Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

À la recherche des héros du Business

La troisième édition des Africa’s Business Heroes est lancée. Ce grand concours permet de financer, dans la durée, de jeunes entrepreneurs soucieux de développement durable. Et qui constituent une source d’inspirations pour tout le continent. 

Par Paule Fax

Avec ou sans Jack Ma, la Fondation qui porte son nom lance la troisième édition de son Africa’s Business Heroes. Ce concours récompense dix finalistes, en leur attribuant une part d’une subvention de 1,5 million de dollars. Les candidatures sont désormais ouvertes, en français et en anglais, pour les « héros » de tous les secteurs et de tout pays africains. Avec une attention particulière pour ceux qui s’efforcent d’atteindre les ODD (Objectifs de développement durable) des Nations unies.

« Malgré les conditions difficiles auxquelles ont été confrontés les entrepreneurs du monde entier au cours de l’année écoulée, l’entrepreneuriat africain a connu une incroyable trajectoire ascendante, montrant l’ampleur de son potentiel et les opportunités à saisir », commente Jason Pau, de la Fondation Jack Ma.

En effet, le thème central du concours de cette année est « It’s African Time » ; il se veut un appel à l’action, à l’audace, pour tous les entrepreneurs africains talentueux qui remettent en question les stéréotypes. À travers leur entreprise, ils pourront tirer parti du prix ABH pour intensifier leurs efforts et partager leurs histoires sur la façon dont ils ont conduit le changement et apporté des solutions.

Dans une perspective de long terme, la Fondation Jack Ma aide à soutenir et à favoriser un écosystème entrepreneurial africain, inclusif et solide. ABH s’engage à reconnaître cent entrepreneurs africains. Le programme allouera, sur une période de dix ans, des subventions, des programmes de formation, de mentorat et d’apprentissage, ainsi elle facilite l’accès à une communauté de chefs d’entreprise africains aux vues similaires.

Lors de la grande finale qui se déroulera plus tard dans l’année, dix finalistes monteront sur scène pour présenter leur entreprise et partager leur vision auprès d’un jury prestigieux. Le parcours jusqu’à la finale comprendra plusieurs séries de panels d’évaluation rigoureux, ainsi que l’accès à une communauté de leaders et d’innovateurs internationaux, d’experts du secteur, d’investisseurs et d’accélérateurs, à travers divers stages et sessions de formation multidisciplinaires.

Vu à la télé

En 2020, les dix finalistes – dont la moitié était des femmes – ont été sélectionnés parmi plus de 22 000 candidats issus des 54 nations africaines. Ils représentaient huit pays africains : le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Kenya, le Nigeria, le Sénégal, l’Ouganda et le Zimbabwe. Et divers secteurs, dont l’agriculture, la mode, l’éducation, les soins de santé, les énergies renouvelables et les services financiers.

En 2020, Chebet Lesan, fondatrice de BrightGreen Renewable Energy, avait gagné la compétition. « L’année 2020 a été difficile, et cela nous a conduits à recentrer les choses, de la rentabilité à la survie. J’espère que ma victoire aidera les Africains à croire que chacun a la possibilité d’avoir un impact là où il se trouve. Le prix nous aidera à étendre notre solution énergétique à toute l’Afrique de l’Est », avait réagi la Kenyane. Les parcours de Chebet Lesan et des finalistes seront présentés dans l’émission télévisée ABH, qui sera diffusée en quatre épisodes plus tard cette année, dans toute l’Afrique et en ligne.

BrightGreen conçoit, produit et distribue des briquettes de combustible. En plus d’aider les populations éloignées à trouver du combustible facilement, l’entreprise répond à un besoin de développement durable. En effet, sa production permet de recycler des déchets agricoles jusque-là inutilisés.

 « Malgré les conditions difficiles auxquelles ont été confrontés les entrepreneurs et les petites entreprises du monde entier au cours de l’année écoulée, l’entrepreneuriat africain a connu une incroyable trajectoire ascendante, montrant l’ampleur de son potentiel et les opportunités à saisir », commente Jason Pau, de la Fondation Jack Ma.

Parmi les personnalités du jury, figure la femme d’affaires Graça Machel, l’ancien secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon. Tandis qu’Anita Erskine, militante des Nations unies pour les OMD et fondatrice du projet STEM Woman, continuera d’être l’hôte officiel du programme Africa’s Business Heroes.

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 7 juin 2021, les demi-finalistes seront annoncés en août et les dix premiers finalistes de 2021 seront dévoilés en septembre.

PF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts