Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

Groupe Ecobank : Solides résultats en 2019

Groupe Ecobank affiche une sensible croissance de ses résultats annuels, en dépit d’un recul de son chiffre d’affaires. L’exercice 2019 a permis la poursuite de la modernisation du réseau, gage de meilleure rentabilité.

Par Laurent Soucaille

Le groupe panafricain Ecobank, basé à Lomé (Togo), a visiblement récolté les fruits de la restructuration entreprise ces dernières années. En dépit d’un recul apparent de l’activité, les résultats sont en hausse.

En tant que Banque panafricaine, l’engagement envers le continent reste « inébranlable » indique un communiqué financier du groupe qui s’engage « à continuer de fournir un soutien à nos communautés ».

Reflétant la tendance déjà observée au troisième trimestre, le produit net bancaire annuel s’inscrit en recul de 6% en francs CFA, et de 11% en dollars, à 1,6 milliard $. Compte tenu de l’évolution des cours des devises, l’an dernier, les résultats semblent plus flatteurs exprimés en monnaie africaine (naira ou franc CFA) qu’en dollar.

« Nos résultats 2019 reflètent la résilience de notre modèle d’affaires diversifié », commente Ade Ayeyemi, directeur général du groupe. Ecobank a augmenté son résultat avant impôts de 39% à taux de change constant, et a dégagé un rendement des capitaux propres tangibles de 16,5%.

« La mise en œuvre d’une stratégie de redressement agressive sur les prêts non performants donne également des résultats positifs avec des recouvrements nettement plus élevés en 2019. » Le résultat net consolidé ressort à 275 millions $ (+10%).

La modernisation de la technologie s’est poursuivie avec l’achèvement de la migration de l’ensemble des 34 filiales bancaires vers Flexcube 12, le logiciel d’application bancaire.

« Cela a été fait en un temps record », se félicite Ade Ayeyemi. « Nous avons réussi la mise à niveau de notre application mobile Ecobank vers la version 4.0 avec une multitude d’offres de classe mondiale tout en nous permettant également d’étendre notre proposition d’inclusion financière à des millions de personnes en Afrique. »

Concernant 2020, le groupe avait établi des prévisions, mais ne peut que constater : « L’année est devenue extraordinaire et inhabituelle. » La pandémie de coronavirus a un impact social, économique et financier important sur toutes les entreprises et personnes dans le monde.

« Un certain nombre de nos pays d’opération ont enregistré des cas de contamination et nous prenons toutes les mesures sous notre contrôle pour assurer le bien-être de nos collaborateurs, clients et communautés afin de faire tout notre possible pour réduire la propagation du virus. »

En tant que Banque panafricaine, l’engagement envers le continent reste « inébranlable » indique un communiqué financier du groupe qui s’engage « à continuer de fournir un soutien à nos communautés ».

L’exercice 2019 de Groupe Ecobank

Chiffres clés 

En millions de F.CFA 

Variation

Produit net bancaire 

950 264 

-6 %

Résultat avant impôts 

237 282 

+20%

Résultat net consolidé 

161 047 

+16%

Total du bilan 

13 804 166 

+7%

Crédits à la clientèle 

5 416 642 

+4%

Dépôts de la clientèle 

9 486 164 

+4%

Capitaux propres 

1 101 111 

+11%

Résultat net par action
(en dollar

0,456 

-11%

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This