Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

L’Algérie mise sur les start-up

Un Fonds national pour le financement des start-up, une plateforme d’identification des projets innovants, un nouveau compartiment à la Bourse… L’Algérie complète son dispositif en faveur des entrepreneurs, notamment dans les nouvelles technologies.

Par Marie-Anne Lubin

Attendu de longue date, le Fonds national pour le financement des start-up est officiellement créé. Le 15 octobre, il se complétera d’une plateforme d’identification des projets innovants.

Ce Fonds a été lancé par le chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune, à l’occasion de la convention nationale sur les start-up, Algeria Disrupt 2020. Pour le Président, l’Algérie doit « ôter l’ensemble des écueils, notamment ceux administratifs devant les jeunes porteurs de projets afin de leur permettre d’exprimer leur potentiel ».

Le président de la République a saisi l’occasion pour inviter les jeunes innovateurs algériens installés à l’étranger à revenir investir dans le pays. L’Algérie doit « ôter l’ensemble des écueils, notamment ceux administratifs, devant les jeunes porteurs de projets afin de leur permettre d’exprimer leur potentiel ».

De son côté, le ministre délégué chargé des start-up, Yacine Oualid, a expliqué les lignes générales de ce nouveau mode de financement des jeunes entreprises.

Lequel diffère de ceux déjà en place comme l’ANSEJ (Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes) et le CNAC (assurance-chômage). En sollicitant le Fonds, l’entrepreneur devra accepter l’État comme actionnaire au sein de son entreprise, ainsi qu’une potentielle entrée à la Bourse d’Alger.

Ce nouveau projet de fonds d’investissement se donne ainsi une double mission. Dans un premier temps, il apporte les finances nécessaires aux jeunes porteurs de projets novateurs sans les faire recourir à la dette. Dans un second temps, l’État redonne de l’intérêt à la Bourse.

« Celle-ci pourrait être ce maillon manquant qui peut jouer un rôle significatif dans le financement des entreprises tout en faisant baisser la pression sur le secteur bancaire qui fait face à une crise de liquidités prononcée », considère Yazid Benmouhoub, directeur général de la Bourse d’Alger. Cette dernière va créer un compartiment spécial, intégrant des entreprises (technologiques pour la plupart) à fort potentiel de croissance sur les court et moyen termes.

Un « compartiment d’excellence »

« Nous sommes en phase de création de ce compartiment dédié aux start-up au sein de la Bourse d’Alger, où des entreprises ayant atteint une certaine maturité et stabilité financière peuvent venir solliciter et relever des financements », a confirmé Abdelatif Berrah.

Lequel préside la COSOB, la commission de surveillance des opérations de Bourse. Il a précisé que les entreprises qui parviendront à ce niveau-là auront plus de visibilité et la garantie d’une notoriété nationale et internationale. D’ailleurs, ce segment de marché sera appelé « le compartiment d’excellence ».

Abdelatif Berrah souhaite, plus généralement, que les jeunes créateurs de start-up soient en mesure de développer des « idées cohérentes » sur le développement de leurs activités et sachent comment attirer l’investisseur. Évoquant l’aspect formation, le président de la COSOB a indiqué que des partenariats ont été concrétisés avec des instituts de formation nationaux et internationaux pour accompagner les créateurs de start-up.

En attendant des débouchés boursiers, le nouveau mécanisme de financement « se distinguera par la flexibilité dont ont besoin les start-up et permettra d’éviter les banques et la lenteur bureaucratique qui en découle », s’est félicité le chef de l’État.

Ce nouveau produit, baptisé en anglais Algerian Start-up Fund, est le fruit de la collaboration entre le ministère délégué de l’Économie de la connaissance et des start-up, Sonatrach, la Banque de développement local, le Crédit populaire d’Algérie, la Banque extérieure d’Algérie, la Banque nationale d’Algérie, et la Caisse nationale d’épargne et de prévoyance-Banque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This