Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

La Côte d’Ivoire attentive à sa diaspora

La Caisse des dépôts de Côte d’Ivoire va lancer un nouveau produit d’épargne à destination des Ivoiriens de la diaspora, qui séduit déjà les fonctionnaires internationaux. Il s’agira d’un véhicule pour investir ou préparer sa retraite au pays.

 Par Paule Fax

La Caisse des dépôts et consignations de Côte d’Ivoire (CDC-CI) va prochainement proposer un produit d’épargne à l’endroit des Ivoiriens de la Diaspora. Dénommé « CDC Épargne Diaspora », ce produit a pour objectif de garantir la sécurité financière et la facilitation du retour au pays de la diaspora.

Ce produit a reçu le soutien de l’Association des fonctionnaires internationaux ivoiriens (AF2I). Laquelle a signé une convention avec la CDC-CI au cours d’une cérémonie s’est tenue le jeudi 10 septembre 2020 à Abidjan, dans le but de concrétiser ce projet.

« Ce projet permettra non seulement à la diaspora de canaliser et sécuriser son épargne et son investissement, mais aussi de contribuer au développement économique de notre pays ; nous ferons en sorte que cela soit une réalité » a commenté Lassina Fofana, directeur général de la CDC-CI.

« CDC Epargne Diaspora » semble cumuler de nombreux avantages de produits de ce type, notamment la sécurité des épargnes pour la préparation des retraites, ainsi que des assurances. Directement, la collecte de fonds permettra également aux Ivoiriens vivant hors de leur pays de contribuer à son développement économique. La CDC est engagée dans de nombreux projets d’infrastructures, tant dans l’immobilier que les routes, notamment.

Ce produit d’épargne combinerait plusieurs volets, à savoir une épargne fortement liquide à disposition majorée de ses intérêts, un accès au financement de projet immobilier et une épargne retraite complémentaire en Côte d’Ivoire. L’objectif ici est bien de faciliter le retour des ivoiriens de la diaspora.

Les offres d’épargnes proposées en Côte d’Ivoire sont peu adaptées pour la réalisation de leurs projets, considèrent les fonctionnaires ivoiriens non résident. C’est pourquoi la CDC-CI proposera ce produit d’épargne qui leur sera plus particulièrement destiné.

« Ce projet permettra non seulement à la diaspora de canaliser et sécuriser son épargne et son investissement, mais aussi de contribuer au développement économique de notre pays ; nous ferons en sorte que cela soit une réalité » a commenté Lassina Fofana, directeur général de la CDC-CI. « Nous souhaitons que l’association des fonctionnaires internationaux ivoiriens souscrive à d’autres produits de la CDC-CI, car nous sommes disposés à vous accompagner » a-t-il ajouté.

En effet, il semble que cette signature ne soit qu’une première étape, dans les relations entre l’institution et l’association à but non lucratif. Par mission, la CDC garantit la conservation et la gestion sécurisée des fonds publics et privés tout en contribuant au financement de l’économie à travers la mobilisation de ses ressources.

Des objectifs qui rejoignent ceux des épargnants à long terme. « Nous sommes satisfait de la CDC-CI pour ce partenariat fiable et de qualité, car nos besoins ont été pris en compte dans ce protocole d’accord » s’est réjoui Abou Bamba, président de l’AF2I.

EN BREF

Soutien aux victimes de la Covid-19 en France

Dans le cadre de la mise en œuvre du Fonds de solidarité Covid-19 du gouvernement ivoirien, une cérémonie de remise de chèques aux personnes affectées par la pandémie s’est déroulée à l’Ambassade de Côte d’Ivoire en France, début septembre.

La cérémonie présidée par l’ambassadeur de Côte d’Ivoire en France, Maurice Kouakou Bandaman, a enregistré la présence de plusieurs ministres ivoiriens, comme Mariatou Koné (Solidarité et cohésion sociale) ainsi que le directeur général des Ivoiriens de l’extérieur, Issiaka Konaté.
Le gouvernement ivoirien a élaboré et mis en œuvre un plan de riposte national multisectoriel qui comprend le volet de l’aide financière et matérielle dénommée « Fonds de solidarité Covid-19 » destiné à soutenir les personnes et structures impactées par la pandémie.

Le gouvernement a décidé d’étendre le bénéfice de cette aide financière aux ivoiriens de l’extérieur touchés par les conséquences de cette maladie. Dans ce cadre, 550 bénéficiaires dont 350 étudiants ivoiriens vivant en France ont bénéficié de cette aide.
Il s’agit des familles endeuillées du fait de la pandémie à Covid-19, d’étudiants prioritairement les non-boursiers, d’Ivoiriens ayant perdu leur emploi… Sont également aidées les associations d’Ivoiriens de France qui diffusent la solidarité.

Pour sa part, le ministre en charge de la Promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mamadou Touré, a annoncé l’installation à l’ambassade d’une antenne du Fonds de soutien à la création d’entreprises ou d’affaires en Côte d’ivoire par les jeunes de la diaspora vivant en France.

Ce fonds est destiné à soutenir et encourager les initiatives de la diaspora ainsi que les conditions pour bénéficier des programmes d’appui économique, sociale et culturelle.

Dans sa phase pilote, ce fonds sera doté de 2 milliards de F.CFA (3 millions d’euros environ) ; il concernera les jeunes de 18 à 40 ans de la diaspora qui envisagent d’investir en Côte d’Ivoire.

PF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This