x
Close
Actualité African Banker

Orabank reçoit une précieuse garantie d’AGF

Orabank reçoit une précieuse garantie d’AGF
  • Publiédécembre 20, 2022

Avec l’appui du groupe panafricain AGF, ainsi que de l’institution de financement GuarantCo, Orabank se donne davantage de latitude pour financer les PME en Afrique de l’Ouest, ainsi que les projets d’infrastructures à partir de la Côte d’Ivoire.

 

African Guarantee Fund (AGF), à travers sa filiale AGF West Africa, et le groupe Orabank ont conclu un accord de garantie de portefeuille d’un montant total de 60 milliards F.CFA (91,5 millions d’euros), visant à augmenter les capacités d’intervention du groupe bancaire en faveur des PME à travers ses filiales en Afrique de l’Ouest.

L’accord de partenariat a été signé par Jules Ngankam, directeur général de l’African Guarantee Fund et Ferdinand Ngon Kemoum, administrateur-directeur général d’Oragroup, en présence de l’ensemble de la direction des deux groupes (photo ci-dessus).

Dans les pays de l’UEMOA, la mise en œuvre des réglementations bancaires de Bâle II et III a limité la capacité d’investissement des banques dans les projets d’infrastructure.

Pour la banque, le renforcement du partenariat entre les deux institutions permettra au groupe Orabank de jouer un rôle majeur dans le développement des économies où il opère, en apportant une solution aux problème de financement des PME-PMI.

Ce partenariat bénéficie du soutien de l’Initiative pour favoriser l’accès des femmes au financement en Afrique – AFAWA de la Banque africaine de développement, et permettra ainsi d’accroître le financement de l’entrepreneuriat féminin de la région. La garantie couvrira également les PME éligibles au financement vert.

 « Le groupe African Guarantee Fund est résolument engagé aux côtés de ses partenaires financiers pour promouvoir le développement économique, accroître les créations d’emplois et réduire la pauvreté en Afrique en leur fournissant des solutions de garantie et un appui au renforcement des capacités, spécifiquement destinés à soutenir les PME », a commenté Jules Ngankam. Qui voit en Orabank « un acteur de premier plan dans le financement des économies en Afrique de par sa présence géographique, son focus sur les PME et sa solidité financière ». Du point de vue de l’AGF, ce partenariat « permettra de jouer notre rôle majeur de promotion du financement des PME africaines », a poursuivi Jules Ngankam.

 

Dans les douze pays de présence

Pour sa part, Ferdinand Ngon Kemoum s’est félicité de ce nouveau partenariat « qui est un symbole fort des synergies possibles entre les groupes panafricains qui partagent une approche de développement durable et responsable ». Cette garantie de portefeuille, juge-t-il, « va renforcer la capacité du groupe Orabank à financer les PME avec des solutions innovantes et adaptées à la gestion du risque et à leur cycle de développement ». De plus cette garantie de portefeuille est « en totale adéquation » avec le plan stratégique d’accompagnement des PME dans tous les compartiments de leur écosystème, « fort de notre vision panafricaine de participer au développement économique et social du secteur privé dans nos douze pays de présence ».

 

Soutien du PIDG en Côte d’Ivoire

Cet accord intervient à la suite de trois précédentes conventions signées entre les deux établissements financiers depuis 2015, y compris une garantie de portefeuille et deux garanties de levée de fonds qui ont permis à Orabank de financer des milliers de PME dans ses pays d’opération, de réaliser de solides performances financières, et de contribuer durablement à la croissance des économies où le groupe opère.

Par ailleurs, GuarantCo, société membre du Private Infrastructure Development Group (PIDG), a fourni à Orabank Côte d’Ivoire une garantie de portefeuille de 10 milliards de F.CFA (environ 15,2 millions d’euros), d’une teneur de cinq ans. Cet accord permettra à la banque de développer son portefeuille de projets d’infrastructures en Europe de l’Ouest. Il s’agit de la première transaction de GuarantCo en Côte d’Ivoire et de sa deuxième avec Oragroup. En janvier 2022, GuarantCo ait fourni une garantie de portefeuille de 14,55 milliards de F.CFA (22,2 millions d’euros) à Orabank Togo.

Les partenaires expliquent : dans les pays de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine), la mise en œuvre des réglementations bancaires de Bâle II et III a limité la capacité d’investissement des banques dans les projets d’infrastructure. Cette garantie de portefeuille permettra à Orabank d’alléger son capital, d’augmenter sa capacité de prêt et de respecter les limites des débiteurs uniques. GuarantCo espère que ce modèle de transaction sera repris par d’autres prêteurs.

Grâce à cette transaction, les entreprises des secteurs de l’agroalimentaire, de la production, du commerce, de la logistique et les fournisseurs de services de télécommunication pourront accéder à une réserve de capital plus importante.

@ABanker

 

Écrit par
Paule Fax

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *