Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

Cofina vise le Togo

Fort d’une structure financière solide, confirmée en 2019 par de confortables résultats, le groupe de mesofinance prépare sa septième implantation en Afrique subsaharienne, soit au Togo.

Par Laurent Soucaille

Poursuivant sa stratégie de renforcement en Afrique de l’Ouest, le groupe Cofina (Compagnie financière africaine), va s’implanter prochainement au Togo. La 1re institution ouest-africaine de mésofinance (financement de petites entreprise) confirme la stratégie de la société ivoirienne dans la sous-région, après ses implantations au Nigeria, au Benin, au Burkina Faso…

Cofina recruté au moins 34 500 nouveaux clients dans l’ensemble des filiales, ce qui porte son portefeuille clients à 174 963 dont 43% de femmes.

Ce projet est favorisé par la signature d’un partenariat stratégique avec Mediterrania Capital Partners. Ce fonds de capital-investissement, a en 2018, apporté des ressources de l’ordre de 20 millions d’euros, contre une participation minoritaire. Une opération dont l’objectif déclaré était de renforcer ce déploiement de Cofina dans la région.

« Cette prise de participation minoritaire, assortie d’une assistance technique, permettra à Cofina de lever jusqu’à 50 millions d’euros sous forme de capital et de dette au cours des trois prochaines années », commente Jean-Luc Konan, le directeur général de l’entreprise ivoirienne. Pour le charismatique patron de 46 ans, la croissance rapide de Cofina est avant tout la réussite d’un modèle panafricain de finance inclusive.

Hausse de 34% du total de bilan

Après la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Burkina Faso, le Mali, le Gabon, la Guinée et le Congo, le Togo sera le septième marché d’implantation du groupe. Le pays comptera alors sa deuxième institution de mésofinance, avec Sogemef, qui poursuit son développement à Lomé et dans sa périphérie.

D’autre part, Cofina a fait état de ses premiers chiffres concernant l’exercice 2019. Lequel se solde par une hausse de 34% du total de bilan, à 212 milliards de F.CFA (323,2 millions d’euros), contre 158 milliards en 2018 (240,9 millions d’euros).

 

Cette progression s’explique par un bond de 30% des encours de crédit, à 146 milliards de F.CFA (222,6 millions d’euros) et une hausse comparable des dépôts, à 134 milliards de F.CFA (204,3 millions d’euros).

Sur ses huit pays d’implantations, Cofina revendique 1340 collaborateurs, dont 45% de femmes. Depuis sa création en 2013, précise le site internet, la société a financé quelque 84 000 projets, portés par des entrepreneurs issus de vingt nationalités différentes. Les crédits ont porté sur précisément 174 963 clients, dont 43% de femmes.

Cofina recruté au moins 34 500 nouveaux clients dans l’ensemble des filiales, ce qui porte son portefeuille clients à 174 963 dont 43% de femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This