Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

Diariétou Gaye renforce son leadership à la Banque mondiale

L’économiste sénégalaise Diariétou Gaye prendra la fonction de vice-présidente et secrétaire générale du Groupe de la Banque mondiale, à compter du 1er septembre. Une promotion logique pour la spécialiste des opérations difficiles en Afrique.

Par Paule Fax

Actuellement directrice de la stratégie et des opérations de la Banque mondiale pour la région de l’Afrique orientale et australe, Diariétou Gaye a été nommée vice-présidente et secrétaire générale du Groupe de la Banque mondiale.

Cette nomination sera effective au 1er septembre 2020, croit savoir l’agence sénégalaise APS qui cite une source proche du bureau de la Banque mondiale à Dakar. 

En tant que vice-présidente et secrétaire générale, Diariétou Gaye travaillera en étroite collaboration avec le Conseil d’administration, les gouverneurs et les autres membres de l’équipe de direction pour faire avancer la mission de l’institution. Elle sera également secrétaire exécutive du Comité du développement. 

Diariétou Gaye « œuvre avec passion au service du développement depuis plus de 22 ans, en tant qu’économiste et directrice dans diverses institutions », souligne la Banque mondiale dans sa notice de présentation.

De nationalité sénégalaise, Diariétou Gaye a intégré la Banque mondiale en 1996 comme économiste, après avoir travaillé pour le ministère de l’Économie et des Finances du Sénégal.

Sous l’autorité du vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique, elle est aujourd’hui chargée de la définition de la stratégie et programmes d’activité sectoriels sur le continent.

La Banque mondiale supervise un portefeuille de plus de 600 projets en Afrique représentant un engagement total supérieur à 70 milliards de dollars, et compte plus de 700 collaborateurs à Washington et dans les 42 antennes sur le continent.

Une riche carrière

Diariétou Gaye « œuvre avec passion au service du développement depuis plus de 22 ans, en tant qu’économiste et directrice dans diverses institutions », souligne la Banque mondiale dans sa notice de présentation. La nouvelle promue a notamment travaillé sur des enjeux du développement et des réformes dans des contextes nationaux difficiles.

Depuis 1996, elle a occupé divers postes depuis, dont, le plus récemment, celui de directrice des opérations pour le Kenya, le Rwanda, l’Érythrée et l’Ouganda. « Elle a assuré à ce titre la direction stratégique générale de l’action de la Banque dans ces pays, et géré efficacement un portefeuille et un personnel importants. »

Diariétou Gaye avait été auparavant directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Sri Lanka et les Maldives (Asie du Sud) et responsable des opérations pour le Bénin et le Togo. De 2007 à 2010, elle a exercé la fonction de directrice régionale pour les pays de l’Afrique de l’Est au sein de la Banque africaine de développement.

Diariétou Gaye apporte à son nouveau poste un bilan de réalisations « en tant qu’économiste, gestionnaire efficace et leader respectée ». En reconnaissance de ses solides compétences en matière de leadership, la responsable a reçu à deux reprises le prix d’Excellence en leadership de l’Association du personnel du Groupe de la Banque mondiale, selon une source citée par APS. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This