Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

SBNA, un actionnaire de long terme

Les deux sociétés de capital-investissement SouthBridge et New African Capital Partners créent une nouvelle structure, SBNA. Qui a pour vocation d’entrer durablement au capital des entreprises africaines en croissance. Elle sera dirigée par Charles Kié.

Par Kimberly Adams

SouthBridge Investments (SBI) et New African Capital Partners (NACP) ont fondé une coentreprise, baptisée SBNA. Cette structure agira comme un « fonds de capital permanent » ; elle aura pour mission d’attirer les investisseurs ayant une vision à long terme pour l’Afrique. La co-entreprise veut s’investir dans le futur du continent en mobilisant des capitaux longs et en se concentrant notamment sur la Fintech, l’intégration du secteur financier, la microfinance et la mésofinance. 

La coentreprise pourra s’appuyer sur un capital humain unique et cette connaissance du marché pour développer une structure panafricaine dédiée à la croissance et à l’intégration du continent.

SBNA sera dirigée par Charles Kié, directeur général et cofondateur de New African Capital Partners. Cette vision panafricaine et de long terme que se donne SBNA rejoint autant la stratégie de SouthBridge, et de ses fondateurs Donald Kaberuka et Lionel Zinsou, que celle de New African Capital Partners.

Charles Kié a fondé cette société de capital-investissements en 2018, avec l’économiste bissau-guinéen Paulo Gomes. Au cours de sa carrière professionnelle, Charles Kié a occupé des postes de haut niveau à Citibank, à la Banque Atlantique, AFC (Africa Finance Corporation). En janvier 2016, il prend la direction de Ecobank Nigeria, qu’il quitte durant l’été 2018, après avoir remis la banque sur le chemin de la profitabilité.

Charles Kié privilégie donc l’accompagnement à long terme, contrairement aux pratiques du Private Equity : « C’est ce modèle qui tiendra le mieux en Afrique, parce qu’il est évident qu’une perspective de cinq ans ne permet pas à un entrepreneur de changer d’échelle. Ce sera peut-être dix ans, voire quinze ans. Et si le modèle n’est pas constitué au départ pour être pérennisé sur une durée aussi longue, il est voué à l’échec. »

Le secteur financier reste d’une importance capitale pour le développement du continent. « Les capitaux à long terme, la modernisation et l’engagement des investisseurs sont essentiels à la transformation de l’un des marchés bancaires les plus prometteurs au monde », expliquent les partenaires de SBNA. 

Un jalon essentiel

Avec un taux de rendement substantiel, le secteur financier devrait attirer davantage de flux et générer un plus grand nombre d’opportunités. Dans ce domaine, SBNA souhaite se concentrer sur la numérisation, la finance inclusive et la finance durable. Cette optimisation et le recours aux nouvelles technologies devraient ouvrir le système bancaire à des millions de personnes qui en ont besoin.

Pour atteindre ces objectifs, SBNA rassemble de l’expérience, un savoir-faire africain, avec de solides compétences dans les domaines de la finance, de la banque, des nouvelles technologies. La coentreprise pourra s’appuyer sur ce capital humain unique et cette connaissance du marché pour développer une structure « panafricaine dédiée à la croissance et à l’intégration du continent ».

SBI est la branche d’investissement du groupe SouthBridge. Elle a été constituée en 2020 et souligne l’engagement majeur du groupe à investir directement dans l’avenir de l’Afrique. SBI se concentrera particulièrement sur la gestion d’actifs et la gestion de fonds dédiés dans les domaines de la finance, de l’industrie, des PME, avec un impact particulier sur la valorisation de l’entrepreneuriat féminin, le développement durable et les projets verts.

SBI est dirigée par Frannie Léautier. Laquelle a précédemment occupé des positions de leadership au sein d’organisations internationales telles que la Banque mondiale, la Banque africaine de développement et la Banque de commerce et de développement.

Pour SouthBridge, il s’agit d’un pas supplémentaire dans l’univers du capital-investissement en Afrique. Ces derniers mois, la société avait attiré les projecteurs par son engagement dans deux dossiers important : la création du Fonds souverain de Djibouti, ainsi que les accords entre le groupe singapourien Olam et le gouvernement du Togo.

En tout état de cause, « SBNA constitue un jalon essentiel pour SouthBridge et NACP dans leur objectif commun de mettre en place des structures d’investissement innovantes et ambitieuses consacrées à l’Afrique », soulignent les partenaires.

KA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts