x
Close
African Banker

La BOAD finance de nouveaux projets

La BOAD finance de nouveaux projets
  • Publiéseptembre 21, 2023

En Côte d’Ivoire et au Sénégal, la Banque ouest-africaine de développement finance des infrastructures qui amélioreront le quotidien des populations. Recevant de nouveaux soutiens de ses partenaires, la BOAD renforce ses liens capitalistiques avec Proparco.

 

Le 20 septembre 2023, le Conseil d’administration de la BOAD (Banque ouest-africaine de développement) a autorisé le financement de cinq nouvelles opérations. Celles-ci totalisent 91,313 milliards de F.CFA (139 millions d’euros, portant à 7 916,3 milliards de F.CFA (120,68 milliards d’euros), le total des engagements (toutes opérations confondues) de la BOAD, depuis le démarrage de ses activités opérationnelles, en 1976.

La banque appuie donc la construction d’une sphère de stockage et d’un centre emplisseur de gaz butane à Abidjan par la société SCCI GAZ. Cette sphère d’une capacité de 4 000 tonnes sera installée sur le site de Vridi et permettra de renforcer les capacités de stockage nationales et d’améliorer l’accès au gaz butane des ménages en Côte d’Ivoire.  Le montant de l’opération ressort à 9  milliards de F.CFA (13,7 millions d’euros).

La BOAD reçoit un deuxième concours de Cassa Depositi e Prestiti, destiné au financement des projets agricoles et agro-industriels des secteurs public et privé, contribuant ainsi à la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest.  

Toujours en Côte d’Ivoire, la BOAD participe à la construction de l’autoroute Bouaké-Kanawolo, précisément du tronçon Bouaké-Kobo (69,5 km). Cette infrastructure accompagnera la croissance du trafic le long du corridor reliant le port d’Abidjan aux pays de l’hinterland. La banque débourse 30 milliards de F.CFA (45,7 millions d’euros).

Au Sénégal, la BOAD finance la construction et l’exploitation d’une centrale solaire photovoltaïque d’une puissance de 30 MWc, et doté d’un système de stockage 15 MW/45MWh. Le site de Niakhar est piloté par la société Teranga Niakhar Storage. L’ouvrage contribuera à une meilleure couverture de la demande en électricité et une sécurisation de l’alimentation en énergie électrique dans le pays. Cette opération porte sur 15 milliards de F.CFA (22,9 millions d’euros).

Toujours au Sénégal, la BOAD accepte de consentir un prêt pour le financement partiel de la construction des infrastructures et des systèmes de la section Diamniadio – Aéroport Blaise-Diagne (19 km) du Train express régional. L’objectif visé est d’améliorer la mobilité des personnes et des biens dans l’agglomération de Dakar à travers les avantages offerts par le mode de transport ferroviaire. Il permettra entre autres, le déplacement journalier d’au moins 180 000 habitants tout en contribuant à la réduction d’au moins 20% de la congestion routière. Cette opération représente 35 milliards de F.CFA (53,4 millions d’euros).

Enfin, la BOAD accepte de participer à l’augmentation du capital de Proparco. Cette prise de participation permettra le renforcement de la structure financière de la filiale de l’AFD (Agence française de développement) consacrée au financement du secteur privé. Le montant de l’opération est de 2,313 milliards de F.CFA (3,53 millions d’euros.

 

Nouveaux soutiens des partenaires

Enfin, les administrateurs ont approuvé quatre propositions de mise à disposition de ressources destinées à soutenir l’action de la BOAD.

Premièrement, une troisième ligne de crédit de la Banque de Développement de Chine (BDC) à la BOAD. Cette ressource est destinée au financement des projets dans les domaines des infrastructures de transport et des technologies de l’information et des communications, des énergies (à l’exception de la production d’énergie thermique), de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, ainsi que de la santé et de l’éducation. Le montant de l’opération est de 150 millions d’euros, soit 98,393 milliards de F.CFA.

Serge Ekué, président de la BOAD

La BOAD reçoit un deuxième concours de Cassa Depositi e Prestiti (CDP). Il est destiné au financement des projets agricoles et agro-industriels des secteurs public et privé, contribuant ainsi à la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest.  Cette opération se chiffre à 100 millions d’euros, soit 65,596 milliards de F.CFA.

Troisièmement, signalons le concours de First Abu Dhabi Bank (FAB) à la BOAD. Ces ressources sont destinées au financement des projets de la banque, tous secteurs confondus. Le montant est également de 100 millions d’euros.

Enfin, la BOAD bénéficie d’une subvention de l’AFD, destinée à la bonification des prêts du Programme d’urgence à impact rapides SONGTAABA et à la constitution du Fonds d’études climat. Le concours est destiné d’une part au soutien des chaines d’approvisionnement dans les domaines alimentaire, énergétique, et agricoles ; d’autre part au financement d’études de faisabilité qui permettront de mobiliser des ressources pour l’exécution de projets labellisés « Climat ». Le montant de l’opération est de 15 millions d’euros.

@ABanker

Écrit par
Kimberley Adams

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *