Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Appui financier de Paris à Tunis

Le gouvernement français anticipe le décaissement de 80 millions d’euros à la Tunisie, afin d’aider le pays à financer son plan de lutte contre les effets de l’épidémie à coronavirus.

Par Kimberly Adams

Le gouvernement tunisien met en œuvre « un ambitieux plan de lutte contre les effets de la pandémie de Covid-19 », qu’ils soient sanitaires, budgétaires ou sociaux. Il entend soutenir les entreprises, préserver l’emploi et maintenir la cohésion sociale, notamment par des actions à destination des populations les plus vulnérables. C’est partant de ce constat que le gouvernement français affirme « son plein soutien à ce plan ».

La France a décidé le versement de 80 millions d’euros (256 millions de dinars tunisiens) de financement. L’AFD (Agence française de développement), traditionnel instrument de la coopération franco-tunisienne, s’est mobilisée pour répondre à « cette situation d’exception » et soutenir le budget de la Tunisie.

Il s’agit d’une première initiative financière, par une accélération de ses décaissements. L’AFD, engagée dans l’initiative « Covid-19 – Santé en commun » lancée le 9 avril 2020 par le président de la République française, apporte ainsi une première réponse aux besoins financiers additionnels de la Tunisie, nés de la pandémie.

« La France entend poursuivre cette année son appui financier historiquement important à la Tunisie, aux côtés de laquelle elle se tient plus que jamais. »

Ce versement de 80 millions d’euros pour soutenir les efforts budgétaires du gouvernement tunisien provient d’une réallocation de fonds des programmes de réforme de la gouvernance des entreprises publiques et de relance de l’investissement et de modernisation des exploitations agricoles, cofinancé par l’Union européenne.

Dans le prolongement de ses nombreuses interventions depuis plus de vingt ans en faveur des collectivités locales tunisiennes, l’AFD « appuie également des communes tunisiennes dans leur lutte contre la pandémie », souligne un communiqué. L’agence offre aux communes la possibilité de se doter d’équipements de protection des agents municipaux exposés au risque de contamination lors de la collecte des déchets ménagers, ainsi que de matériels et produits de désinfection et de stérilisation.

Une première étape

Ces deux annonces sont intervenues à l’occasion d’une réunion de travail organisée le 28 mai 2020 entre Mohamed Selim Azzabi, ministre du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale (MDICI) et d’Olivier Poivre d’Arvor, ambassadeur de France en Tunisie en présence du ministre-conseiller pour les affaires économiques de l’Ambassade de France et du directeur de l’AFD en Tunisie.

Mohamed Selim Azzabi, s’est déclaré « très satisfait de l’écoute portée par la France à sa demande d’une mobilisation rapide de fonds dédiés à la lutte contre les effets de la crise de la Covid-19et de sa réponse appropriée, au niveau national et local ». Le ministre fait observer que l’opération se déroule « sans endettement nouveau pour la Tunisie ».

Voilà une « première étape franchie, très rapidement, du soutien budgétaire de la France à la Tunisie en 2020 », s’est félicité l’ambassadeur Poivre d’Arvor. Lequel a annoncé que les procédures d’accélération des versements et de réallocation de fonds des concours AFD « vont se poursuivre ». Au-delà de cette démarche, « la France entend poursuivre cette année son appui financier historiquement important à la Tunisie, aux côtés de laquelle elle se tient plus que jamais ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This