Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Un soutien actif aux « édupreneurs »

L’initiative IP2E appuie les institutions privées et publiques de l’éducation, afin de renforcer l’employabilité des jeunes diplômés africains et la formation professionnelle. Un soutien précieux tandis que nombre de PME du secteur ont été éprouvées, ces derniers mois.

Par Paule Fax

Mastercard Fondation rejoint une nouvelle initiative I&P Éducation et emploi, conduite par Investisseurs & Partenaires. Ce programme, d’une durée de trois ans, appuiera trente entrepreneures et entrepreneurs du secteur éducatif en Côte d’Ivoire, au Ghana et au Sénégal. Le soutien aux « édupreneurs » permet de répondre aux principaux problèmes d’accès, de qualité et pertinence de l’éducation rencontrés dans le secteur.

Le programme comprend quatre composantes principales. Premièrement, le financement des entreprises dans le cadre de leur relance et leur croissance post-pandémie.

Deuxièmement, le développement des compétences grâce à l’assistance technique pour accélérer la transformation digitale dans les entreprises.

Troisièmement, offrir des opportunités d’éducation par le biais de mécanismes d’inclusion sociale innovants. En enfin, le programme recueille des données d’impact et déploie une stratégie de plaidoyer auprès des parties prenantes locales.

Les jeunes entreprises et les PME du secteur éducatif seront sélectionnées en fonction de leur capacité à offrir un enseignement et une formation de qualité, tout en favorisant l’employabilité et l’autonomisation des jeunes dans leur pays d’opération.

 Émilie Debled est directrice exécutive chez I&P. Elle constate l’« écart entre les compétences disponibles des jeunes, femmes et hommes, et les besoins du marché du travail ». Alors que les gouvernements africains ont des moyens limités pour résoudre ces problèmes, « le secteur privé est de plus en plus perçu comme un acteur complémentaire pour stimuler l’accès à l’éducation, ainsi que la qualité et la pertinence de celle-ci », explique-t-elle.

Un effet d’entraînement

En accélérant le développement des « édupreneurs » et des PME dans le domaine de l’éducation, ce programme doté de 10,5 millions de dollars vise à toucher 95 000 bénéficiaires finaux. Dont des étudiants, des stagiaires et des utilisateurs de plateformes éducatives offertes par ces entreprises. Parmi ces dernières, 55 % seront tenues par des femmes et 33 % par des jeunes défavorisés.

 De son côté, Nathalie Akon Gabala, responsable régionale de Mastercard Foundation, juge qu’ « offrir des perspectives de reprise aux jeunes entrepreneurs et aux PME du secteur de l’éducation permettra de renforcer leurs activités, d’accroître leur résilience et leur impact social au sein des pays et des communautés dans lesquels elles opèrent ». Les aider aura « un effet d’entraînement sur l’amélioration de l’éducation au niveau national ».

Grâce au soutien de la Mastercard Foundation, IP2E sera en mesure de déployer son fonds d’accès, une facilité basée sur des subventions visant à accroître l’accès à une éducation de qualité en Afrique.

Le programme s’appuiera sur un ensemble de mécanismes visant à garantir que les PME ciblées soient en mesure d’offrir un meilleur accès et une meilleure inclusion sociale, en particulier aux jeunes femmes et aux jeunes filles, lesquelles n’ont pas toujours les moyens de suivre des programmes de qualité. Le programme conduira des projets pilotes tels que la conception d’Income Share Agreements (accords de partage des revenus) ou de programmes de bourses avec des PME du secteur éducatif. 

Le Programme de rétablissement et de résilience de la Covid-19 de la Mastercard Foundation compte deux objectifs majeurs. Premièrement, apporter un soutien d’urgence aux personnels de santé, aux premiers intervenants et aux étudiants. Deuxièmement, renforcer les diverses institutions qui constituent la première ligne de défense contre les séquelles sociales et économiques de la pandémie.

De son côté, I&P soutient déjà diverses initiatives. Comme la plateforme ivoirienne Etudesk qui propose des séances de formation professionnelle en ligne. « Nous permettons aux étudiants chercheurs d’emplois de se former dans les compétences les plus recherchées par les entreprises, et nous permettons aux entreprises elles-mêmes de créer un dispositif de formation en ligne », explique Lamine Barro, son fondateur.

PF

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts