Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

Ecobank Fintech Challenge, 4e du nom, est ouvert

Le groupe bancaire Ecobank recherche des solutions de technologies financières pour développer ses activités et accroître l’inclusion financière en Afrique. Pour cela, quoi de mieux qu’un concours récompensant les jeunes talents ?

Par Kimberly Adams

La quatrième édition du Ecobank Fintech Challenge est désormais lancée. Ce concours ouvert aux start-up des technologies financières s’inscrit dans le cadre de l’engagement de la banque à promouvoir l’essor du digital en donnant aux jeunes pousses africaines l’opportunité de faire connaître leurs solutions financières. Les entreprises finalistes auront la possibilité de s’associer à Ecobank pour déployer leur solution sur ses 33 marchés africains ainsi qu’en France.

« L’Afrique est un vivier de talents mais les start-up de la Fintech ont besoin d’un accompagnement spécialisé et ciblé afin d’être prêtes à mener des activités commerciales », juge Tomisin Fashina, directeur des Opérations et de la technologie chez Ecobank.

Les candidatures sont ouvertes aux start-up et développeurs de tous les pays d’Afrique ainsi qu’aux Fintechs internationales ayant pour point d’ancrage l’Afrique. À l’issue de la cérémonie de remise des prix prévue en novembre 2021, tous les finalistes bénéficieront du programme Ecobank Fintech Fellowship. Les trois premiers lauréats recevront un prix en espèces, soit 15 000 dollars, 12 000 $ et 10 000 $ respectivement.

Ils pourront également bénéficier de soutiens précieux. Comme le lancement de produits à l’échelle internationale : une occasion de collaborer davantage avec Ecobank et de lancer des produits dans les 33 pays de son réseau panafricain. Au sein duquel le groupe pourra faciliter des partenariats avec des start-up prestataires de services.

Les entreprises retenues auront accès à la Sandbox développée par le groupe. Celle-ci permet d’avoir accès aux applications bancaires et donc de tester et d’améliorer les produits créés. Le groupe propose des séances de mentorat et de networking au sein de son réseau de partenaires mondiaux et africains. Enfin, les entreprises distinguées auront un accès prioritaire aux partenaires de capital-risque de Ecobank pour la recherche de financement.

Des partenariats gagnant-gagnant

Ade Ayeyemi, directeur général, profite de l’événement pour réitérer l’engagement de Ecobank à stimuler l’innovation. Il souligne que l’impact mondial de la Covid-19 a rendu plus pressante la nécessité de numériser et de transformer les opérations bancaires. « Nous sommes plus que jamais convaincus que l’innovation et la technologie sont l’avenir de la banque et nous réaffirmons notre engagement sans faille à identifier et à soutenir les développeurs les plus prometteurs d’Afrique afin de faire connaître leurs solutions et d’améliorer nos services. »

Ce concours a déjà ses premières réussites. Comme en témoigne le lancement de l’appli Ecobank Investor, développée à l’origine par Finance Mobile. La jeune pousse avait participé au programme de Fellowship Ecobank Fintech 2017. Après le déploiement réussi de l’application sur neuf marchés et son lancement actuel dans d’autres pays, Ecobank travaille à la finalisation d’autres partenariats de ce type avec des entreprises distinguées en 2020.

Tomisin Fashina est directeur des Opérations et de la technologie chez Ecobank. À ce titre, il « croit fermement que l’Afrique est un vivier de talents. Pour autant, « les start-up de la Fintech ont besoin d’un accompagnement spécialisé et ciblé afin d’être prêtes à mener des activités commerciales ». C’est pourquoi le programme Ecobank Fintech Fellowship permet une formation dans le cadre d’un mentorat avec des équipes techniques internes de haut niveau et avec ses partenaires internationaux.

Ukheshe, basé en Afrique du Sud a créé une plateforme d’acceptation de cartes qui permet aux commerçants non bancarisés d’accepter et d’effectuer des paiements numériques.

Conçu en partenariat avec la société de conseil Konfidants, le Ecobank Fintech Challenge est parrainé par plusieurs partenaires en Afrique et dans le monde, notamment ACCION, Catalyst Fund, Nedbank VC et Cellulant.

En 2020, dix finalistes avaient été retenus. Le concours avait été remporté par l’entreprise ghanéenne Nokwary Technologies, devant Ukheshe Payement (Afrique du Sud) et Solutions Growth Factor Technologies. Les lauréats s’étaient partagés 22 000 $. Nokwary est une fintech qui utilise l’IA pour promouvoir l’inclusion financière. Sa solution bancaire AI Powered offre aux utilisateurs la possibilité d’effectuer des transactions via les réseaux sociaux, dans différentes langues locales.

Ukheshe, basé en Afrique du Sud a créé une plateforme d’acceptation de cartes qui permet aux commerçants non bancarisés d’accepter et d’effectuer des paiements numériques. Enfin, Growth Factor est une société de technologie financière qui fournit des solutions de financement du commerce conçues pour les microentreprises et les PME afin d’encourager l’inclusion financière et la croissance.

Les candidatures sont à déposer, jusqu’au 20 septembre inclus, sur https://Ecobankfintechchallenge.com.

KA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts