x
Close
Activités Bancaires African Banker

La plateforme d’Adétikopé trouve ses financements

La plateforme d’Adétikopé trouve ses financements
  • PubliéAugust 17, 2022

L’un des futurs poumons industriels du Togo lève 145 millions d’euros auprès d’un consortium mené par Afreximbank, avec Ecobank Togo et BIA. Un coup de pouce à l’industrialisation de l’Afrique de l’Ouest par un écosystème intégré.

 

Afreximbank, en qualité de chef de file, Ecobank Togo, BIA Togo (groupe Attijariwafa bank), signent une convention de crédit avec la société Plateform Industrial Adétikopé SAS (PIA) pour la construction des infrastructures de la plateforme industrielle d’Adétikopé. Celle-ci s’étend sur une superficie totale de 400 hectares. La société est issue d’un partenariat public privé entre le Togo et Arise IIP ; son investissement total s’élève à 130 milliards de F.CFA.

« En contribuant à hauteur de 45 millions d’euros au financement de la construction de la plateforme industrielle d’Adétikopé, Ecobank Togo réitère son engagement au Togo dans la mise en œuvre de sa stratégie de développement socio-économique. »

Cette convention  d’un montant total de 145 millions d’euros (plus de 95 milliards de F.CFA), s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement du développement socio-économique du Togo à travers la mise en œuvre de la nouvelle feuille de route gouvernementale 2021-2025. Cette dernière a pour objectif de faire du Togo un pays moderne présentant une croissance économique à la fois durable et inclusive.

Créatrice de plus de 35 000 emplois directs et indirects, la plateforme industrielle d’Adétikopé a pour objectif de favoriser l’attractivité et d’attirer des investisseurs en vue de développer des activités industrielles et multisectorielles, à savoir notamment la transformation de produits agricoles (coton, soja, anacarde etc.) et miniers du pays. Le projet en sa phase 1, abrite une zone industrielle, une zone logistique, un centre commercial et résidentiel, ainsi que des infrastructures de niveau mondial. Il développera, en sa phase 2, des industries de transformation agricole (noix de cajou, ananas, maïs, mangue, sésame) et des infrastructures modernes.

Afreximbank a apporté 85 millions d’euros, Ecobank 45 millions et BIA Togo 15 millions.

Ce pool bancaire rejoint ainsi la BOAD (Banque ouest-africaine de développement) qui a débloqué en faveur de PIA Togo un crédit d’un montant d’environ 30,5 millions d’euros (20 milliards de F.CFA). La convention avait été signée le 21 octobre 2021, permettant ainsi de boucler le plan de financement de cet important projet pour l’économie togolaise, d’un coût global chiffré à 247 millions d’euros.  La BOAD œuvre également dans le cadre du financement bancaire global du projet en qualité d’agent de sûretés. 

 

Un écosystème intégré

« Afreximbank considère la plateforme industrielle comme une initiative en droite ligne avec ses objectifs de promotion et facilitation du développement de l’industrialisation et des exportations africaines », commente Oluranti Doherty, directrice du développement des exportations.

Ce projet, poursuit-elle, représente le quatrième projet d’Afreximbank dans l’espace des Parcs Industriels, avec le groupe Arise (deux projets au Gabon et un au Bénin), une collaboration qui représente aujourd’hui, des solutions totalisant à peu près 257 millions d’euros. « Afreximbank a joué un rôle central dans la création de divers parcs industriels et zones économiques spéciales à travers l’Afrique, et nous sommes convaincus que ces projets pourraient s’avérer transformateurs pour les efforts d’industrialisation et de développement des exportations de leurs pays », ajoute Oluranti Doherty.

De son côté, Souleymane Touré, directeur général, Ecobank Togo, considère que le groupe panafricain a pour « ambition majeure » d’accompagner les Etats dans la structuration et le financement des projets à valeurs ajoutés. « En contribuant à hauteur de 45 millions d’euros au financement de la construction de la plateforme industrielle d’Adétikopé, nous réitérons notre engagement au Togo dans la mise en œuvre de sa stratégie de développement socio-économique. »

Mêmes engagement pour Attijariwafa bank, « résolument engagé dans le financement des projets stratégiques pour l’économie nationale en vue d’une création de valeur partagée », explique Kossi Djokoto, directeur général adjoint de la BIA Togo.

Dont le financement contribue « à la structuration d’un écosystème intégré allant de la logistique et de l’entreposage à la transformation de nos produits de base ».

Arise Integrated Industrial Platforms (IIP) est un promoteur et opérateur panafricain de parcs industriels, fortement engagé à faire prospérer l’Afrique, par le développement de son secteur industriel et la création d’emplois durables. ARISE IIP est une co-entreprise entre Africa Finance Corporation (AFC) et Africa Transformation and Industrialization Fund (ATIF). Elle est spécialisée dans les zones industrielles intégrées, et son portefeuille comprend actuellement GSEZ (Gabon) ; GDIZ (Benin) ; PIA (Togo) ; SAG (Gabon).

@ABanker

 

Écrit par
Paule Fax

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.