x
Close
Actualité African Banker

Une banque algérienne à Dakar

Une banque algérienne à Dakar
  • Publiéseptembre 25, 2023

Après avoir reçu son agrément en avril 2023, l’Algerian Bank of Senegal a ouvert ses portes à Dakar le 21 septembre. L’Algérie confirme son souhait d’ouverture économique vers l’Afrique subsaharienne, ce qui passe par un maillage bancaire significatif.

 

Après Nouakchott, en Mauritanie, c’est à Dakar qu’a été inaugurée, le 21 septembre 2023, la deuxième banque algérienne hors d’Algérie, ABS (Algerian Bank of Senegal).

L’ABS dont le capital social est de 100 millions de dollars, est le fruit d’un partenariat entre quatre institutions publiques algériennes : la Banque nationale d’Algérie (40% du capital), le Crédit populaire algérien (20%), la Banque extérieure d’Algérie (20%) et la Banque d’agriculture et de développement rural (20%).

Répondant aux standards internationaux ABS « permettra à travers les différents produits bancaires proposés, de développer les relations économiques entre les deux pays et à accompagner les grandes, les moyennes et petites entreprises, tout en contribuant au soutien des efforts de développement au Sénégal », a déclaré le directeur général de la banque, Abdelhafid Haned, lors d’un point presse.

L’ABS avait obtenu l’agrément des autorités sénégalaises en avril 2023. L’établissement s’« attèlera notamment à soutenir les opérateurs économiques algériens et sénégalais pour le développement des investissements dans la région et à soutenir les actions des institutions multilatérales visant à stimuler une croissance équitable et inclusive en Afrique », a déclaré Laaziz Faid, ministre algérien des Finances. « Au-delà de l’aspect économique de ce projet pour nos deux pays, l’ABS incarnera l’esprit d’amitié de coopération et de rassemblement pour une prospérité partagée pour nos deux nations et pour l’ensemble du continent. »

Ces objectifs seront portés par des compétences bancaires des deux pays « qui feront sans aucun doute preuve d’un engagement certain pour développer un modèle d’affaire résilient, un esprit commercial vif et une démarche d’amélioration continue dans le respect de la réglementation en vigueur et des hauts standards du secteur ».

Évoquant l’engagement personnel des présidents Tebboune et Sall, le ministre a salué une inauguration qui « marque le fruit des efforts conjoints déployés par les autorités algériennes et sénégalaises pour promouvoir une coopération fructueuse et mutuellement bénéfique ».

 

Commerce international

De son côté, le ministre sénégalais du Commerce, de la consommation et des PME, Abdou Karim Fofana, a qualifié cette implantation d’« initiative forte » dans le but de valoriser le savoir-faire économique et bancaire algérien en Afrique, rapporte l’agence Algérie Presse Service. « Cette démarche participe au rapprochement de nos économies et au raffermissement des relations entre nos populations », a estimé le ministre sénégalais, qui a évoqué « un partenariat gagnant-gagnant ».

« Cette initiative va répondre à une forte attente de nos secteurs privés respectifs, d’autant que les pays africains ont une ambition forte de développer les échanges intra-continentaux à travers la ZLECAf. »

L’Algérie souhaite ouvrir ses échanges avec le reste de l’Afrique, notamment l’Afrique de l’Ouest. La Mauritanie reste la porte d’entrée du pays dans la sous-région, mais ce développement suppose un soutien financier aux projets d’infrastructures.

*****

En bref

Appui de la BCP aux PME

 

La Banque Atlantique Sénégal, filiale du groupe marocain Banque centrale populaire (BCP), et l’Agence de développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (ADEPME) ont signé, le 22 septembre 2023 à Dakar, une convention de partenariat qui vise à augmenter le financement des PME sénégalaises.

L’ADPME est une structure qui encadre et aide les petites entreprises, souvent informelles, à trouver des financements. Ce partenariat vise à attirer davantage de PME sénégalaises à bénéficier de crédits de la Banque Atlantique, et donc à effectuer un pas vers la formalisation. Cette convention vise également à améliorer leur éligibilité au financement, à travers un mécanisme privilégié décidé entre l’ADEPME et la Banque Atlantique Sénégal.

La convention, « extrêmement importante, encadre et permet l’écosystème de la PME d’être mieux restructurée et permet de rapprocher les PME de la banque », en matière notamment de formation et d’encadrement, considère Abdelmoumen Najoua, directeur général de la Banque Atlantique Sénégal. Selon qui cette convention, d’une durée d’un an renouvelable, permet à la Banque Atlantique d’avoir «un interlocuteur crédible et un travail en amont pour la sélection des entreprises éligibles aux financements et d’être plus réactif en matière de réponse à leurs demandes ».

@ABanker

Écrit par
Aude Darc

2 Commentaires

  • Bonjour,

    Je souhaiterais disposer de votre adresse mail pour les dépos de candidature

    Cordialement

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *