Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

UNFPA : Le partenariat, levier de transformation de l’Afrique

Préface de S.E. M. Mahamadou Issoufou, Président de la République du Niger, et de S.E. Mme Amina J. Mohammed, Vice-secrétaire générale de l’Organisation des Nations unies.

Bonnes feuilles

L’objectif de développement durable 17 – Partenariats pour la réalisation des objectifs – vient soutenir l’ensemble de notre programme de développement.

Les partenariats permettent d’avancer et de ne laisser personne de côté. Feu Kofi Annan le savait bien lorsqu’il déclarait, il y a près de 20 ans : «Nous devons placer les personnes au centre de tout ce que nous faisons. Aucune vocation n’est plus noble ni plus grande que celle de permettre aux hommes, aux femmes et aux enfants, dans les villes et les villages du monde entier, d’améliorer leur vie».

Depuis l’an 2000, des progrès impor­tants ont été réalisés grâce aux objectifs du Millénaire pour le développement dans les domaines de l’éducation, de la santé et de l’accès à l’eau potable. Les taux de mortalité infantile ont considérablement diminué et l’espérance de vie a augmenté.

Dans le même temps, l’Afrique subsaharienne a enregistré une croissance démographique continue, comptant plus d’un milliard de personnes aujourd’hui, dont 60 % ont moins de 25 ans.

Ces changements démographiques apporte­ront de nouvelles attentes pour répondre aux besoins de la plus grande cohorte de jeunes. Ce qui rappelle les propos de l’ancien Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon : « En responsa­bilisant les jeunes d’aujourd’hui, nous jetterons les bases d’un avenir plus durable pour les générations à venir. »


Amina J. Mohammed

Le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) continue d’établir des partenariats à tous les niveaux, depuis les jeunes et les chefs de village jusqu’aux chefs d’État et aux Premières dames, notamment en mobilisant les secteurs privés africain et international pour soutenir les efforts visant à capturer le dividende démographique.


1 Immortaliser les partenariats axés sur des « résultats transformateurs » passera par une cartographie précise des initiatives, pour en souligner la diversité.”
2 Promouvoir un développement durable sur l’ensemble de la planète est la seule solution viable pour sortir de la crise. Pour ce faire, il importe de dépasser les clivages Nord- Sud et autres dichotomies caractéristiques des premières décennies du développement, en mettant en exergue une commune humanité qu’il faut préserver et renforcer tant au Nord qu’au Sud, car elle est menacée partout.”
3 Dans un environnement international caractérisé par des relations de concurrence, d’affrontement et de méfiance entre pays, et entre diverses catégories d’acteurs à l’intérieur des pays, le partenariat vise à construire des relations équitables et horizontales, de confiance et de transparence.”

La période actuelle de transition démographique en Afrique représente une fenêtre d’opportunité en faveur d’une croissance économique stimulée par une population active en augmen­tation, composée essentiellement de jeunes.

Ce travail englobera de nombreux domaines, allant des droits des femmes aux choix familiaux, à la formation et la création d’emplois. Et il fera appel à de nombreux acteurs, dont de jeunes leaders, des décideurs politiques, des chefs religieux et des membres de la société civile.

En outre, le temps des politiques cloisonnées est révolu. Le changement de paradigme en faveur du programme de développement durable signifie que l’édu­cation des filles et la santé des femmes ne doivent plus être séparées des questions plus larges, et d’un contexte toujours plus complexe, comme la paix et la sécurité, et le changement climatique.

À l’heure où nous dressons le bilan des objectifs de développement durable et faisons appel à la Décennie d’action, les partenariats seront essentiels pour accélérer les efforts à tous les niveaux et dans tous les domaines.

Le présent rapport met en exergue les efforts déployés par l’UNFPA et ses nombreux partenaires pour mettre en oeuvre l’ODD 17 en Afrique de l’Ouest et centrale.

Dans une région confrontée à de profondes pressions politiques, environne­mentales et autres, nous pouvons tirer à la fois des leçons et de l’espoir des réflexions et analyses de ce volume. C’est dans un esprit d’engagement commun pour le bien-être des populations de la région que nous recommandons ce rapport à un large public sur le continent et au-delà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts