x
Close
Actualité African Banker

GIM-UEMOA multiplie les partenariats

GIM-UEMOA multiplie les partenariats
  • Publiéjuillet 19, 2023

L’organisme international en charge du système monétique interbancaire signe plusieurs partenariats pour développer son application GIM-Pay. Il se tourne notamment vers des acteurs clefs du Luxembourg en matière de transactions sécurisées.

 

L’infrastructure GIMpay et le nouvel écosystème associé, en cours de construction, constituent la nouvelle proposition de mutualisation du GIM-UEMOA pour accompagner l’ensemble des acteurs de l’écosystème régional dans la structuration de leurs offres digitales, sécurisées et pertinentes.

GIM-UEMOA est l’organisme international en charge du système monétique interbancaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine. Il vient de s’unir avec Backbase, le pionnier de l’« engagement banking », pour le développement de cette super application.

Ces services innovants « permettront de renforcer radicalement la compréhension des menaces au sein du secteur financier, la détection des attaques et la gestion des incidents ».

Laquelle « redéfinira le paysage financier numérique dans l’UEMOA, en favorisant l’inclusion financière, l’innovation Fintech et l’amélioration de l’expérience client », juge GIM-UEMOA. Ce partenariat vise à fournir des services financiers numériques simplifiés qui vont au-delà des services bancaires conventionnels, offrant une solution mêlant style de vie et offres financières aux jeunes générations de la région, très sensibles au numérique.

La Super App GIMpay, alimentée par la plateforme Backbase Engagement Banking, offrira une suite complète de services financiers permettant une expérience client instantanée et sans friction tout en cultivant un écosystème dynamique qui stimule la collaboration et l’innovation entre les banques, les structures de microfinances, les établissements de monnaie électronique, les Fintech, les fournisseurs de Mobile money et les États dans la région.

« GIMpay est un catalyseur des initiatives des banques, des établissements de monnaie électronique, des services financiers décentralisés, des Fintech et des trésors publics nationaux dans la maîtrise de l’expérience client », explique Minayegnan Coulibaly, directeur général du GIM-UEMOA. Qui se dit « impatient de voir la valeur que cela peut créer pour l’écosystème et l’impact économique que cela peut avoir pour les citoyens de nos pays ».

 

Partages d’expériences

Afin de développer GIMPay, l’organisme ouest-africain s’associe également avec des acteurs clés du Luxembourg : Suricate Solutions, expert de la cybersécurité, LuxTrust pour l’identité digitale, LuxHub pour l’Open Banking et i-Hub pour le e-KYC (l’identification du client à distance).

Dans un monde de plus en plus digitalisé, ce partenariat permettra d’offrir aux populations de l’UEMOA des solutions d’identité numérique efficaces et sécurisés, promet l’organisme. Cet accord « renforce la confiance et la sécurité dans le domaine des paiements numériques pour la population de l’UEMOA », juge Minayegnan Coulibaly.

De son côté, Fabrice Aresu, directeur général de LuxTrust, se déclare « motivé par le projet ambitieux du GIM-UEMOA, ainsi que par l’opportunité de partager son expérience et mettre en œuvre ses solutions de confiance au niveau de l’écosystème ouest-africain, sur un modèle similaire à ce qui a été réalisé au Luxembourg ». Les usagers du GIM-UEMOA, poursuit-il, « y gagneront en sécurité et en protection de leurs données personnelles, ce qui contribuera, à n’en pas douter, à l’adoption de ces nouveaux services. »

Patrice Pochard, directeur général de Suricate Solutions, rappelle que « chaque semaine, de nouvelles attaques de cybercriminels à l’encontre du secteur financier d’Afrique de l’Ouest sont révélées ».

Avis partagé par Christophe Bianco, vice-président d’ACRC (Africa Cybersecurity Resource Center), qui précise que « les services Suricate Solutions sont complétés par la création de la première communauté de partage d’informations et de bonnes pratiques de cybersécurité du secteur financier africain par l’ACRC, dont Suricate Solutions est membre ». Ces services innovants « permettront de renforcer radicalement la compréhension des menaces au sein du secteur financier, la détection des attaques et la gestion des incidents en s’appuyant sur les meilleures pratiques internationales ».

Au début du mois de juillet, le groupe Visa et GIM-UEMOA avaient annoncé qu’ils travailleraient ensemble pour développer cet écosystème interopérable qui facilitera les transactions électroniques pour les individus et les entreprises de la région. Ce partenariat avec le leader des cartes bancaires permettra aux populations d’Afrique de l’Ouest de bénéficier d’une solution de paiement interopérable offrant des fonctionnalités avancées telles que les paiements mobiles, les transferts d’argent instantanés, les paiements en ligne, ainsi que des solutions de fidélisation des clients.

 

Cyber résilience

D’autre part, l’organisation internationale à but non lucratif nexo standards, fondée pour créer un écosystème mondial unifié d’acceptation des paiements par carte, accueille désormais GIM-UEMOA au sein de l’association pour mettre en œuvre les spécifications ISO 20022 qui contribuent à réduire le temps de mise sur le marché des solutions de paiement en Afrique de l’Ouest et à améliorer l’expérience des clients.

Rappelons que LuxTrust est un leader européen des services de confiance, agissant en tant qu’Autorité de Certification et tiers de confiance qualifié. Depuis 2005, l’entreprise développe une vaste gamme de solutions visant à faciliter la transformation numérique des organisations. LuxTrust couvre l’ensemble de la chaîne de transformation : de la création à la collaboration, en passant par la signature, l’envoi avec recommandé électronique et l’archivage. LuxTrust dispose d’une véritable expertise en matière de services de confiance COSI et de dématérialisation des processus.

De son côté, Suricate Solutions est le leader de la cybersécurité en Afrique de l’Ouest depuis 2016 avec une vingtaine de collaborateurs à Dakar. Suricate opère depuis 2017 le premier centre de supervision de sécurité (SOC) de l’UEMOA, appuyé par les plus grands acteurs de la cybersécurité du Luxembourg, et a développé plus récemment une capacité de réponse aux incidents.

Enfin, l’ACRC est la première organisation dédiée au renforcement de la cyber résilience du secteur financier en Afrique, à la sécurisation du développement rapide des services financiers numériques et des Fintech et, en fin de compte, accroître l’inclusion financière sur le continent, une clé pour le développement économique et humain. C’est une organisation indépendante et sans but lucratif en partenariat public-privé basée à Dakar et financée par la « African Digital Financial Inclusion Facility » (ADFI) de la Banque africaine de développement.

@ABanker

Écrit par
Aude Darc

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *