Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

Un partenariat dédié aux talents africains

L’Agence marocaine de coopération internationale et Attijariwafa bank s’associent pour promouvoir l’excellence à l’africaine. En particulier, des boursiers soutenus par l’Agence trouveront des débouchés au sein du groupe bancaire.

Par Aude Darc

Une banque et une administration joignent leurs forces et leurs compétences. Le groupe Attijariwafa bank et l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI) ont conclu un partenariat stratégique destiné à promouvoir l’excellence à l’échelle africaine.

Ce rapprochement entre les deux institutions traduit leur volonté de contribuer activement à l’essor du continent à travers « des actions structurantes » orientées vers le développement des compétences des jeunes, leur éducation et leur insertion professionnelle.

Attijariwafa bank se place en première position dans le classement réalisé par Rekrute des 25 entreprises les plus attractives du Maroc en 2020. Le cabinet de recrutement salue une multinationale panafricaine qui œuvre pour faire émerger l’excellence à l’échelle continentale. 

Cette convention de partenariat s’inscrit dans la mise en œuvre des grands axes de la vision de Mohammed VI qui prône la création de synergies autour de l’accompagnement de la jeunesse africaine.

Dans leurs démarches respectives, constatent-ils, les deux partenaires sont animés d’une même conviction : les entreprises africaines doivent appuyer la jeunesse en lui permettant de jouer pleinement son rôle comme un vecteur de développement et de croissance. C’est pourquoi, les deux établissements suivront un agenda de collaboration qui leur permettra de structurer leurs actions communes autour de l’amélioration des capacités des jeunes.

Ils entendent favoriser l’insertion professionnelle des jeunes étudiants étrangers, boursiers de l’AMCI à travers des recrutements réalisés au sein d’Attijariwafa bank au Maroc, pendant une durée allant de 12 à 36 mois. Période à l’issue de laquelle les talents rejoignent les différentes filiales du groupe en Afrique. De même, il est convenu d’accueillir en stage des étudiants étrangers, également boursiers, au sein des structures de la banque marocaine.

Les deux partenaires vont développer des synergies autour de la plateforme « Morocco-Alumni » lancée en décembre 2019 en coordination avec le ministère des Affaires étrangères, afin de détecter des talents expérimentés à l’échelle continentale. Enfin, ils vont favoriser une « une dynamique intellectuelle » auprès des étudiants avec l’organisation d’ateliers d’accompagnement, conférences et tables rondes sur des thématiques d’actualité à l’échelle continentale.

Une image à respecter

Plusieurs actions sont également prévues dans le cadre de la convention de partenariat. Elles permettront au groupe Attijariwafa bank et à l’AMCI de créer une dynamique positive autour de la montée en compétences des jeunes et le développement de leurs aptitudes professionnelles.

AMCI est un organisme public chargé d’exécuter la politique marocaine en matière de coopération étrangère. L’Agence se veut « un outil dynamique, souple et efficace ». Elle mène des actions en coordination avec le ministère des Affaires étrangères et de la coopération.

Elle a pour mission de développer, d’élargir et de renforcer l’ensemble des relations culturelles, scientifiques, techniques et économiques avec les pays partenaires, notamment, dans le cadre de la coopération Sud Sud. L’AMCI mène des actions de coopération culturelle et scientifique, de coopération technique, réalise des projets économiques, sociaux, humanitaires…

Ainsi, l’Agence poursuit-elle sa mission internationale qui participe du « soft power » marocain. Par exemple, son ambassadeur Mohamed Methqal vient de conclure un renforcement des liens du pays avec le Burundi. Renforcement qui passe par le doublement du nombre de bourses attribuées à des étudiants, qui seront au nombre de 70. Mohamed Methqal a aussi promis des investissements marocains dans des secteurs comme l’agriculture, le tourisme, la santé et les énergies renouvelables.

Pour Attijariwafa bank, ce type de partenariat renforce son image de groupe bancaire soucieux de sa responsabilité sociétale. Ainsi, le groupe vient-il être placé en première position dans le classement réalisé par Rekrute des 25 entreprises les plus attractives du Maroc en 2020. Selon le cabinet de recrutement de cadres et dirigeants, « cette distinction conforte la stratégie portée par Attijariwafa bank en tant que multinationale panafricaine de référence qui œuvre pour faire émerger l’excellence à l’échelle continentale ».

AD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This