Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Apollinaire Compaoré, avisé homme d’affaires

Apollinaire Compaoré rêve de capter l’épargne d’une diaspora burkinabè qui transfère plus de 80 milliards de F.CFA par an et qui attend des offres d’investissement.

Il passe pour être un proche des pouvoirs politiques, surtout de l’ancien chef de l’État, Blaise Compaoré et de son successeur Roch Marc Kaboré, ainsi que de plusieurs présidents africains. « À ce niveau d’investissements dans le pays et dans la sous-région, il a forcément un carnet d’adresses important et on le courtise », lâche un de ses collaborateurs.

De nouvelles ambitions

Pour autant, les conflits avec l’homme d’affaires ivoirien Koné Dossongui et le groupe émirati Etisalat, ses anciens associés dans Telecel Burkina, ses démêlées avec les partenaires maliens Cesse Komé dans l’affaire de la troisième licence et Baba Maïga de la Société africaine de développement, (Soad-Sarl) ont jalonné son parcours cette dernière décennie. Mais les difficultés, les procès n’ont jamais eu raison de sa ténacité à toujours aller de l’avant. « Il est toujours sorti victorieux dans ces procédures judiciaires » clame l’un de ses proches.

Pendant longtemps vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF), il vise désormais la présidence du Conseil national du patronat du Burkina Faso (CNPB), une institution importante dans le gotha économique national. « Je peux apporter beaucoup à la jeunesse de mon pays, aux entrepreneurs, aux artisans et à tous ceux qui veulent aller de l’avant. Je suis dans le commerce depuis 1968 et j’ai une grande expérience que je voudrais partager avec mes plus jeunes frères. » Chef d’entreprise dynamique et visionnaire qu’on présente comme un homme d’affaires ayant la réputation « de transformer tout ce qu’il touche en or », Apollinaire Compaoré sait qu’il est devenu désormais un modèle pour ses cadets. 

ENCADRE

L’empire Apollinaire Compaoré

D’un chiffre d’affaires estimé à 151 milliards de F.CFA (233 millions d’euros), le groupe Planor qui chapeaute l’ensemble des activités de l’empire d’Appolinaire Compaoré est composé de trois holdings, Planor Afrique SA, Planor Capital International et Alpha West Afrique. Planor Afrique SA porte la participation du Groupe dans Telecel Faso à 99,9 % du capital. Planor Capital International a une participation dans MTN Côte d’Ivoire (MTN CI) à hauteur de 25,3 %.

La branche Assurance est portée par Alpha West Afrique et a le contrôle majoritaire de l’Union des assurances du Burkina-Vie ; l’Union des assurances du Burkina- IARD et la Société nationale d’assurances (Sonar). La branche Finances repose, outre Wendkuuni Bank sur diverses participations dans des banques burkinabé et ivoiriennes, et sur la Société burkinabé d’équipement (SBE). Dans le négoce, son patrimoine est constitué de SKI, dans la distribution de produits pétroliers, Burkina transport, Burkina Moto, Soburex, SAB…

Le capital de WendKuni Bank

WendKuni Bank est dotée d’un capital de 12 milliards de F.CFA (18,3 millions d’euros) apportés par le groupe Planor Afrique (45 %) et ses partenaires ; Banque régionale des marchés (10 %), Moussa Koanda (8,34 %), Caisse des producteurs du Burkina Faso (7,08 %), Apollinaire Compaoré (6,17 %), Sonar IARD (8,33 %), Union des assurances du Burkina Faso (8,34 %), Jephta Compaoré (4,17 %), etc.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts