x
Close
African Business NTIC

Africa50 mise sur les Data centers

Africa50 mise sur les Data centers
  • Publiéfévrier 19, 2022

07Le spécialiste panafricain des centres de données, PAIX Data Centers franchit une étape supplémentaire de son développement, avec l’appui du fonds Africa50. Dans un marché en forte demande mais aux infrastructures insuffisantes, les opportunités ne manquent pas.

Par Kimberly Adams

Le Fonds Africa50 a finalisé un nouvel investissement dans PAIX Data Centers, d’un montant de 20 millions de dollars.

Ce financement constitue la première tranche de l’apport dit de série B (deuxième étape du développement) de la société. Le capital sera utilisé pour financer l’expansion de la capacité du centre de données et les plans de croissance de PAIX sur de nouveaux marchés de centres de données africains.

Depuis sa création en 2016, PAIX a acquis une solide réputation pour ses installations de centre de données, expliquent les partenaires.

En dépit des avantages des Datas centers, le marché africain de la colocation des centres de données est encore largement sous-dimensionné. Pour plus de 1,3 milliard d’habitants, la capacité totale des centres de données avoisine en capacité un hub Internet européen tel que Paris.

Elle présente des niveaux élevés d’efficacité opérationnelle et de qualité de service, dans des emplacements centraux convoités, pour une connectivité fibre optique élevée. PAIX exploite actuellement deux centres de données : un à Accra, au Ghana, et un autre à Nairobi, au Kenya.

Ce financement par capitaux propres, obtenu auprès d’Africa50, premier investisseur institutionnel de PAIX, constitue dès lors une nouvelle aubaine de croissance pour l’entreprise. Laquelle est toujours à l’affût d’opportunités à travers l’Afrique.

Les entreprises du secteur investissent dans l’expansion de leurs réseaux pour répondre la croissance explosive de la consommation de données et des services numériques. Une tendance alimentée par la pandémie, en Afrique. L’enjeu pour ces acteurs : fournir des services à travers le continent de manière transparente ininterrompue, et à un moindre coût.

De plus, sa stratégie est conforme l’engagement d’Africa50, le fonds de capital investissement soutenu par 28 pays africains et la Banque africaine de développement, Bank Al Maghrib et la Banque des États d’Afrique de l’Ouest. Ce fonds a pour mission investir dans des entreprises et des écosystèmes qui soutiennent la transformation numérique de l’Afrique.

 « PAIX Data Centers dirige le développement et l’exploitation de centres de données cloud et neutres de classe mondiale en Afrique », rappelle Wouter van Hulten, PDG de la société.

Les hubs d’interconnexion de PAIX sont le cœur de l’économie numérique africaine et la clé de son développement futur. « Avec le soutien d’Africa50, nous serons en mesure d’étendre nos activités en déployant nos services de centre de données sur tout le continent et en fournissant un service à guichet unique à nos clients locaux et internationaux dans tous les endroits clés du continent africain. »

De son côté, Raza Hasnani, directeur général chez Africa50, juge que les centres de données actuels et futurs de PAIX présentent « un fort effet multiplicateur sur de nombreuses économies africaines ». Ces infrastructures favorisent un accès accru à l’information, à l’innovation et aux connaissances, à des coûts de données réduits, ce qui, à son tour, facilite de nouvelles opportunités économiques et une productivité accrue.

En dépit des avantages des Datas centers, « le marché africain de la colocation des centres de données est encore largement sous-dimensionné ». Il est vrai que le continent de plus de 1,3 milliard d’habitants présente une capacité totale des centres de données d’environ 300 MW seulement, cela avoisine en capacité un seul hub Internet européen tel que Paris.

Cette amélioration de l’infrastructure numérique se traduira par une plus grande accessibilité, une connectivité et une réduction des coûts d’Internet et des données, ce qui contribuera à l’utilisation et à l’accès des données Internet et sans fil pour les consommateurs africains.

Rappelons que PAIX Data Centers est un fournisseur panafricain de services de centres de données de colocation indépendants du Cloud et des opérateurs. PAIX est l’acronyme de « Pan African Internet Exchange ». La société a été fondée par une équipe de professionnels des centres de données, de l’industrie des télécommunications et de l’investissement ayant fait leurs preuves sur le marché africain.

Du point de vue d’Africa50, cet investissement correspond aussi à sa politique d’appui aux nouvelles technologies. Y compris dans les régions les plus reculées, comme en témoigne son appui récent au tour de financement de 28 millions $ de Poa Internet, fournisseur d’accès qui connecte les communautés mal desservies. La société kenyane n’exclut pas des investissements sur l’ensemble du continent.

@ABF

Écrit par
Par Kimberly Adams

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.