x
Close
Actualité African Banker

Nouvelle facilité de crédits pour l’AFC

Nouvelle facilité de crédits pour l’AFC
  • Publiéjanvier 19, 2023

Africa Finance Corporation, premier fournisseur de solutions d’infrastructures sur le continent, a conclu un prêt de 150 millions d’euros sur dix ans avec l’allemand DEG et le français Proparco.

 

La nouvelle facilité de crédit que vient d’obtenir l’AFC (Africa Finance Corporation) soutient le développement et la mise en œuvre de projets d’infrastructure « qui améliorent l’impact économique, environnemental ou social du continent », se félicite la société. Laquelle rappelle par ces termes l’accord de sa création et sa Charte de fonctionnement.

AFC vient d’obtenir un accord de financement de 150 millions d’euros avec les deux institutions de financement que sont la DEG, filiale de la KfW Development Bank, et Proparco, le bras financier de l’AFD (Agence française de financement).

Créée en 2007, l’AFC se veut le catalyseur des investissements en infrastructures menés par le secteur privé en Afrique. Depuis sa création, l’AFC a investi plus de 10 milliards de dollars dans 36 pays.

« Notre partenariat stratégique avec DEG et Proparco mobilise des capitaux dont le besoin est urgent pour reconstruire l’Afrique avec des infrastructures plus résilientes et durables dans des secteurs critiques », commente Banji Fehintola, directeur principal, responsable de la trésorerie et des institutions financières à l’AFC. « Dans le cadre de la stratégie de l’AFC visant à catalyser le financement des infrastructures et à avoir un impact sur le développement en Afrique, l’AFC tire des capitaux d’un éventail diversifié d’investisseurs et de prêteurs internationaux. Nous apprécions la confiance que DEG et Proparco continuent de nous témoigner en tant que partenaire stratégique et fournisseur de solutions d’infrastructure. »

Depuis sa création en 1962, la DEG fournit des financements, des conseils et un soutien aux entreprises des pays en développement et des pays émergents. La transaction s’appuie sur un partenariat avec AFC qui a débuté en 2012 et a donné lieu à plusieurs prêts de la DEG, dont un récent prêt de 170 millions de dollars sur douze ans en 2021.

« DEG est très heureux d’avoir arrangé cette facilité avec notre partenaire de longue date Proparco et de cimenter ainsi notre excellente relation avec le principal financier d’infrastructures en Afrique, AFC », commente Petra Kotte, responsable du secteur bancaire et du secteur privé de la DEG. Soulignant le partenariat stratégique avec l’AFC, il considère que cette facilité « contribue à combler le déficit d’infrastructures en Afrique, en ayant un impact positif sur les moyens de subsistance des communautés environnantes, et en soutenant AFC dans ses efforts pour réduire l’empreinte du continent dans le cadre de sa stratégie dédiée à la résilience climatique ».

 

Un acteur clef du financement

De son côté, Proparco promeut un développement économique, social et environnemental durable en apportant des financements et un soutien aux entreprises et aux institutions financières depuis plus de 45 ans. Son action se concentre sur les secteurs clés du développement dont les infrastructures, principalement pour les énergies renouvelables, ainsi que l’agroalimentaire, les institutions financières, la santé et l’éducation. Proparco a accordé à AFC en 2021 une ligne de crédit senior de 50 millions $ dans le cadre du prêt syndiqué de 170 millions $ dirigé par DEG.

Emmanuelle Ridel Drouin, responsable des opérations de crédit, voit en l’AFC, « un acteur clé du financement des infrastructures indispensables en Afrique ».  Lesquelles infrastructures « qui restent l’un des principaux défis du continent, notamment en matière d’accès aux énergies propres et aux transports ». L’AFC est également membre du Club international du financement du développement, présidé depuis 2017 par l’AFD « qui salue son engagement fort en faveur du soutien aux infrastructures résilientes au climat et de l’accélération de la transition juste en Afrique, comme en témoigne la COP27 ».

L’AFC a été créée en 2007 pour être le catalyseur des investissements en infrastructures menés par le secteur privé en Afrique. L’approche d’AFC combine une expertise sectorielle spécialisée avec un accent sur le conseil financier et technique, la structuration de projets, le développement de projets et le capital-risque pour répondre aux besoins de développement des infrastructures en Afrique et stimuler une croissance économique durable.

Depuis sa création, l’AFC a investi plus de 10 milliards $ dans 36 pays d’Afrique.

@ABanker

 

Écrit par
Paule Fax

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *