Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

La Banque centrale soulage les Tunisiens endettés

La Banque centrale de Tunisie a adopté, le mercredi 1er avril, une série de recommandations destinées à soulager les Tunisiens, après avoir, quelques jours plus tôt pris des dispositions à l’endroit des entreprises. Elle appelle les banques à ne pas verser de dividendes pour 2019.

Par Laurent Soucaille 

Suite aux mesures prises en faveur des entreprises et à celles prises au profit des particuliers dont le revenu mensuel net est inférieur à 1 000 dinars (318 euros), la BCT (Banque centrale de Tunisie) a publié une circulaire aux banques permettant d’étendre aux particuliers dont le revenu mensuel net dépasse 1 000 dinars, le bénéfice des mêmes mesures, pour trois mois.

Cette mesure lève les tombées en principal et en intérêts des crédits à échoir durant la période allant du 1er avril 2020 jusqu’à fin juin 2020. L’application de cette mesure est automatique. Toutefois, les clients qui ne veulent pas bénéficier de ces mesures doivent en faire la demande écrite.

La BCT appelle les banques et les établissements financiers à suspendre toute mesure de distribution de dividendes au titre de l’exercice 2019 et à s’abstenir d’effectuer toute opération de rachat de leurs propres actions.

En effet, quelques jours plus tôt, la Banque centrale avait demandé aux banques d’accorder aux entreprises la possibilité de reporter le paiement des tranches de crédits arrivant à échéance (principal et intérêt) durant la période allant du 1er mars à fin septembre 2020 et de rééchelonner le remboursement selon la capacité de chaque bénéficiaire.

Reports de crédits

Cette disposition inclura la possibilité d’octroyer de nouveaux financements aux bénéficiaires du report. Pour faciliter cette opération et afin de renforcer la capacité du secteur bancaire à soutenir les institutions économiques, une certaine flexibilité sera apportée en matière d’application des normes prudentielles.

Ainsi, les mesures de soutien ne seront-elles pas considérées comme étant une restructuration des crédits et la période du report ne sera pas comptabilisée dans l’ancienneté des créances.

La Banque centrale promet, également, un traitement plus flexible du ratio des prêts sur les dépôts. Dès le 17 mars, la BCT avait décidé de baisser le taux d’intérêt directeur de 100 points de base, pour le ramener à 6,75 %.

D’autre part, faisant suite aux décisions de confinement adoptées par plusieurs pays étrangers, la BCT a décidé le transfert, par anticipation, en faveur des étudiants poursuivant leurs études universitaires à l’étranger ainsi qu’aux personnes autorisées à poursuivre une formation professionnelle à l’étranger, les frais de séjour pour scolarité et formation professionnelle au titre des deux prochains mois, mai et juin.

Cette décision aura pour effet « de permettre aux étudiants ainsi qu’aux personnes poursuivant une formation professionnelle à l’étranger de subvenir à leurs besoins en frais de séjour en cette période difficile », commente la BCT.

Un nouveau billet

La Banque, compte tenu des circonstances de force majeure, a autorisé les banques et les établissements financiers qui ne peuvent pas organiser leurs assemblées générales ordinaires, à reporter ce rendez-vous au-delà du délai légal fixé au 30 avril 2020.

Enfin, dans un objectif de préservation de la stabilité financière, la BCT appelle les banques et les établissements financiers à suspendre toute mesure de distribution de dividendes au titre de l’exercice 2019 et à s’abstenir d’effectuer toute opération de rachat de leurs propres actions.

Aussi, la BCT prendra-t-elle, « en fonction de l’évolution de la situation, toute mesure requise en rapport avec cette décision ».

La crise sanitaire actuelle n’a pas empêché les autorités monétaires de mettre en circulation un nouveau billet de banque. De dix euros, ce billet est à l’effigie d’une femme – une première –, en l’occurrence Tawhida Ben Cheikh.

Ce choix de rendre à cette femme médecin, et à travers elle à la femme tunisienne, avait été pris voici un an, relate Abdelaziz Ben Saïd, l’un des dirigeants de la BCT. Sa fabrication a même été accélérée afin de rendre aussi hommage aux médecins et à tout le corps médical, dont on sait le dévouement actuel, partout dans le monde, face à la pandémie.

Née en 1909, Tawhida Ben Cheikh a obtenu son baccalauréat en Tunisie et a poursuivi des études de médecine à Paris. Revenue à Tunis, elle s’installera comme médecin généraliste, puis pédiatre et enfin gynécologue.

Tawhida Ben Cheikh a participé à la création du planning familial en Tunisie ; elle a très tôt intégré le Croissant rouge tunisien, où elle accède à la vice-présidence. Elle meurt en décembre 2010.

Une application à vocation pédagogique

Les billets de 10 dinars sont les plus utilisés par les Tunisiens, avec ceux de 20 dinars. Au verso du nouveau billet, sont dessinés des poteries et de bijoux berbères, pour rendre hommage à la femme artisane.

La BCT rappelle que l’OMS considère que le risque de transmission du Covid-19 par les pièces, billets et cartes de crédit sont « très faibles ». Néanmoins, la Banque centrale continue d’encourager les paiements sans contacts et les transactions par les moyens de paiements digitaux.

En mars, la BCT a délivré les premiers agréments à deux établissements de paiement électronique. « Ces établissements de paiement auront un rôle prépondérant pour soutenir l’effort national d’inclusion financière », commente le gouverneur Marouane El Abassi.

La BCT a également donné son feu vert à une application mobile, Flouss. L’application est développée en collaboration avec la start-up tunisienne Digital Cultural Experience. Elle est basée sur la technologie de la réalité augmentée.

Elle constitue une façon pour la Banque centrale de présenter les aspects culturels de ses produits, ainsi que les éléments de sécurité des billets de banques.

De plus, l’application Flous offre aux malvoyants un service d’identification audio de la valeur de l’ensemble des billets en circulation, y compris le nouveau billet de 10 dinars.

Une réponse à “La Banque centrale soulage les Tunisiens endettés”

  1. Author Thumbnail dsfxgchvbjn dit :

    Je viens par ce message témoigné d’un service bien reçu. J’ai contacté Mr Boubli pour une demande de crédit entre particulier que j’ai bien reçu. Le crédit d’une création de mon propre projet, d’une somme de 30.000€ , quelque soit le montant que vous désirez.Vous êtes fichés, interdits bancaires et vous n’avez pas la faveur des banques ou mieux vous avez un projet et vous avez besoin de financement, un mauvais dossier de crédit ou besoin d’argent pour payer des factures, fonds à investir sur les entreprises. Alors si vous avez besoin de prêt d’argent n’hésitez pas a prendre contact avec lui via mail:cabinet.boubli@gmail.com

    cabinet.boubli@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This