Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Electricité : Le premier poste haute tension tout numérique

Le Sénégal accueille le premier poste électrique haute tension entièrement surveillé par des outils numériques. Il en résulte un fonctionnement plus précis, synonyme de moins de gaspillages, et une utilisation des données facilitant des déploiements ultérieurs.

Par Marie-Anne Lubin

La branche Grid Solutions de GE (ex General Electric) vient de mettre en service le tout premier poste électrique haute tension 100% numérique de tout le continent africain. Il est situé à Thiès, à 70 km de Dakar.

Cette installation 225 kV fait partie du programme d’expansion, de renforcement et d’amélioration de la fiabilité du réseau de transmission et de distribution de la Senelec (Société nationale d’électricité du Sénégal), réalisé par la filiale de Vinci Energies. Les postes électriques ne se contentent pas de fournir de l’électricité aux foyers, ils gèrent également l’alimentation du réseau en provenance de diverses sources d’énergie renouvelables.

« De tels avantages sont cruciaux pour les postes électriques, non seulement pour fournir de l’électricité aux foyers, mais aussi pour gérer l’énergie qui alimente le réseau à partir de diverses sources d’énergie renouvelable », explique GE

 « Ce tout premier poste électrique 100% numérique du continent africain est un bel exemple mêlant transition énergétique et transformation numérique afin de rendre le réseau électrique sénégalais plus fiable et plus efficace pour la communauté », commente Wassel Bouaouda, représentant du groupe français.

Le poste électrique numérique de Grid apporte la flexibilité des applications logicielles, ce qui se traduit par davantage de possibilités de maintenance et de mises à niveau à distance. Elle ouvre également la porte à un échange de données plus sûr et plus efficace entre plusieurs dispositifs.

L’avantage est que les données en temps réel peuvent être analysées pour optimiser l’utilisation des actifs et maximiser la fiabilité du système. De tels avantages sont cruciaux pour les postes électriques, non seulement pour fournir de l’électricité aux foyers, mais aussi pour gérer l’énergie qui alimente le réseau à partir de diverses sources d’énergie renouvelable.

Des données en temps réel

Pour Eric Amoussouga, directeur général chez GE Grid Solutions en Afrique Subsaharienne, rappelle l’enjeu : « Les fonctionnalités avancées d’un poste électrique numérique, dont l’empreinte peut être réduite jusqu’à 50 %, ainsi que l’accélération de son déploiement, sont des éléments clés de la transition énergétique. » De plus, le remplacement des câbles en cuivre par des câbles en fibre optique, qui ne conduisent pas l’électricité, rend les activités de maintenance plus sûres pour les opérateurs.

Centre GE Vinci au Sénégal

« L’avantage est que les données en temps réel peuvent être analysées pour optimiser l’utilisation des actifs et maximiser la fiabilité du système. De tels avantages sont cruciaux pour les postes électriques, non seulement pour fournir de l’électricité aux foyers, mais aussi pour gérer l’énergie qui alimente le réseau à partir de diverses sources d’énergie renouvelable », explique-t-on du côté de GE.

La réalisation du poste électrique avait été confiée par les autorités sénégalaises à Vinci Energies Afrique de l’Ouest. Pour implémenter le projet, la filiale du groupe français de BTP avait par la suite signé un contrat avec GE en 2018.

Il prévoit la livraison, la mise en service, l’installation et la supervision du poste électrique numérique, des armoires, du système de contrôle numérique, des transformateurs optiques de courant et de tensions.

Les prestations du conglomérat américain ont été exécutées par les équipes de la branche Grid Solutions de GE Renewable Energy, une entité de GE basée en France.

Malu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts