x
Close
African Banker

Trident OGX Congo finance ses investissements

Trident OGX Congo finance ses investissements
  • Publiéoctobre 3, 2023

La société congolaise Trident OGX bénéficie d’un prêt d’Afreximbank lui permettant d’augmenter le niveau de production de pétrole brut de la République du Congo et d’ajouter recettes nouvelles et créations d’emplois à l’économie du pays.

 

Afreximbank fournira une facilité de 300 millions de dollars à Trident OGX Congo dans une transaction qui devrait augmenter la production de pétrole brut de la République du Congo d’environ 30%. Ce prêt basé sur les réserves permettra à Trident OGX Congo de mettre en œuvre un programme de dépenses d’investissement pour augmenter la production de pétrole brut des champs pétrolifères de Mengo-Kundji-Bindi II (MKB II).

Selon les termes de l’accord, Trident OGX Congo, une filiale à part entière du singapourien Trident OGX International, utilisera le produit de la facilité pour financer partiellement et lancer un programme de développement de sept ans sur la zone de permis MKB II située dans les plaines côtières entre Pointe Noire, les contreforts des montagnes du Mayombe et la frontière avec l’enclave angolaise de Сabinda.

L’accord va générer des revenus supplémentaires pour l’État congolais, estime le directeur général de Trident OGX, John Chisholm. « L’accord financier est la résultante du climat de confiance entre Afreximbank et le gouvernement congolais. En ce qui nous concerne, nous ferons tout ce qui est à notre pouvoir pour faire aboutir ce projet. Nous sommes également conscients des problématiques environnementales. »

Benedict Oramah, président du conseil d’administration d’Afreximbank, a réitéré l’engagement de la banque à soutenir les entreprises africaines dans l’accès aux marchés, aux capitaux et à la technologie. « Aujourd’hui est un jour remarquable pour la République du Congo, et pour son secteur pétrolier et gazier en particulier », s’est-il réjoui, à l’occasion de la signature de l’accord. « Ce projet important, qui promet d’apporter un investissement d’environ 1,5 milliard de dollars au secteur pétrolier et gazier du Congo, générera des revenus significatifs qui permettront au gouvernement de créer plus d’emplois et de fournir plus d’infrastructures socio-économiques pour le peuple congolais. »

Les équipes d’Afreximbank se disent également « heureuses » que les opérations sur les champs pétroliers de Mengo-Kundji-Bindi II soient menées « dans le respect des meilleures pratiques en matière de normes environnementales, par un processus de fracturation hydraulique ».

Benedict Oramah considère que la transaction actuelle entraîne la création d’un nombre important de nouveaux emplois en République du Congo et ouvre également de nombreuses opportunités entrepreneuriales pour les entreprises congolaises, ce qui se traduira par une croissance significative du PIB du pays.

 

Technologie de pointe

Outre le groupe Trident, la Société nationale des pétroles du Congo et le groupe Orion détiennent également des parts dans l’actif qui sera exploité par Trident OGX Congo.

Du côté du gouvernement, on se félicite de la signature de l’accord de financement, puisque le permis a été concédé à Trident OGX après 14 ans d’activité de la SNPC (Société nationale des pétroles au Congo) qui a cédé ses parts. « Le ministère se met à la disposition pour accompagner la mise en œuvre du projet. Le développement de ce champ nécessite de la technologie de pointe que va apporter Trident OGX »,  a déclaré le ministre des Hydrocarbures, Bruno Jean Richard Itoua.

Depuis son implantation au Congo, en 2016, la banque basée au Caire a déjà investi plus de 2 milliards de dollars en faveur des projets publics et du secteur privé. Elle va poursuivre son investissement dans l’économie congolaise, a promis Benedict Oramah.

(De gauche à droite) Ibrahima Bagarama, directeur régional des opérations pour l’Afrique centrale (Afreximbank), signant aux côtés d’Olivier Okota, directeur général de Trident OGX Congo, assisté de John Chisholm, membre du Conseil d’administration de Trident OGX Congo, et Simon Dognima, directeur juridique d’Afreximbank (au second plan).
De gauche à droite : Ibrahima Bagarama, directeur régional des opérations pour l’Afrique centrale (Afreximbank), signant aux côtés d’Olivier Okota, directeur général de Trident OGX Congo, assisté de John Chisholm, membre du Conseil d’administration de Trident OGX Congo, et Simon Dognima, directeur juridique d’Afreximbank (au second plan).

*****

En bref

Des dirigeants récompensés

 

Le président Denis Sassou Nguesso de la République du Congo a décerné l’une des plus prestigieuses distinctions nationales, l’Officier de l’Ordre du Mérite Congolais, au professeur Benedict Okey Oramah, président exécutif et président du conseil d’administration d’Afreximbank, et au Dr. George Elombi, le vice-président exécutif, en charge des pôles Gouvernance, services juridiques et corporatifs.

Lors de la cérémonie de décoration, le président Nguesso, a déclaré à l’assistance que le Président Oramah et le Dr Elombi étaient honorés pour les services rendus à la nation congolaise.

@AB

Écrit par
Kimberley Adams

2 Commentaires

  • hello

  • Demande d’emploi
    En qualité d’homme de pont, aide Foreur, Mécanicien GRAISSEUR

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *