Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

L’accès à la microfinance au bout des doigts

Les six réseaux membres ont mobilisé dans le même temps une épargne estimée à 400 milliards de F.CFA (+ 7%). Enfin, le résultat net s’est établi à 11,767 milliards de F.CFA (18 millions d’euros), en hausse de 29%.

Toutefois, le président du conseil d’administration de la CIF, Mamadou Moustapha Niang, a rappelé que l’exercice en cours sera marqué par un ralentissement des activités, en raison de la crise de la Covid-19.

Par conséquent, il a demandé à ses collègues de mobiliser et de canaliser les énergies pour atteindre des résultats probants.

« Ces résultats significatifs de 2019 témoignent des efforts fournis par l’ensemble des acteurs du réseau CIF en vue de satisfaire davantage les besoins de nos membres », a-t-il justifié. « À ce titre, j’encourage les structures dirigeantes et de supervision à s’engager davantage dans l’amélioration continue des performances, afin de contribuer significativement au bien-être de nos membres. »

Enfin, Aminata Sembdé Ouédraogo, directrice générale adjointe du Trésor (Burkina Faso) a tenu à encourager le réseau qui consent « d’énormes efforts » pour toucher le maximum de population surtout celle démunie du Burkina et des autres pays de l’Uemoa.

Elle a réaffirmé que son gouvernement ménagera aucun effort pour soutenir toutes les actions d’inclusion financière des populations de l’espace du réseau CIF.

« Je vous exhorte à poursuivre vos actions avec rigueur et persévérance, en dépit d’un environnement économique difficile pour faire de votre regroupement un modèle viable et efficace dans le domaine du financement décentralisé », a conclu Aminata Semdé Ouédraogo.

PF

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts