x
Close
African Banker

Soutien italien aux interventions de sécurité alimentaire

Soutien italien aux interventions de sécurité alimentaire
  • Publiémars 28, 2024

Afreximbank et la CDP signent un accord de facilité de 200 millions d’euros, vers des entreprises ou des intermédiaires financiers finançant des projets de sécurité alimentaire.

 

La Caisse des dépôts de l’Italie (Cassa Depositi e Prestiti S.p.A -CdP), et Afreximbank ont conclu un protocole d’accord pour une facilité de prêt de 200 millions d’euros en vue de soutenir les interventions de la banque en matière de sécurité alimentaire et d’agriculture intelligente face au climat. CdP est l’institution financière italienne officielle pour la coopération internationale au développement

Le financement s’ajoute à un engagement initial de la CdP de 100 millions d’euros, portant le financement total de la CdP à 200 millions d’euros. Les deux institutions financières ont également conclu un protocole d’accord pour développer les synergies entre les entreprises italiennes et africaines.

Le partenariat a été annoncé à l’occasion de l’inauguration du nouveau bureau de la CdP au Caire, le premier siège opérationnel de l’institution italienne en Afrique.

Ce nouveau financement de la CdP sera utilisé pour fournir un soutien, soit directement aux entreprises africaines éligibles, soit indirectement par le biais d’intermédiaires financiers locaux. Certains projets qui seront financés porteront sur la production locale et l’importation de produits de base essentiels tels que les céréales et les engrais.

 Lors d’une cérémonie de signatures, Haytham ElMaayergi (à gauche sur la photo ci-dessus), vice-président exécutif d’Afreximbank, a déclaré que la facilité soutiendra les efforts de la banque visant à accroître la production alimentaire dans ses pays membres et aidera l’Afrique à atteindre la sécurité alimentaire grâce à l’intervention du secteur privé. La facilité soutiendra également le développement de circuits alimentaires alternatifs, y compris l’augmentation des investissements dans l’agriculture intelligente face au climat, afin d’améliorer le rendement alimentaire et de fournir une résilience aux entreprises évoluant dans le domaine de l’alimentation et de l’agriculture.

Il a ajouté que « le protocole d’accord favorisera la collaboration entre les entreprises italiennes et africaines tout en rapprochant l’Afrique et l’Italie dans le but de promouvoir le commerce intra- et extra-africain. » Une telle collaboration comprend un cofinancement des transactions éligibles avec les souverains, les entreprises et les institutions financières des pays membres d’Afreximbank, ainsi que l’organisation, la participation et la promotion d’événements de mise en relation avec les parties prenantes africaines et les communautés d’affaires locales en Italie ou dans l’un des pays membres.

Pour sa part, Dario Scannapieco, directeur général de la CdP (à droite sur la photo), a déclaré : « La sécurité alimentaire et la résilience des chaînes d’approvisionnement agricoles sont des questions clés pour le développement du continent africain, comme le démontrent également les initiatives prises par le gouvernement italien à travers le Plan Mattei. Grâce à la collaboration avec Afreximbank, la CdP sera en mesure de garantir des ressources aux PME opérant dans ces secteurs, tout en favorisant la création d’opportunités pour les entreprises italiennes. » Un engagement encore renforcé par l’ouverture du bureau au Caire, « qui confirme la centralité de l’Afrique dans la stratégie de la CdP ». 

Cette facilité permettra à Afreximbank de fournir un soutien opportun et nécessaire à ses pays membres par le biais des entreprises évoluant dans le domaine de la sécurité alimentaire et de soutenir la gestion de la crise de la chaîne d’approvisionnement, en particulier autour des produits de base. Cela contribuera à son tour à la stabilisation de la sécurité alimentaire et à la diversification des sources d’approvisionnement en Afrique.

*****

En bref

Afreximbank attire les capitaux indiens

 

La banque du commerce annonce un accord de club axé sur l’Inde, pour un montant de 282 millions de dollars. Lancé pour la participation exclusive de prêteurs indiens et arrangé par Bank of Africa UK PLC, ce club deal syndiqué primaire a vu la participation de prêteurs indiens par le biais de leurs succursales et filiales à l’étranger dans le Centre financier international de Dubaï aux Émirats arabes unis, à Singapour et à l’île Maurice.

La facilité, qui a été soutenue par six banques et institutions financières participantes, dont cinq ont rejoint Afreximbank en tant que premiers prêteurs, aide ainsi la banque à atteindre son objectif de diversification de ses sources de financement, a une durée de trois ans.

Selon Haytham ElMaayergi, cette facilité aidera Afreximbank à continuer à jouer un rôle majeur dans le développement du commerce intra-africain et du commerce entre l’Afrique et le reste du monde, en particulier avec l’Inde. « Elle témoigne de la croissance rapide des relations économiques entre l’Afrique et l’Inde et de la capacité croissante d’Afreximbank à mobiliser des ressources en Afrique et à financer des investissements liés au financement du commerce qui auraient un impact positif sur les échanges entre l’Afrique et l’Inde. »

@ABanker

Écrit par
Kimberley Adams

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *