Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

MFS Africa acquiert l’américaine GTP

Le réseau de paiements numériques MFS Africa va racheter Global Technology Partners, plateforme très active en Afrique. La société réalise ainsi l’une des rares acquisitions d’une firme technologique américaine par une entreprise africaine.

 

Par Paule Fax

Basé à Tulsa, dans l’Oklahoma, GTP est le leader des cartes prépayées en Afrique. Sa plateforme est utilisée par plus de 80 banques – notamment UBA, Ecobank, BIA, Stanbic, Coris, NSIA et Zenith Bank, à travers 34 pays. GTP est relié aux réseaux Visa, Mastercard, GIM, GIMAC et Verve dont il assure le traitement des cartes prépayées.

Par cette acquisition dévoilée le 7 juin 2022, MFS Africa pourra renforcer son offre auprès du monde africain du travail (intérimaires, autoentrepreneurs, etc.), du marché des voyages d’affaires et plus généralement « des millions de personnes qui souhaitent tirer parti du commerce électronique mondial », explique la société. Ce, en utilisant une carte liée à un portefeuille Mobile Money, plutôt qu’à un compte bancaire, pour des achats en ligne fluides et sécurisés. Cette opération élargit également la clientèle de banques et de Fintechs de MFS Africa et permet d’établir une passerelle entre les utilisateurs de Mobile Money et les réseaux de paiement par carte les plus renommés tels que Visa et Mastercard.

Natif de Porto-Novo (Bénin), Dare Okoudjou est le fondateur et le directeur général de MFS Africa. À son sens, cette opération constitue « une étape importante pour nous et pour l’écosystème technologique africain, et ce à plusieurs niveaux ». L’acquisition d’une société américaine de la taille et de la nature de GTP par une société technologique africaine représente une première, se félicite le dirigeant.

L’expertise de la nouvelle filiale permettra d’étendre aux banques la proposition de valeur de la connectivité du dernier kilomètre, et de développer l’offre de cartes auprès des utilisateurs Mobile Money et des autres Fintechs présentes sur le continent. « L’acquisition présente un immense potentiel de croissance et, avec notre portefeuille élargi, nous sommes désormais véritablement une société de paiement omnicanal », considère Dare Okoudjou.

 

Vers de nouveaux investissements

Pour sa part, Robert Merrick, fondateur et président de Global Technology Partners, explique : « Grâce à sa plateforme unique et flexible assurant le succès des programmes de cartes prépayées, GTP a pu devenir le numéro un des cartes prépayées en Afrique. » Selon le dirigeant, sa société s’est imposée sur le continent grâce à son personnel, « qui connaît parfaitement non seulement le secteur des cartes prépayées mais aussi les réalités auxquelles sont confrontés les utilisateurs de carte africains ». Nous associons la bonne solution aux marchés adaptés avec les produits adaptés. MFS Africa est « idéale » pour GTP, poursuit Robert Merrick. Qui révèle avoir pour ambition « d’ajouter de nouvelles fonctions et fonctionnalités à sa plateforme, d’élargir sa clientèle, de s’étendre dans d’autres pays, de stimuler la croissance ainsi que de participer à l’expansion des activités de MFS Africa et de son réseau des réseaux ».

« L’acquisition présente un immense potentiel de croissance et, avec notre portefeuille élargi, nous sommes désormais véritablement une société de paiement omnicanal », considère Dare Okoudjou, fondateur et directeur général de MFS Africa.

En effet, suite à l’acquisition de GTP, MFS Africa prévoit d’investir davantage dans les programmes de carte actuels de GTP proposés aux banques et d’y apporter toutes les innovations et possibilités qu’offre le réseau de MFS Africa, y compris l’interopérabilité avec le Mobile Money. La société exploitera également la plateforme de GTP pour mettre en place plus rapidement des programmes de carte destinés aux opérateurs de réseau mobile et aux Fintechs en Afrique. Enfin, MFS Africa entend tirer parti de la présence de GTP aux États-Unis pour développer ses activités commerciales en Amérique du Nord.

Plus tôt dans l’année, MFS Africa avait rejoint le réseau du Système panafricain de paiement et de règlement. PAPSS est la nouvelle infrastructure africaine transfrontalière et des marchés financiers facilitant le paiement, la compensation et le règlement des paiements commerciaux intra-africains, promue par Afreximbank et soutenue par l’Union africaine. Avant même l’acquisition de GTP, MFS Africa étendait ainsi la portée du réseau PAPSS à plus de 320 millions d’utilisateurs d’argent mobile et du dernier kilomètre sur 35 marchés africains, permettant ainsi des possibilités de transactions et de commerce sans frontières et sans faille.

Cette collaboration marque une nouvelle étape dans la mise en œuvre du potentiel de transformation de la Zone de libre-échange continentale africaine. « Les Africains ne sont pas limités par les frontières et leur argent ne devrait pas l’être non plus », résume Dare Okoudjou.

@AfricanBanker

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts