x
Close
African Banker Finance

Deuxième souscription pour Anava

Deuxième souscription pour Anava
  • PubliéJuly 28, 2022

Anava, le fonds de fonds géré par Smart Capital, a réalisé en juillet 2022 sa deuxième souscription d’envergure, au sein du fonds BIF2. Un soutien financier de poids pour les start-up technologiques, notamment en Tunisie.

 

Par Paule Fax

Le fonds de fonds Anava a effectué une deuxième souscription dans le fonds sous-jacent Badia Impact Squared Fund (BIF2), géré par Silicon Badia. L’opération porte sur 5,2 millions de dollars. Elle s’inscrit dans le cadre du projet Start-up et PME innovantes, soutenu par la Banque mondiale.

En mai 2022, Anava avait réalisé sa première souscription dans un fonds sous-jacent, au sein de 216 Capital Fund, à hauteur de 6 millions d’euros (environ 19 millions de dinars),

Anava est géré par Smart Capital conformément aux meilleurs standards internationaux. La levée de fonds auprès d’autres souscripteurs est en cours de discussion avec des bailleurs institutionnels.

Silicon Badia est une société pionnière dans la gestion des fonds de capital-risque qui investit dans des entreprises technologiques en phase de démarrage et de croissance opérant à l’échelle mondiale. Elle a investi dans plus de 80 startup technologiques dans une quinzaine d’industries et villes partout dans le monde.

Son deuxième fonds régional bénéficiaire de l’investissement Anava, BIF2, est un fonds sectoriel qui investit dans des jeunes pousses technologiques aux stades de la série A et de la série B en Égypte, en Jordanie, au Maroc, au Liban, et en Tunisie.

 

D’autres investissements dans les tuyaux

La souscription d’Anava fait partie du deuxième closing du fonds BIF2 ; 15% de son engagement sera alloué aux jeunes entreprises dont l’opération principale est basée en Tunisie. En octobre 2020, BIF2 avait mobilisé 40 millions d’euros auprès d’un groupe d’investisseurs et institutions financières internationales pour financer des entreprises technologiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Ce qui a permis au fonds, dès novembre 2020, de réaliser son premier investissement dans la Fintech tunisienne Expensya, pour un financement de série B de 20 millions $.

Lancé officiellement le 23 mars 2021, le fonds des fonds Anava est le premier fonds de fonds en Tunisie libellé en euros, sa taille cible, à terme, est de 200 millions d’euros, avec un premier closing de 40 millions d’euros (soit la contre-valeur de 130 millions de dinars) souscrits entièrement par la CDC (Caisse des dépôts et consignations) à travers le financement de la Banque mondiale. 

Il est géré par Smart Capital conformément aux meilleurs standards internationaux. La levée de fonds auprès d’autres souscripteurs est en cours de discussion avec des bailleurs institutionnels. Anava investit dans les fonds sous-jacents qui investissent dans les jeunes pousses tunisiennes. Cette société prévoyait d’investir dans 13 fonds dédiés au financement des start-up.

De son côté, Silicon Badia est un gestionnaire de fonds de capital-risque qui investit dans des start-up technologiques partout dans le monde. Avec des bureaux aux États-Unis et dans la région du Moyen-Orient, Silicon Badia s’est associé à plus de 80 start-up technologiques dans plus de quinze secteurs différents et plus de quinze villes dans le monde.

 

Alaya Bettaïeb, directeur général de Smart Capital.

@ABanker

 

 

 

 

Écrit par
laurent

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.