Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

Soutien à l’action d’Ecobank envers les PME

Un consortium d’institutions financières européennes de développement, mené par Proparco, a accordé un prêt senior de 60 millions de dollars pour soutenir le programme de liquidité du groupe Ecobank au profit de ses filiales. Un moyen indirect de soutenir les PME africaines.

Par Véronique Clara-Véronne

Ecobank s’est développé pour devenir un acteur clé du secteur bancaire africain, en particulier dans les pays fragiles et pour le secteur des PME, considère la branche financière de l’AFD (Agence française de développement).

Laquelle a conduit un syndicat d’agences européennes de développement pour fournir à Ecobank une assise financière de 60 millions de dollars.

Le fonds norvégien garde « l’espoir et l’ambition » de développer davantage la relation avec Ecobank à l’avenir « et de soutenir ainsi le rôle du groupe bancaire en tant que fournisseur panafricain de services financiers de premier plan ». Enfin, Petra Kotte, au nom de la DEG allemande, salue « une syndication bien structurée et efficacement exécutée ».

Au fil des années, Proparco et le groupe bancaire panafricain n’ont cessé de renforcer leur partenariat à travers de nombreux prêts, souscriptions obligataires et garanties de financement du commerce extérieur au profit de la maison mère ETI et de ses filiales.

Dans le cadre de l’initiative française Choose Africa Resilience, cette facilité soutiendra les opérations des clients du groupe panafricain. Elle devrait aider les clients à faire face aux effets de la pandémie.

Dans le cadre de sa réponse à la crise Covid-19, Proparco a accordé un nouveau prêt de 35 millions de dollars à ETI. Proparco a également syndiqué les contributions du norvégien Norfund (15 millions $) et de l’allemand DEG (10 millions $), soit une enveloppe totale de 60 millions $.

Ce prêt renforcera le programme de liquidité d’ETI destiné à soutenir les besoins de liquidité en devises de ses filiales. Il permettra ainsi aux filiales d’Ecobank de renforcer leur activité essentielle de financement du secteur privé dans le contexte actuel de l’impact économique de la crise sanitaire.

Le prêt de Proparco s’inscrit dans le cadre du programme français Choose Africa Resilience, une enveloppe d’un milliard d’euros destinée à soutenir les PME touchées par la crise pandémique.

Plus de 600 millions d’euros ont déjà été engagés depuis le lancement du programme, en novembre 2020. Cette initiative permet aux partenaires bancaires de consentir des prêts aux entreprises, à des conditions et des taux spécifiques, en ayant la solidité financière nécessaire pour répondre aux critères de solvabilité bancaire.

Des services financiers innovants

Ade Ayeyemi, le directeur général du groupe Ecobank se réjouit de ce soutien de Proparco, « un partenaire proche et durable d’Ecobank aux côtés de Norfund et DEG ». Ces acteurs ont continué à soutenir les objectifs stratégiques du groupe bancaire, à travers sa présence inégalée en Afrique. 

« Ce prêt de 60 millions $ contribuera à notre engagement en faveur du développement économique du continent, en particulier en ce qui concerne la croissance du segment des PME qui se remettent de l’impact de la pandémie de la Covid-19 », promet le dirigeant. Lequel tient à saluer « le soutien du consortium de prêteurs au continent et le programme Choose Africa Resilience du gouvernement français ».

De son côté, Djalal Khimdjee, directeur général adjoint de Proparco, considère que Ecobank « joue un rôle essentiel dans le soutien à la croissance du secteur privé dans de nombreux pays africains ». L’AFD accompagne donc une banque « qui fournit des services financiers innovants et personnalisés aux PME ».

 Pour sa part, Erik Sandersen (Norfund) se dit « enthousiaste et fier » de soutenir ainsi « le rôle important d’un groupe qui fournit des financements en dollars à ses PME clientes en Afrique subsaharienne ». Cela contribue à créer des emplois indispensables.

Le fonds norvégien garde « l’espoir et l’ambition » de développer davantage la relation avec Ecobank à l’avenir « et de soutenir ainsi le rôle du groupe bancaire en tant que fournisseur panafricain de services financiers de premier plan ». Enfin, Petra Kotte, au nom de la DEG allemande, salue « une syndication bien structurée et efficacement exécutée ».

Cette transaction contribuera à l’atteinte de l’ODD (objectif de développement durable) numéro 8 (travail décent et croissance économique).

@VCV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts