Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

La Côte d’Ivoire soigne ses jeunes pousses

La Côte d’Ivoire pourrait se doter d’un « campus de start-up » et d’un nouvel outil de financement spécifique aux jeunes entreprises. Des pistes de réflexions dévoilées lors du Sasen Business Forum, un rendez-vous BtoB de l’écosystème d’Afrique de l’Ouest.

 

Par Aude Darc

Le #CI20 (Côte d’Ivoire Innovation 20) a organisé, le 3 juin 2022, le Sasen Business Forum, en marge du Salon africain des start-up et de l’économie numérique, dédié au B to B. L’événement était parrainé par le ministre, secrétaire général de la Présidence de Côte d’Ivoire, Abdourahmane Cissé.

Le #CI20 est un collège regroupant quinze pépites de la Tech ivoirienne. Ce Forum, l’évènement BtoB de l’écosystème start-up tech ouest-africaine, annonce le SASEN (Salon africain des start-up et de l’économie numérique) prévu en novembre 2022. Il a vu la participation de 250 décideurs venus de la Tunisie, du Maroc, de la France, du Bénin, du Sénégal, du Togo.

#CI20 est un collège d’entreprises de l’innovation réunies sous forme associative. Il a pour but de fédérer le meilleur des jeunes pousses de Côte d’Ivoire et d’en être le porte-voix. Ses jeunes entrepreneurs ont pour ambition de créer des milliers d’emplois.

Les intervenants ont échangé sur les problématiques de compétitivité des start-up d’Afrique francophone dans le cadre des levées et fonds, sur les enjeux des femmes dans le secteur et sur le rôle et la place des start-up dans la modernisation de l’administration publique.

Ces thématiques, structurantes pour le secteur, ont pu être adressées et surtout être accompagnées d’actions grâce à l’impulsion d’un environnement d’affaires à destination des start-up.

C’est d’ailleurs dans ce cadre qu’ont été présentés les résultats synthétisés du rapport international du Global Innovation Index, qui pour la première fois, a effectué une étude sur l’écosystème d’innovation de Côte d’Ivoire avec le #CI20 comme exemple de bonnes pratiques. En effet, le #CI20 regroupe plus de dix lauréats du Prix national d’excellence et plus de 85 prix nationaux et internationaux ; il génère un chiffre d’affaires cumulé de 11 milliards de F.CFA (11,7 millions d’euros) en 2021 et a contribué à la création de centaines d’emplois dans la sous-région.

Parrain de cet évènement, le ministre Abdourahmane Cissé a annoncé l’ouverture de réflexions, menées par le #CI20, sur la création d’un campus de start-up.

De son côté, Steven Bedi, président du #CI20 se dit « heureux et fier » de cette première édition du SASEN Business Forum. Son succès « démontre la nécessité de créer des espaces où l’ensemble des parties prenantes de l’écosystème peuvent se rencontrer afin de créer des synergies ». Il explique la démarche du CI20 : « Notre ambition est de faire du continent le centre pour l’innovation et les start-up et à cet effet, depuis mars 2021, nous nous sommes engagés dans un programme de création de 2000 emplois sur deux ans avec les technologies de l’information et de la communication. »

 

L’emploi d’abord

D’ailleurs, sa structure est en cours de discussions avec divers partenaires pour la création du « premier véhicule de financement par les start-up pour les start-up ».

#CI20 est un collège d’entreprises de l’innovation réunies sous forme associative. Il a pour but de fédérer le meilleur des jeunes pousses de Côte d’Ivoire et d’en être le porte-voix. Ses jeunes entrepreneurs ont pour ambition de créer des milliers d’emplois. C’est dans cet objectif ultime qu’ils se sont réunis pour donner un interlocuteur aux plus hautes instances pour aider à créer un cadre réglementaire favorable en travaillant de bout en bout sur la « Loi Start-up » en 2021 et à promouvoir la compétitivité des entreprises ivoiriennes à travers un accès privilégié et maîtrisé aux financements et aux marchés à travers l’initiative « STARTUP4GOUV ».

Le but est bien de constituer, en Côte d’Ivoire et ailleurs en Afrique, des « champions nationaux de la Tech » à travers la nomination d’ambassadeurs et de pépites de l’innovation par le gouvernement.

Abdourahmane Cissé, ministre, secrétaire général de la Présidence de Côte d’Ivoire (au centre) assiste aux travaux du Sasen Business Forum.

@AB

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts