x
Close
African Banker

Coris Bank : hausse des résultats et des provisions

Coris Bank : hausse des résultats et des provisions
  • PubliéSeptember 2, 2022

Le groupe bancaire burkinabé CBI SA affiche une solide croissance de ses résultats au titre du premier semestre. Face aux prévisions macroéconomiques moins flatteuses, le Conseil d’administration dirigé par Idrissa Nassa a décidé d’augmenter les provisions pour risque.

 

Dans le contexte actuel des économies africaines, CBI SA « réalise des indicateurs de performance et de rentabilités appréciables ». Ainsi la direction de Coris Bank International commente-t-elle la publication de ses résultats pour le premier semestre 2022.

En effet, sur la période, le produit net bancaire bondit de 22,8%, à 52,3 milliards de F.CFA (79,7 millions d’euros). Ce, grâce au redressement (+33,7%) des activités de trésorerie, la hausse de 5% de la marge d’intérêts clientèle. Laquelle s’explique par une hausse de 14,8% de la collecte des dépôts et des financements à la clientèle (+15,8%) et par l’augmentation des commissions nettes, de 32,4%.

Coris Bank détenait, en 2021, 8,6% des parts de marché de l’UEMOA, derrière Ecobank (10,1%) et la Société Générale (9,8%), et devant des groupes panafricains comme Bank of Africa (8%) et Banque centrale populaire (7,3%).

Si le groupe estime « maîtrisées dans l’enveloppe budgétaire » les charges d’exploitation, celles-ci ressortent tout de même en hausse de 11,7%, de juillet 2021 à juin 2022, à 16 milliards de F.CFA (24,4 millions d’euros). Toutefois, le coefficient d’exploitation s’améliore de trois points de pourcentage, à 30,6%, au terme du premier semestre 2022.

Dans ce contexte, le Résultat brut d’exploitation se porte à 36,3 milliards de F.CFA (55,3 millions d’euros, +28,4%), pour un coût du risque qui augmente de 1,8 milliard de F.CFA à 6,1 milliards. Cela s’explique par « la constitution de provisions supplémentaires pour faire face aux risques inhérents au contexte défavorable ». Compte tenu de cette politique prudente, le résultat net semestriel ressort à 27,1 milliards de F.CFA (41,3 millions d’euros), en hausse de 19,4% par rapport à la même période de 2021.

« Au cours du deuxième semestre 2022, CBI adaptera sa stratégie à l’environnement, à travers le renforcement de l’activité de collecte des ressources, de financement à l’économie et de développement des services à forte valeur ajoutée », commente la direction financière. De plus, la banque entend finaliser ses projets réglementaires et digitaux entamés en 2021.

L’an dernier, Coris Bank est devenu le troisième groupe bancaire de l’UEMOA, selon le critère du nombre de comptes clients. Au Togo, où la filiale de Coris Bank figure encore loin des leaders, le nombre des comptes ouverts dans ses livres est passé en deux ans de 91 à 25 958. Il est vrai que la banque, qui ne s’adressait dans le pays, qu’aux clients PME-PMI a élargi sa base de clientèle.

Coris Bank détenait, en 2021, 8,6% des parts de marché de l’UEMOA, derrière Ecobank (10,1%) et la Société Générale (9,8%), et devant des groupes panafricains comme Bank of Africa (8%) et Banque centrale populaire (7,3%).

La politique prudente du groupe, exprimée dans le montant des provisions pour risque, s’explique par les prévisions moins flatteuses qu’il y a quelques moins pour les économies africaines. Ainsi, tient à rappeler le CBI, le FMI prévoit-il une croissance de 3,8% en 2022, après 4,6% l’an passé. L’activité a certes été bien orientée dans la zone UEMOA, au premier semestre (+5,4%) et devrait à peine ralentir au deuxième semestre. Restent les incertitudes sur le niveau de l’inflation, tandis que le Burkina Faso devrait connaître un net ralentissement à cause de la crise sécuritaire et que l’inflation reste élevée.

 

En bref

Une direction renforcée au Togo

 

« Le Conseil d’administration de Coris Bank International Togo a décidé de porter sa confiance sur Towadan Fidèle Désiré Toko pour occuper le poste de directeur général adjoint de cette filiale. Je lui souhaite plein succès dans ses nouvelles fonctions », a écrit Idrissa Nassa, président de la holding, sur son compte Twitter, le 1er septembre 2022.

Selon le groupe, cette nomination s’inscrit dans la dynamique de renforcement de la gouvernance afin de faire face aux défis et accroître la qualité de service à la clientèle.

Comptant 21 années d’expérience dans le monde bancaire, Towadan Fidèle Désiré Toko a rejoint Coris en 2016. Il a participé à l’installation de la filiale du Bénin avant de rejoindre le Togo en 2018.

Towadan Fidèle Désiré Toko, Coris Bank Togo
Towadan Fidèle Désiré Toko, Coris Bank Togo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

@ABanker

 

 

Écrit par
Laurent Soucaille

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.