x
Close
African Business

Carol Moseley Braun souhaite élargir le rôle de l’USADF

Carol Moseley Braun souhaite élargir le rôle de l’USADF
  • Publiémai 2, 2024

La Fondation américaine pour le développement de l’Afrique, qui ouvrira une représentation à Rabat, est désormais dirigée par Carol Moseley Braun, une proche de Joe Biden.

 

Après approbation par le Sénat américain, le président Joe Biden a officiellement nommé Carol Moseley Braun présidente du Directoire de la Fondation américaine pour le développement de l’Afrique (USADF). L’ancienne sénatrice a prêté serment le 30 avril 2024, pour un mandat expirant le 22 septembre 2029. L’USADF ouvrira prochainement un bureau de représentation à Rabat, au Maroc.

La Fondation soutient le réseau de la diaspora africaine en finançant 200 000 $ de subventions pour les entrepreneurs africains dans le cadre du programme Builders of Africa’s Future (BAF).

La Fondation est une agence gouvernementale américaine indépendante créée par le Congrès afin d’investir directement dans les entreprises à vocations sociales, en Afrique. « Les investissements de l’USAFD augmentent les revenus, les recettes et les emplois en promouvant l’autonomie et les solutions basées sur le secteur privé », explique la Fondation.

L’USADF entend « créer des voies vers la prospérité pour les populations et les communautés marginalisées à travers l’Afrique ». Cette agence fédérale représente depuis des décennies l’engagement américain pour le développement du continent africain.

« Je suis honoré de présider le conseil d’administration de la Fondation américaine pour le développement de l’Afrique et je me réjouis de commencer à travailler avec l’équipe de l’USADF et d’élargir notre rôle à travers l’Afrique », a déclaré Carol Moseley Braun.

L’ancienne ambassadrice et sénatrice Carol Moseley Braun a été élue à la Chambre des Représentants de l’Illinois en 1978, et élue Recorder of Deeds du comté de Cook en 1988. Le 3 novembre 1992, elle est devenue la première femme noire élue au Sénat des États-Unis. En 1999, Carol Moseley Braun a été confirmée au poste d’ambassadeur des États-Unis en Nouvelle-Zélande et aux Samoa.

Carol Moseley Braun fait partie du Conseil d’administration du DuSable Black History Museum and Education Center depuis 2018 et entretient des liens de longue date avec le continent, notamment en raison de son propre héritage afro-américain.

Les pays d'intervention de l'USADF (source ; site Internet).
Les pays d’intervention de l’USADF (source : site Internet).

 

Dans son discours d’investiture, cette proche de Joe Biden s’est engagée à « renforcer le statut de l’USADF qui joue déjà un rôle stratégique dans le soutien et l’accompagnement de nombreux programmes de développement dédiés aux populations africaines les moins favorisées », selon un communiqué du Sénat américain. À son sens, l’action de la Fondation s’inscrit dans le cadre de la vision du président américain visant à approfondir les relations américano-africaines.

Carol Moseley-Braun se dit « convaincue » du rôle que joue le continent africain et estime que Washington doit mettre l’Afrique au cœur de ses priorités en investissant dans les domaines prioritaires tels que la sécurité, le développement durable, le climat, l’écologie et l’économie.

Cette nomination laisse augurer de nouvelles actions en direction de l’Afrique ; elle permet, à coup sûr, de faire entendre les voix de l’Afrique à Washington et dans le Landerneau politique. Un travail de sensibilisation sera mené aux États-Unis et en Afrique, à travers des missions de terrain. On voit que le Maroc est en pointe avec la présence de proches du roi auprès de Carol Moseley-Braun.

 

En direction de la diaspora

En 2023, l’USADF a investi 6,68 millions de dollars en subventions, soutenant 38 projets répartis dans quatorze pays africains, principalement dans des projets alimentés par l’électricité hors réseau. Ces initiatives, juge l’organisation américaine, ont stimulé l’agro-industrie, autonomisé les femmes leaders dans le secteur de l’énergie et amélioré l’accès à l’énergie dans les soins de santé.

Par exemple, dans le cadre d’un récent partenariat avec la Millenium Challenge Corporation, l’USADF a promis 300 000 $ pour doter les femmes entrepreneures ivoiriennes de compétences numériques et de données.

L’USADF a également élargi sa collaboration avec la Fondation de la National Basketball Players Association (NBPA), accueillant de nouveaux joueurs, en fonction du développement socio-économique attendu dans leurs pays d’origine respectifs. La Fondation soutient le réseau de la diaspora africaine en finançant 200 000 $ de subventions pour les entrepreneurs africains dans le cadre du programme Builders of Africa’s Future (BAF).

En décembre 2023, la Fondation avait annoncé le financement d’une demi-douzaine d’entreprises du Burkina-Faso pour 900 millions de F.CFA (1,37 million d’euros). Il s’agit d’entreprises intervenant dans les domaines de l’agrosylvopastoral et de l’énergie. La subvention vise à renforcer la capacité organisationnelle, managériale et à donner un fonds d’investissement aux sociétés.

Aux côtés de Carol Moseley-Braun, l'ambassadeur du Maroc aux États-Unis, Youssef Amrani, ainsi que Mme et M. Dalil.
Aux côtés de Carol Moseley-Braun, l’ambassadeur du Maroc aux États-Unis, Youssef Amrani, ainsi que Mme et M. Dalil.

@AB

Écrit par
Aude Darc

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *