x
Close
African Banker

Les engagements d’une banque privée

Les engagements d’une banque privée
  • Publiéjuin 19, 2024

Rawbank, groupe bancaire de RD Congo, souhaite s’inscrire « au-delà d’une banque » par ses engagements en matière de climat, d’apport à l’économie et d’inclusion financière.

 

En 2023, dans un environnement économique complexe, « Rawbank s’est distinguée par des performances commerciales et financières sous-jacentes record, confirmant ainsi la dynamique positive des deux dernières années ». Ainsi se félicite le groupe bancaire du RD Congo en présentation de son rapport annuel au titre explicite : Au-delà d’une banque.

En 2023, le porte-monnaie électronique de Rawbank a enregistré de nouvelles fonctionnalités, telle qu’une carte prépayée virtuelle, permettant par exemple des achats online sans nécessité de disposer d’un compte bancaire.

Dans ce document, qui n’évite pas bien sûr les plaidoyers pro domo d’usage, le groupe y réaffirme ses engagements sociaux et sociétaux, ainsi que ses actions à destination de ses clients et de l’économie congolaise en général. C’est d’ailleurs son action en faveur de l’économie « réelle » qui a valu à Rawbank d’être primée lors des récents African Banker Award. La banque a également été distinguée par Afreximbank, qui lui a accordé une facilité financière.

Rawbank a enregistré en 2023 un niveau de revenu historique de 483,9 millions de dollars, en croissance de 33,5% sur un an, et un résultat net annuel de 191,4 millions $. La rentabilité sous-jacente de Rawbank ressort à 53,3 %. Ce, pour un coefficient d’exploitation de 48%.

Dans un contexte inflationniste et de resserrement monétaire, les encours moyens de crédits ont progressé de 19,2% en un an, pour atteindre 1,55 milliard $.

Au-delà des chiffres, détaille le rapport annuel, l’année 2023 a également été marquée par l’avancée et la concrétisation de nombreuses initiatives stratégiques. Rawbank a renforcé ses engagements dans la lutte contre le réchauffement climatique pour contribuer à la neutralité carbone d’ici 2050. En ce sens, le groupe bancaire a lancé le premier Finance Climate desk du pays. Ce, tout en sollicitant l’autorisation de vendre des crédits carbones dans le cadre de l’accord de Paris. La marchandisation des émissions de CO2 pourrait contribuer une nouvelle source de revenus importantes pour la RD Congo, considère le groupe. « Avec cet outil, Rawbank améliore ses capacités à financer des projets liés au marché des crédits carbone et aligne ses activités sur ses propres objectifs de développement durable tout en contribuant à la transition vers une économie plus verte », lit-on dans le rapport annuel.

 

Le partenaire des compagnies minières

En 2023, les équipes se sont mobilisées pour finaliser un investissement de 20 millions $ avec Vitol dans des projets en énergies renouvelables et la préservation de la biodiversité. Le groupe accompagnera divers projets, avec son partenaire suisse, qui permettront la réduction de 75 millions de tonnes d’émission de CO2 sur les dix prochaines années.

Déjà, les premiers projets financés par la banque prévoient la distribution en électricité d’un million de foyers à travers la RD Congo.

En ce qui concerne le secteur minier, Rawbank continue d’être en 2023, le partenaire financier privilégié de plus de 80% des acteurs du secteur. La salle de marché de Rawbank permet aux compagnies de faciliter le financement de projets miniers dans le pays. Cet engagement a connu une accélération avec la levée de 200 millions $ sur le marché international avec deux banques partenaires pour financer le développement du site de Kamoa-Kakula. Il s’agissait-là de la première « première levée de fonds » sur le marché international arrangée par une banque congolaise. Rawbank y voit-là « un signe tangible de la crédibilité et de la solidité de notre institution ».

 

Outre par African Banker, Rawbank a été distingué par Global Finance, Euromoney, l’Organisation mondiale des douanes, et a reçu le prix MasterCard de la meilleure Fintech en RD Congo pour sa carte virtuelle prépayée Illicocash. « Ces distinctions témoignent de la reconnaissance internationale du travail accompli par Rawbank pour maintenir des standards élevés en matière de services bancaires, d’innovation technologique et de soutien à l’économie », se réjouit le groupe.

En matière de nouvelles technologies, indissociables de l’inclusion financière, la plateforme Illicocash lancée en 2019 se révèle être « une solution pertinente qui bancarise avec succès les Congolais », se félicite le rapport annuel.

Les opérations d’envois, de transferts et de retraits d’argent, les consultations de comptes, les recharges de crédit mobile, les transferts internationaux et les renouvellements d’abonnements divers sont tous disponibles depuis l’application.

En 2023, le porte-monnaie électronique de Rawbank a enregistré de nouvelles fonctionnalités, telle qu’une carte prépayée virtuelle, permettant par exemple des achats online sans nécessité de disposer d’un compte bancaire. Les cartes de retrait peuvent dorénavant être liées à l’application Illicocash, pour fusionner les dépôts d’argent, qui peuvent également être convertis en différentes devises.

Enfin, promet le rapport annuel, Rawbank se prépare déjà à la prochaine grande étape ouverte par l’Intelligence artificielle. La banque souhaite affiner l’utilisation des données de ses clients afin d’être en mesure de leur offrir des services financiers sur mesure, en phase avec leurs exigences futures.

@AB

Écrit par
Aude Darc

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *