x
Close
African Banker

L’académie Afreximbank est née

L’académie Afreximbank est née
  • Publiéoctobre 7, 2022

Une structure interne à Afreximbank prévoit de former jusqu’à 100 000 personnes en dix ans, en offrant jusqu’à 58 cursus. Elle vise à débloquer des opportunités commerciales en renforçant les capacités et le leadership, et en améliorant l’environnement commercial à travers l’Afrique.

 

La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) lance l’Académie Afreximbank (Afracad), un centre d’apprentissage, de connaissances et de réseautage conçu pour aider à faire progresser le commerce africain par le renforcement des capacités et le leadership. Afracad a été lancée le 3 octobre 2022 à Kampala, en Ouganda, en marge du séminaire de trois jours sur le financement du commerce d’Afreximbank, par Benedict Oramah, président d’Afreximbank, et par Moses Kaggwa, représentant du ministre ougandais des Finances.

Afin de célébrer le lancement de l’académie, Afracad a offert une bourse pour une personne à chaque institution participant au séminaire Afreximbank de 2022 sur le financement du commerce.

Pour Stephen Kauma (photo), directeur et responsable mondial des ressources humaines d’Afreximbank, la création de l’Académie répond à la dimension de renforcement des capacités du mandat de la Banque. « Afreximbank a été à l’avant-garde du renforcement des capacités des Africains du continent et de la diaspora dans les domaines liés au commerce. » À cet égard, dans le cadre de son cinquième plan stratégique pour la période 2016 à 2021, la banque a prévu de créer un centre de responsabilité dans lequel toutes ses diverses initiatives de renforcement des capacités seraient logées.

Stephen Kauma calcule que cette académie prévoit de former jusqu’à 100 000 personnes au cours des dix prochaines années, en offrant jusqu’à 58 possibilités d’apprentissage différentes. Elle vise à débloquer des opportunités commerciales en renforçant les capacités et le leadership existants, en améliorant l’environnement commercial à travers l’Afrique et en permettant au continent d’être compétitif au niveau mondial.

L’Académie Afreximbank se veut un centre d’excellence pour le renforcement des capacités dans le domaine du commerce et le centre de référence pour les connaissances afrocentriques et l’expertise commerciale africaine. Afracad propose des solutions d’apprentissage à fort impact qui couvrent le commerce et le financement de projets, la capacité industrielle, l’innovation, le leadership, la langue du commerce, ainsi que la connaissance et le réseautage.

Jusqu’à présent, Afracad a déjà entamé le processus d’obtention d’une accréditation régionale, en commençant par le Chartered Institute of Bankers of Nigeria (CIBN), tout en explorant et en se rapprochant d’autres organismes d’accréditation. L’Académie met également en œuvre une preuve de concept en utilisant le programme Certificate of Trade Finance in Africa (COFTIA), un cours phare de financement du commerce qui est l’un des plus complets en Afrique, qu’Afracad gère avec FCI et l’Université américaine du Caire.

Afin de célébrer le lancement de l’académie, Afracad a offert une bourse pour une personne à chaque institution participant au séminaire Afreximbank de 2022 sur le financement du commerce, couvrant 50 % des frais de scolarité pour le cours de 2023 pour le certificat de financement du commerce en Afrique.

 

En bref

Un centre médical d’excellence à Abuja

 

Afreximbank et le gouvernement de la République fédérale du Nigeria ont signé l’accord de pays hôte pour le premier Centre médical africain d’excellence (AMCE) actuellement en construction à Abuja, au Nigeria. Cette signature fait suite à la récente pose de la première pierre du projet AMCE, en décembre 2021, sous la présidence du président Muhammadu Buhari.

Benedict Oramah commente : « L’AMCE Abuja est le premier établissement médical de niveau 4 de la région d’Afrique de l’Ouest et l’un des rares sur le continent africain. » Le Centre va promouvoir le tourisme médical intra-africain en offrant une gamme complète de services en oncologie, hématologie, cardiologie et soins de santé généraux sur tout le continent, ainsi que des capacités de formation, de recherche et de développement. L’établissement servira de siège aux autres AMCE qui seront lancés à travers l’Afrique.

La mise de fonds initiale pour la première phase est estimée à 300 millions de dollars. L’investissement devrait s’élever à environ 750 millions $, une fois le développement terminé, faisant de cette installation, et de loin, le plus gros investissement privé dans le domaine des soins de santé au Nigeria et en Afrique en général.

« Le succès de l’AMCE Abuja ouvrira la voie à de futurs investissements et accords de partenariat dans le secteur de la santé sur le continent. Il permettra également d’élever les normes locales en matière de prestation de soins de santé et fournira un modèle de qualité des services requis pour relever les défis liés aux soins de santé au Nigeria et en Afrique. »

 

Le professeur Benedict Oramah, président du conseil d’administration d’Afreximbank (à gauche) et Geoffrey Onyeama, ministre des Affaires étrangères du Nigeria, le 30 septembre 2022.

@ABanker

 

Écrit par
Paule Fax

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *