x
Close
African Banker

L’AFC finance ses investissements

L’AFC finance ses investissements
  • Publiéseptembre 28, 2020

Le trésorier fait observer qu’il s’agit de la deuxième émission réussie de l’AFC cette année, « dans des conditions de marché difficiles ».

L’émission d’obligation a été organisée par Credit Suisse AG et Renaissance Capital en tant que chefs de file et teneurs de livres conjoints. L’agence américaine Moody’s a attribué la note A3 à l’obligation, conformément aux autres obligations moyen terme d’AFC.

Il s’agit également de la première émission verte libellée en francs suisse d’une organisation supranationale de la région d’Europe centrale et orientale, du Moyen-Orient et d’Afrique.

L’AFC, une institution financière multilatérale de premier ordre, a été fondée en 2007 avec une base de capitaux propres d’un milliard $, pour être le catalyseur d’investissements d’infrastructure dirigés par le secteur privé dans toute l’Afrique.

Avec un bilan actuel d’environ 6,6 milliards $, l’AFC est la seconde institution financière multilatérale la mieux notée en Afrique. Elle compte divers actionnaires, dont, depuis fin 2019, la Banque africaine de développement.

L’approche de l’AFC en matière d’investissement combine une expertise industrielle spécialisée avec un accent sur le conseil financier et technique, la structuration de projets et le développement de projets et le capital-risque, afin de répondre aux besoins de l’Afrique en matière de développement des infrastructures et favoriser une croissance économique durable.

L’AFC investit dans des infrastructures de haute qualité qui fournissent des services essentiels au niveau des principaux secteurs que sont l’énergie, les ressources naturelles, l’industrie lourde, les transports et les télécommunications. À ce jour, la société a investi plus de 8 milliards $ dans des projets dans 32 pays d’Afrique.

KA

Écrit par
Par Kimberly Adams

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *