Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

Le leadership d’Adesina récompensé

Un jury composé de jeunes professionnels de la santé a distingué quatre lauréats, dont Akinwuni Adesina, président de la Banque africaine de développement, qui a joué un rôle déterminant dans la lutte contre la Covid-19 en Afrique.

Par Marie-Anne Lubin 

Le président de la BAD (Banque africaine de développement) est l’un des lauréats du prix « Distinguished Fellowship » 2020. Ce prix est décerné par l’Académie de santé publique, organisme phare de l’Institut ouest‑africain de santé publique (WAAPH).

La directrice exécutive de l’Onusida, Winnie Byanyima, ancienne élue en Ouganda, a été récompensée pour son travail « inlassable » pour faire en sorte que les populations victimes du VIH, touchées par la pandémie, ne soient pas oubliées.

Akinwuni Adesina partage ce prix avec le directeur général de l’OMS (Organisation mondiale de la santé), Tedros Ghebreyesus, ainsi que Leith Greenslade de JustActions et Winnie Byanyima du Programme commun des Nations unies sur le VIH-Sida. « En raison de la pandémie de Covid-19, une cérémonie en l’honneur des lauréats aura lieu en 2021 », ont déclaré les responsables de l’Académie.

Distingués pour leurs rôles déterminants et avérés en faveur de l’équité, de l’apport de soins de santé d’une meilleure qualité et du bien-être pour tous, les quatre lauréats ont été sélectionnés par de jeunes professionnels de la santé publique exerçant en Afrique.

« Tous les quatre ont été récompensés pour le style novateur de leur leadership, qui encourage les jeunes responsables du secteur de la santé publique à faire tout leur possible pour améliorer les choses durant l’exercice de leur mission », selon un communiqué de l’Académie.

« Akinwumi Adesina a été récompensé pour le rôle déterminant pour conduire rapidement la BAD à assurer à l’Union africaine et à une partie de ses États membres la protection financière dont ils avaient besoin pour freiner la progression de la pandémie de Covid-19 en Afrique. » Il a également assumé « un leadership éclairé » à la BAD, « qui a permis d’élaborer les plans d’action mis au service des économies et des systèmes de santé africains durant la pandémie et pour l’après‑Covid‑19 », poursuit l’Académie.

Akinwuni Adesina interviendra, ce 16 décembre, au Forum économique des Amériques (Conférence de Montréal), afin de développer ses idées sur la relance économique mondiale et y faire entendre la voix de l’Afrique.

Nous en viendrons à bout

Tedros Ghebreyesus a été récompensé pour avoir mené l’OMS à prendre des mesures d’intervention face à la pandémie axées sur l’équité et le service de tous, notamment grâce aux méthodes mises en place pour éliminer le « nationalisme vaccinal » après la pandémie.

Leith Greenslade a été distinguée pour avoir organisé une sensibilisation internationale sur la pneumonie infantile en tirant parti des partenariats public-privé et des organismes philanthropiques. Enfin, Winnie Byanyima a été récompensée pour son travail « inlassable » pour faire en sorte que les populations victimes du VIH, touchées par la pandémie, ne soient pas oubliées.

« Je suis très honoré d’avoir été choisi » en compagnie des trois autres récipiendaires, a déclaré Akinwumi Adesina. Selon qui « malgré tous les obstacles, l’Afrique et le reste du monde viendront à bout de cette pandémie ».

L’Institut ouest-africain de santé publique est le principal organisme régional de développement sanitaire non gouvernemental consacrant sa mission à la création d’environnements porteurs, à la formation et à l’enseignement professionnel, à la définition de normes en matière de recherche et aux services de conseil et de consultation.

ML

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts