Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Entreprise : L’innovation et l’entrepreneuriat, des atouts

Le programme StartUp explore permet, par des cours à distance, de se former aux nouvelles technologies ainsi qu’aux techniques de management et de création d’entreprise. Il se décline désormais en Afrique.

Par Aude Darc

Déjà en cours en Asie et au Moyen-Orient, le programme StartUp Explore se décline désormais en Afrique. Le cabinet de conseils à la création d’entreprise HexGn et la Fondation économique islamique pour l’Afrique (AFRIEF) s’associent pour lancer leur programme phare sur le continent.

Les partenaires souhaitent accélérer les carrières de la jeunesse africaine, y compris les étudiants et les diplômés, vers l’économie de l’innovation. HexGn Start-up Explore est un programme d’apprentissage par l’action qui donne aux participants des compétences de développement de la pensée critique, de l’innovation, de l’esprit d’entreprise.

« L’entrepreneuriat est une source vitale de changement dans toutes les facettes de la société, permettant à chacun de rechercher des opportunités là où d’autres voient des problèmes insurmontables. »

Pour l’Afrique, HexGn offre 100 000 licences du programme StartUp Explore qui formeront et soutiendront chaque année autant de jeunes. Lesquels deviendront des fondateurs et propriétaires d’entreprises, des créateurs d’emplois et des experts des technologies. L’ampleur et la taille de ce programme en font l’une des plus grandes initiatives d’accélération des compétences et de carrière du continent.

Ses promoteurs espèrent que ce programme haut de gamme de 24 semaines, qui sera proposé à des jeunes africains à fort potentiel grâce à des bourses d’études, constituera une base de prospérité en Afrique. Grâce au programme, ils suivront des cours dans des secteurs à forte croissance tels que l’Intelligence artificielle, les agro-technologies, la cybersécurité, le commerce électronique, les médias sociaux, les jeux et le divertissement, ainsi que la Fintech.

Ils pourront en outre acquérir les compétences nécessaires pour être entrepreneur. Le programme permettra aux participants d’identifier et de tirer le meilleur parti des opportunités à venir qui les mèneront vers un emploi de qualité, permettront de réussir dans les situations les plus variées.

Les participants recevront un certificat de fin de programme. Ils pourront suivre des cours supplémentaires sur la technologie de leur choix, afin d’acquérir une expertise et une spécialisation plus approfondies dans tous les secteurs et industries, créer leur start-up ou participer à un stage à distance à l’échelle mondiale.

Acquérir des compétences porteuses d’emplois

Le programme Start-up Explore est une initiative mondiale d’HexGn visant à augmenter les perspectives de la population active dans l’économie de l’innovation. Le programme est exécuté au Moyen-Orient, en Asie centrale, en Inde et en Afrique. De nombreux participants à ces programmes de préparation à l’entrepreneuriat ont remporté une reconnaissance mondiale, des investissements et divers prix.

En apprenant des compétences mondiales, les jeunes africains peuvent accéder au marché mondial du travail, estiment les initiateurs du programme. La nouvelle norme du « travail à domicile » induite par la pandémie a rendu les emplois futuristes technologiques accessibles aux jeunes du monde entier.

Baba Yunus Muhammad, président de l’Africa Islamic Economic Foundation, a commenté : « L’entrepreneuriat est une source vitale de changement dans toutes les facettes de la société, permettant à chacun de rechercher des opportunités là où d’autres voient des problèmes insurmontables. »

Le dirigeant s’est déclaré « heureux de constater que l’entrepreneuriat joue un rôle essentiel dans la recherche de solutions aux énormes défis, auxquels le continent africain est confronté ». Il a cité notamment l’énergie, l’environnement, la santé, la sécurité et l’éducation.

Baba Yunus Muhammad ne doute pas que cette collaboration avec HexGn accélérera l’entrepreneuriat technologique en Afrique « Le type d’entrepreneuriat qui identifie les opportunités commerciales à fort potentiel et à forte intensité technologique rassemble des ressources telles que les talents et le capital, et gère une croissance rapide et des risques importants en exploitant des décisions fondées sur un principe : acquérir des compétences. »

De son côté, Japreet Sethi, le PDG d’HexGn a fait observer : « Nous ne pouvons pas avoir une croissance déséquilibrée, où seule une partie du monde innove et l’autre consomme. » La prochaine décennie, considère-t-il, verra la montée en puissance des innovateurs africains et elle conduira à son tour le continent africain vers une économie basée sur l’innovation.

AD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts