions d’euros à l’agence ouest-africaine, afin d’aider au refinancement de prêts au logement abordable consentis par les banques aux ménages modestes.

D’autre part, l’AFD a signé avec Ecobank un protocole d’accord de partenariat, qui prévoit, entre autres éléments, l’octroi d’une garantie de portefeuille Euriz à Ecobank Togo, d’un montant de 3 millions d’euros, destinée à faciliter l’accès au crédit des PME.

Une subvention technique d’un montant de 500 000 euros accompagne ce financement ; elle est destinée à renforcer les capacités internes de l’institution, et à soutenir ses actions de sensibilisation auprès de sa clientèle.

L’accès au logement abordable par les populations à revenus modestes fait partie des enjeux majeurs de développement dans la zone, relèvent les partenaires. En effet, l’offre de logements décents y reste très limitée et peu accessible aux ménages à revenus modestes.

En raison notamment de la forte croissance démographique et de l’urbanisation accélérée, il manquerait environ 1,7 million de logements dans les zones urbaines d’Afrique de l’Ouest.

La CRRH-Uemoa, créée en 2010, compte 62 actionnaires, banques commerciales et institutions de financement du développement. Elle joue un rôle déterminant dans la promotion de l’accès au logement dans les pays de l’Union, en apportant des ressources financières adaptées, particulièrement sur de longues maturités et à des taux compétitifs, aux banques actionnaires qu’elle refinance.

Le partenariat a été scellé, le 24 novembre 2021, par Rémy Rioux, directeur général de l’AFD, et Christian Agossa, directeur général de la Caisse régionale, en présence Serge Ekué, président de la BOAD. « La question de l’accès à la propriété et aux logements dans des contextes d’urbanisation rapide, comme c’est le cas en Afrique de l’Ouest, est centrale », commente Rémy Rioux. Qui voit dans cette problématique « une condition essentielle pour assurer un développement urbain durable et inclusif ».

Un rôle moteur de la Caisse régionale

Tout en se réjouissant de cet accord, Christian Agossa rappelle que la CRRH a déjà mobilisé 108 milliards de F.CFA (164,6 millions d’euros) dans la promotion du logement abordable, depuis 2016. « Le financement de Proparco, qui sera quasiment décaissé cette année, porte nos efforts, à date, à 135 milliards de F.CFA, 205,8 millions d’euros, en cinq ans. »

Enfin, le président de la BOAD souligne « le rôle unique que joue la CRRH-Uemoa dans le financement de l’accès à la propriété immobilière dans l’Union. » Serge Ekué se félicite « de la justesse de la vision partagée des institutions de l’Union qui a prévalu à la création » de cette institution.

Désormais, la Caisse peut contracter directement avec les partenaires au financement du développement, « signe de sa crédibilité et de son efficacité dans l’exécution de sa mission, et c’est heureux ». 

Globe trotteur

L’initiative permettra ainsi d’améliorer l’accès à la propriété pour plus de 1 800 foyers issus de la classe moyenne des pays de l’Union, en leur apportant un financement long terme et à taux compétitif. Le projet soutiendra également la création de plus de 9 000 emplois indirects compte tenu de l’effet d’entraînement des prêts hypothécaires sur plusieurs secteurs économiques (bâtiment, services financiers, etc.).

Quelques heures plus tôt, en déplacement au Togo, Rémy Rioux a signé avec Ecobank un protocole d’accord de partenariat. Celui-ci prévoit, entre autres éléments, l’octroi d’une garantie de portefeuille Euriz à Ecobank Togo, d’un montant de 3 millions d’euros, destinée à faciliter l’accès au crédit des PME.

La garantie Euriz bénéficie du soutien de l’Union européenne et de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Elle vise à faciliter l’accès au crédit des PME, en particulier dans les secteurs à fort impact sur le développement, afin de les aider à jouer leur rôle essentiel dans la croissance économique et la création d’emplois.

Plus généralement, le protocole d’accord concrétise un partenariat durable entre Proparco et Ecobank afin de soutenir les entreprises au Togo, à travers les outils du Groupe AFD, tels que les facilités de partage des risques, les garanties de portefeuille octroyées. Ce, dans le cadre de l’initiative de soutien aux PME africaines, ChooseAfrica.

Pour Souleymane Touré, directeur général de Ecobank-Togo, « ce partenariat permettra de financer davantage les PME et PMI dans le pays, plus particulièrement les jeunes entrepreneurs ; il sera aussi un atout pour financer notre programme Ellever au Togo ».

Enfin, Rémy Rioux, se rendra à Kinshasa, le 6 au 8 décembre 2021. Tandis que la RD Congo exerce la présidence de l’Union africaine, cette visite a pour objectif « le renforcement des liens entre la France et les autorités gouvernementales et non gouvernementales congolaises dans une approche partenariale partagée d’appui à la croissance durable et inclusive du pays », fait savoir l’ambassade de France. Accompagné de représentants de Proparco, le directeur de l’AFD participera au Forum Makutano, qui rassemble chaque année les acteurs économiques de la RD Congo et d’Afrique.

@KA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts