Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

Niger : Réunion des ministres des Finances de la Zone franc : Soutien et confiance réaffirmés au F.CFA.

Les ministres des Finances, les présidents des institutions régionales et les gouverneurs des banques centrales et de la  Zone franc se sont réunis le jeudi 28 mars 2019 à Niamey, sous la présidence de Mamadou Diop, ministre des Finances du Niger, selon un communiqué rendu public in extenso ce jour.  

La rédaction

Les ministres des Finances, les présidents des institutions régionales et les gouverneurs des banques centrales ont réaffirmé l’importance des mécanismes et institutions de la Zone franc pour la stabilité et le développement des économies de la Zone.

« Les administrateurs représentant la France et les pays d’Afrique francophone à la Banque mondiale et au FMI ont évoqué les réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale, qui se tiendront à Washington du 12 au 14 avril 2019 et ils ont accepté l’invitation des autorités françaises de tenir la prochaine réunion des ministres des Finances de la Zone franc à Paris »

Ils ont réitéré leur volonté de continuer à faire de la Zone franc un espace de coordination active des politiques publiques, en lien avec les principaux bailleurs et institutions.

Dans un contexte économique marqué par une reprise de la croissance à l’échelle du continent africain, ils ont réaffirmé leur engagement d’œuvrer pour le développement de la Zone franc et de mettre en œuvre des politiques économiques soutenables axées sur la diversification économique et le renforcement de la mobilisation des ressources domestiques.

Les participants à la réunion ont relevé que la convergence nominale reste en-deçà des résultats escomptés. Ils ont en particulier noté les risques liés à la dette et au déficit publics, qui sont susceptibles de remettre en cause les équilibres internes et externes des États concernés.

Ils ont rappelé l’importance d’améliorer rapidement et fortement la mobilisation des ressources intérieures et accueilli favorablement à cet égard la perspective d’une étude mandatée par la Commission Uemoa et diligentée par l’AFD en matière de formation des administrations financières.

Les ministres des Finances, les présidents des institutions régionales et les gouverneurs des banques centrales ont souligné la nécessité de poursuivre la mise en œuvre des mesures permettant de renforcer l’intégration régionale, facteur de résilience et de solidarité des États de la Zone franc face aux chocs exogènes négatifs dans un contexte sécuritaire régional difficile et un environnement économique international incertain.

À ce titre, ils réitèrent l’importance de continuer à mettre en œuvre le suivi régulier de l’ensemble des recommandations adoptées lors des réunions des ministres de la Zone franc.  

Les ministres des Finances, les présidents des institutions régionales et les gouverneurs des banques centrales ont insisté sur la nécessité de mettre en œuvre les plans de réformes structurelles agréés dans le cadre des programmes mis en œuvre avec le FMI afin de préserver la confiance des partenaires, améliorer la situation macroéconomique et garder le cap d’une croissance inclusive et soutenable.  

Les ministres des Finances, les présidents des institutions régionales et les gouverneurs des banques centrales ont poursuivi leur réflexion et leurs actions sur la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme.

Ils ont échangé sur la base du plan d’action tiré du rapport présenté en octobre dernier, et des premiers éléments de mise en œuvre des différentes mesures synthétisés par le GIABA et le GABAC.

Ils renouvellent leur invitation aux autorités nationales et régionales compétentes à poursuivre sa mise en œuvre dans les délais suggérés par ce plan.

Un point sur l’avancée de la mise en œuvre de ces mesures, comme sur d’autres mesures discutées lors 32 des RMZF précédentes (notamment en matière de mobilisation des ressources domestiques), sera fait lors de chacune des réunions ultérieures.

Les administrateurs représentant la France et les pays d’Afrique francophone à la Banque mondiale et au FMI ont évoqué les réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale, qui se tiendront à Washington du 12 au 14 avril 2019.

Les ministres des Finances, les présidents des institutions régionales et les gouverneurs des banques centrales ont également pu échanger à propos de l’initiative « Digital Moonshot», portée par la Banque mondiale en appui à la stratégie numérique de l’Union africaine.

Ils ont accueilli avec intérêt cette initiative qui vise à donner accès à l’ensemble de la population africaine au numérique d’ici à 2030. Ils ont enfin chaleureusement remercié les autorités nigériennes pour l’organisation de cette réunion de la Zone franc, ainsi que pour l’accueil réservé aux participants. Ils ont accepté l’invitation des autorités françaises de tenir la prochaine réunion des ministres des Finances de la Zone franc à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts