Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Actualité

Les actionnaires d’Ecobank entérinent le dividende

Ecobank Transnational Incorporated, la société mère de la banque panafricaine Ecobank, a tenu sa 34e Assemblée générale ordinaire à Abidjan. Ce point d’étape a permis aux actionnaires d’approuver le versement de dividende et à la direction de confirmer la bonne trajectoire du groupe.

 

Par Aude Darc

Pour la première fois depuis 2016, les actionnaires d’Ecobank recevront un dividende, de 0,16 cent par action. Qualifiant 2021 d’« année de transformation pour le groupe », le président du Conseil d’administration, Alain Nkontchou, président du conseil d’administration, considère que les résultats « montrent que nous optimisons notre efficacité opérationnelle et que nous transformons avec succès notre entreprise pour une croissance durable à long terme ». Alors que la banque poursuit la réalisation de nos objectifs stratégiques, « nous nous sommes fermement positionnés comme le partenaire idéal pour permettre aux ménages et aux entreprises de se développer et de réussir, et pour favoriser le développement économique de l’Afrique, tout en continuant à augmenter nos revenus et notre valeur ».

De son côté, Ade Ayeyemi, directeur général du groupe bancaire, a salué « les années de gestion rigoureuse et cohérente du groupe, les actions décisives, les investissements dans le personnel et les technologies innovantes ». Tout cela a « produit des résultats tangibles avec une augmentation record des bénéfices en 202. »

Ade Ayeyemi, dont le mandat arrive à expiration cette année, explique : « Notre écosystème de paiements modulable nous assure un faible coût de service et nous permet d’être prêts à faire face à la très forte croissance attendue des paiements et des encaissements. »  Ceci, « associé à notre ambition d’être la banque du commerce pour l’Afrique subsaharienne, fait de nous un acteur clé pour aider les entreprises et les économies africaines à tirer le meilleur parti des immenses opportunités qu’offre la ZLECAf » (Zone de libre-échange continentale africaine).

 

Un précieux maillage panafricain

Ade Ayeyemi a révélé que les résultats du premier trimestre 2022 de la banque ont confirmé « la trajectoire de performance forte et soutenue, renforçant ainsi sa capacité et sa fiabilité à remplir avec succès sa mission axée sur l’Afrique et à soutenir les économies du continent », quels que soient les défis actuels. « Nous sommes déterminés à réussir pour toutes nos parties prenantes », a-t-il souligné.

Les actionnaires ont salué les résultats 2021, obtenus en dépit d’un contexte difficile. Ils ont entériné un résultat net de 357 millions de dollars, contre 88 millions $ en 2020 – un résultat il est vrai, l’année précédente, affecté par une charge de survaleur de 164 millions $.

Le thème de l’AGO de Ecobank « Un marché unique. Des possibilités infinies », souligne les innombrables opportunités offertes par le marché africain, en particulier à l’ère de la ZLECAf. La Banque se dit « prête à tirer le meilleur parti de ce marché unique aux possibilités infinies avec ses clients en soutenant le commerce et en répondant aux besoins financiers des clients, grâce à ses solutions et services innovants ». Avec une présence africaine dans 33 pays, un bilan solide et la capacité de mobiliser les marchés de capitaux si nécessaire, la croissance et l’impact efficaces et durables des pôles de la Banque commerciale, de la Banque des grandes entreprises et des investissements et de la Banque des particuliers de Ecobank sont « assurés », juge le groupe.

Les actionnaires ont approuvé toutes les résolutions présentées à l’AGO, y compris l’affectation du résultat, le renouvellement des mandats des administrateurs et la nomination d’auditeurs suppléants.

Par ailleurs, Ecobank a obtenu, le prix « Excellence in Fintech-Banking Relationships », pour son appui aux initiatives Fintech en Afrique. Cette reconnaissance lui a été décernée lors de l’Africa Fintech summit, une plateforme internationale axée sur les technologies financières, qui partage des connaissances pour les innovateurs, les régulateurs et les entrepreneurs.

Le groupe est est récompensé, entre autres initiatives, pour son « Ecobank Fintech Challenge » une compétition panafricaine qui fait bénéficier aux gagnants, divers mécanismes d’appui, dont un programme de mentorat. Dans cette perspective, le groupe bancaire a aussi lancé en 2020 sa « Sandbox », une plateforme sécurisée qui permet aux Fintechs de tester leurs solutions technologiques.

Ecobank a également reçu le Trophée de « Banque de l’année pour les PME » aux African Banker Awards :

Les femmes à l’honneur aux African Banker Awards 2022

@AfricanBanker

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts