Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Le Private Equity résiste au choc

Pendant la pandémie, plusieurs solutions de financement locales ont été développées pour soutenir les entreprises affectées par la crise sanitaire et économique, comme le South Africa Recovery Fund lancé par Ninety One et Ethos Private Equity, avec une taille de fonds ciblée de 600 millions $ environ.

Au premier semestre 2020, le nombre de sorties est tombé à 13 contre 25 à la période correspondante de l’année dernière. Cependant, nous avons assisté à des sorties notables sur la période, comme la sortie d’Adenia Partners du capital de Mauvilac, le fabricant de peinture mauricien, et la sortie d’Actis de GHL Bank, une banque commerciale du Ghana, à First National Bank Ghana.

Au premier semestre 2020, l’Afrique du Nord a attiré la plus grande part des transactions de PE en volume (31%) et en valeur (42%), suivie de l’Afrique de l’Ouest représentant 21% du volume des transactions et 22% de la valeur des transactions.

Bien qu’aucune région du monde ne sorte indemne du choc induit par la Covid-19, « nous nous attendons à ce que les entreprises de Private Equity et de capital-risque continuent de soutenir les économies africaines face à la tempête, au second semestre 2020 et au-delà », conclut l’AVCA. À noter que l’association tiendra une conférence en ligne sur les perspectives du continent, le jeudi 12 novembre 2020.

Les accords de Private Equity en Afrique (en milliards de dollars)

2015 

2,5

2016 

4,0

2017 

4,2

2018 

3,5

2019 

3,4

1er sem. 2020 

0,7

PF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This