x
Close
African Banker

Zeepay finance son expansion

Zeepay finance son expansion
  • Publiéavril 11, 2024

Rejoignant I&P, Africa50 et Oikocredit prennent une participation au capital de la Fintech ghanéenne Zeepay, afin de soutenir son déploiement en Afrique et aux Caraïbes.

 

Zeepay est une société d’infrastructure de paiements, qui compte une présence dans une vingtaine de pays à travers le monde. Depuis sa création en 2014, la Fintech ghanéenne s’est spécialisée dans la gestion du règlement instantané d’envois de fonds vers des portefeuilles d’argent mobile en Afrique et aux Caraïbes pour le compte des principales organisations internationales de transfert d’argent.

La société vient d’augmenter son capital – pour un montant non dévoilé –, en accueillant les sociétés d’investissements panafricaines Africa50, Oikocredit, Injaro, Verdant Capital Hybrid Fund et I&P. Les fonds serviront à élargir les opérations de Zeepay en Afrique et aux Caraïbes.

« Les fruits de cet investissement seront réinjectés dans l’économie locale pour créer un cycle vertueux de développement économique. »

En 2023, la société a traité plus de dix millions de transactions d’envois de fonds pour un montant total dépassant trois milliards de dollars. 

La vision de l’entreprise est de promouvoir l’inclusion financière et de transformer les paiements transfrontaliers, en particulier dans les pays à faible revenu. Cet investissement en fonds propres aidera Zeepay à étendre sa présence géographique et à approfondir son offre aux institutions financières ainsi qu’aux expéditeurs et aux destinataires d’envois de fonds. 

Andrew Takyi-Appiah, fondateur et directeur exécutif de Zeepay Ghana, déclare : « Cette levée de fonds nous aidera grandement à achever notre campagne d’expansion dans le reste de l’Afrique. Notre plan à court et moyen terme est d’élargir nos services d’argent mobile à un minimum de dix pays supplémentaires au cours des deux prochaines années, en tirant parti des envois de fonds en partenariat avec MoneyGram, et nous sommes ravis de voir cette vision se concrétiser. » 

De son côté, Raza Hasnani, directeur général et responsable des investissements d’infrastructure chez Africa50 rappelle que « les entrées de devises provenant des envois de fonds sont la bouée de sauvetage de nombreuses économies africaines qui comptent une grande diaspora, en particulier dans l’environnement économique actuel ».

 

Une étape importante

Dans ce contexte, Zeepay « fournit une solution de transfert d’argent locale, abordable, sécurisée et pratique pour la diaspora africaine qui travaille dur afin de soutenir ses proches ». 

Samuel Kibiri, est l’un des dirigeants du fonds d’investissement Oikocredit. Lequel développe son portefeuille mondial de Fintechs « à fort impact social ». D’ailleurs, « les envois de fonds sont essentiels à l’inclusion financière de nombreux ménages dans les pays où Zeepay opère, et ses portefeuilles numériques aident à relever les défis liés à la transparence, au coût, à la commodité, à la rapidité et à la sécurité tant pour les expéditeurs que pour les destinataires de fonds », observe le financier.

Andrew Takyi-Appiah, directeur exécutif de Zeepay.
Andrew Takyi-Appiah, directeur exécutif de Zeepay.

« L’investissement de suivi d’I&P dans Zeepay démontre sa confiance dans le succès et les perspectives de l’entreprise. Nous sommes fiers d’avoir établi un partenariat avec une équipe de direction hautement compétente pour générer des retombées financières et sociales notables ces deux dernières années grâce à notre investissement initial. Nous sommes ravis d’être rejoints par de nouveaux investisseurs partageant les mêmes valeurs et restons pleinement engagés à soutenir Zeepay pour atteindre son objectif de devenir un chef de file panafricain des services financiers mobiles ayant un impact sur la vie de millions d’utilisateurs mal desservis à travers l’Afrique et les Caraïbes », déclare de son côté Sebastien Boyé, co-dirigeant de I&P.   

Enfin, Jerry Parkes, directeur général de Injaro Investment Advisors, qualifie le dirigeant de Zeepay, Andrew Takyi-Appiah, de « jeune entrepreneur ghanéen dynamique et visionnaire ». Dont il rejoint l’« objectif ambitieux de créer une multinationale ghanéenne prospère et un leader des technologies financières ». À son sens, « les fruits de cet investissement seront réinjectés dans l’économie locale pour créer un cycle vertueux de développement économique. Nous pensons que cet investissement représente une première étape importante dans l’établissement de liens entre les fonds de pension du Ghana et les entreprises locales, qui sont un moteur indispensable de la croissance économique du Ghana ».

@ABanker

Écrit par
Kimberley Adams

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *