x
Close
Activités Bancaires African Banker

Ecobank mise sur la bancassurance

Ecobank mise sur la bancassurance
  • Publiédécembre 14, 2021

Le secteur de l’assurance est appelé à une forte croissance en Afrique. Et des besoins nouveaux apparaissent. C’est pourquoi le groupe bancaire Ecobank s’associe à cinq grands noms de l’assurance pour sécuriser sa clientèle de PME.

Par Marie-Anne Lubin

La banque commerciale de Ecobank étoffe son offre de banque-assurances. Le groupe bancaire s’associe à cinq compagnies d’assurances, Old Mutual, Allianz, Sunu, Sanlam et NSIA, pour proposer une gamme de solutions de bancassurance aux PME. Les entreprises clientes du réseau panafricain, présent dans 33 pays du continent, auront désormais accès à des solutions adaptées à tous leurs besoins en matière d’assurance.

La demande de services de bancassurance émanant des PME augmente, signale le groupe panafricain, les entreprises recherchant des solutions pour se prémunir contre des événements similaires à la pandémie de Covid-19, à l’avenir.

Cette initiative « fait de Ecobank un établissement de services financiers à guichet unique », confirme Josephine Anan-Ankomah, directrice du pôle Banque commerciale du groupe. Elle salue en cet accord « l’ajout d’une gamme complète de solutions de bancassurance, en partenariat avec quelques-unes des compagnies d’assurances les plus réputées d’Afrique ».

En outre, poursuit-elle, « le transfert de risque qu’apporte la bancassurance renforce la résilience des PME, tandis que les solutions proposées offrent également à nos clients la satisfaction de savoir qu’ils bénéficieront d’une certaine protection, après avoir tiré les leçons des expériences douloureuses liées à la Covid-19 ». 

Les produits d’assurance proposés comprennent l’assurance des actifs commerciaux, l’assurance des équipements et matériel techniques (tous risques chantier, tous risques montage, installations et machines chantier, pannes de machines, équipements électroniques, équipements électriques), l’assurance maritime et marchandises, l’assurance collaborateurs, l’assurance flotte automobile et voyages d’affaires. Elle comprend également des offres sur mesure telles que l’assurance crédit-bail, l’assurance crédit-escompte sans recours et l’assurance rendement des surfaces agricoles.

Un domaine en forte croissance

Le lancement de cette solution bancassurance se fera par phases, avec un lancement préalable au sein de douze filiales : Bénin, Burkina Faso, Congo Brazzaville, Côte d’Ivoire, Gabon, Mali, Togo, Guinée Bissau, Kenya, Nigeria, Tanzanie, Ouganda. Le lancement chez les autres filiales se déroulera dans une seconde phase.

La demande de services de bancassurance émanant des PME augmente, signale le groupe panafricain, les entreprises recherchant des solutions pour se prémunir contre des événements similaires à la pandémie de Covid-19, à l’avenir.

Le secteur de l’assurance en Afrique est évalué à environ 68 milliards de dollars, en matière de primes brutes émises. Avant la crise sanitaire, on estimait que le marché de l’assurance devait progresser de 7% par an, sur la période 2020-2025. Soit près du double des croissances envisagées en Amérique du Nord, plus du triple de l’Europe, tandis que la croissance était estimée à 6% l’an, en Asie.

Voilà qui fait du continent la deuxième région du monde, en termes de croissance du secteur de l’assurance après l’Amérique latine, et ce, du fait de la croissance économique régulière de la plupart des pays et du retard pris par le secteur.

@Malu

EN BREF

Une nouvelle récompense dans la corbeille

La filiale Ecobank-Togo a été désignée « Banque de l’année », par le magazine The Banker, une publication du Financial Times. C’est la deuxième année consécutive que la filiale togolaise reçoit ce trophée lors des « The Banker Awards ». Le jury réunit par le magazine américain veut distinguer, par cette récompense, « l’adhésion accrue de la banque à la culture fintech » et à la numérisation de ses services.

Entre autres initiatives, la banque du Togo a noué un partenariat, en juin 2021, avec la Fintech Semoa, qui utilise l’interface de programmation d’application d’Ecobak pour proposer un service bancaire numérique, via la messagerie. « Nous investissons en permanence pour automatiser les transactions et fournir des solutions numériques de pointe à nos clients », se félicite Souleymane Touré, directeur général d’Ecobank Togo. Son établissement a également déployé la gamme de produits « Ellevate », auprès des entreprises gérées par des femmes ou dont l’activité s’adresse aux femmes.

Les filiales de Guinée Bissau et de Gambie ont également été distinguées lors de l’attribution de ces trophées.

Écrit par
Par Marie-Anne Lubin

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *