x
Close
African Banker

Fintech : Un outil d’agrégation des programmes de fidélité

Fintech : Un outil d’agrégation des programmes de fidélité
  • Publiémars 7, 2024

La jeune Fintech marocaine tookeez lève 1,5 million de dollars auprès d’Azur Innovation Fund, affichant de grandes ambitions pour sa solution innovante de fidélisation client.

 

La société Fintech marocaine tookeez a procédé à une levée de fonds de 1,5 million de dollars. Cette opération a été réalisée avec Azur Innovation Fund, un fonds public privé d’amorçage ; elle vise à dynamiser l’expérience de fidélisation client en Afrique et au Moyen-Orient. Basée à Casablanca, tookeez se présente comme étant le premier écosystème d’agrégation de programmes de fidélité, générateur de valeur pour les marques, les commerçants et les clients.

Bien souvent, expliquent ses promoteurs, les programmes de fidélité traditionnels sont une source de frustration pour les consommateurs, confrontés à l’accumulation lente de points, à la difficulté d’échanger des points contre des récompenses désirées, et à la disponibilité limitée des récompenses. Du côté des marques et des commerçants, la conversation des points de fidélité en cadeaux constitue un véritable casse-tête.

Imaginé par Hicham Amadi et les sœurs Wiam et Siham Elmejjad, dirigeants et fondateurs de plusieurs entreprises technologiques dont le spécialiste marocain des programmes de fidélité 2WLS, tookeez répond à ces défis en offrant une solution innovante : une unité de valeur numérique universelle de conversion des points de fidélité, permettant une utilisation flexible dans un large réseau de partenaires commerçants.

Dès lors, est un système universel, qui agrège les points de fidélité de nombreuses enseignes dans un même portefeuille. Ce portefeuille permet de réaliser des transactions au sein d’un large réseau de commerces et de marques, ce qui fait de la plateforme une source de revenus complémentaire. Il a été conçu pour répondre aussi bien aux besoins des marques, des commerçants et des consommateurs finaux.

Tout en maintenant l’identité de leurs propres programmes, la Fintech permet aux marques d’offrir à leurs clients le moyen de transformer leurs points simplement et instantanément dans un réseau large et varié. Pour les commerçants, cette solution représente un moyen d’inclusion digital. En effet, tookeez offre l’opportunité aux commerçants, notamment les TPE, de disposer d’un outil de fidélisation accessible. Et représente une source de complément de revenus pour les commerces qui attirent les membres tookeez à utiliser cette unité de valeur chez eux.

 

Une étape cruciale

Du point de vue des consommateurs, poursuit un communiqué de l’entreprise, l’outil permet aux membres de différents programmes de fidélité d’accumuler des points dans chaque programme et de les convertir comme bon leur semble dans un large réseau de partenaires.

Siham Elmejjad
Siham Elmejjad

Selon les dirigeants de la société, cette levée de fonds correspond à « une ambition africaine et internationale ». Grâce aux capitaux récoltés, tookeez trouve les moyens d’accélérer son expansion au Maroc, sur l’ensemble du continent et au Moyen-Orient, tout en continuant ses investissements dans le développement technique, notamment dans la technologie Blockchain.

D’ici à 2026, la société devrait s’implanter dans un second pays africain. Siham Elmejjad, directrice générale, considère que cette levée de fonds « marque une étape cruciale dans le développement » de tookeez. « Notre objectif est d’atteindre 4 millions de membres utilisateurs d’ici à 2028, pour faire de tookeez un écosystème d’inclusion économique et financière pour notre continent ».

De son côté, Adnane Filali, président d’Azur Innovation Fund considère que la start-up Fintech « redéfinit l’écosystème de la fidélisation client ». Voilà qui rejoint l’ambition du fonds, « qui est d’accompagner des entrepreneurs qui ont un impact significatif sur le monde ; tookeez incarne parfaitement cette vision ».

*****

En bref

L’IA au service de l’expérience-client

Dans un contexte numérique en constante mutation, l’année 2024 se profile comme un moment clé pour des progrès notables dans le domaine de l’expérience client, considère la plateforme Infobip.

Selon qui les consommateurs aspirent de plus en plus à des interactions reflétant la simplicité et le naturel des échanges personnels. Les marques, de leur côté, délaissent les approches de communication morcelées au profit d’expériences conversationnelles cohérentes et intégrées.

Sachant que dans le même temps, l’intelligence artificielle (IA) connaît une amélioration significative dans sa capacité à interagir avec les clients. Allant au-delà de l’IA générative, qui facilitait jusqu’à présent la création de contenu et les réponses aux demandes d’information élémentaires, l’avenir semble s’orienter vers l’IA interactive, considère Infobip.

@ABanker

Écrit par
Kimberley Adams

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *