Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

Bourse : Une nouvelle étape pour la BRVM

La Bourse en ligne de BOA Capital permet désormais de passer directement ses ordres auprès de la Bourse régionale d’Afrique de l’Ouest. D’autres plateformes devraient suivre dans les mois qui viennent, susceptibles d’améliorer la liquidité et l’attractivité de la Place.

Par Laurent Soucaille

Semaine bien remplie, pour la Bourse régionale des valeurs mobilières. Outre deux nouvelles lignes obligataires majeures, la BRVM accueille – depuis le 16 septembre – sa première plateforme de Bourse en ligne. Elle est proposée par la BOA Capital, une Société de gestion et d’intermédiation (SGI) de la place.

Le lancement de cette plateforme, BOAKSDirect, s’est déroulé par visio-conférence, en présence de Ripert Bossoukpe, secrétaire général du Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREPMF), l’autorité de régulation, et d’Edoh Kossi Amenounvé, directeur général de la BRVM. Coïncidence, le 16 septembre marquait également l’anniversaire de la BRVM, dont les premières cotations remontent à 1998.

Cet outil permettra, en quelques clics, aux clients de la SGI d’émettre des ordres de Bourse sur le marché boursier régional, et de consulter son portefeuille à toute heure. Y seront diffusées des informations financières sur les valeurs cotées et sur l’actualité économique de la zone Uemoa. Innovation majeure, les investisseurs de l’Union pourront dorénavant acheter ou vendre des actions, sans recours direct à leur SGI.

Selon Edoh Kossi Amenounvé, « la Bourse en ligne permet « entre autres avantages, d’améliorer la liquidité du marché et de réduire les coûts de transaction ». Il espère qu’en 2020, au moins 10% des transactions boursières passeront en ligne. Pour cela, encourage les autres SGI à se lancer dans cette dynamique et à parachever leur numérisation en janvier 2021, au plus tard.

Une modernisation progressive

BOAKSDirect se présente est une plateforme de Bourse en ligne sécurisée entièrement conçue pour offrir une fluidité digitale intuitive à ses utilisateurs. Il s’agit d’« une évolution historique », a commenté Edoh Kossi Amenounvé. Tandis que le secrétaire général du CREPMF a déclaré : « À travers ce lancement, je nourris l’espoir de voir une opérationnalisation entière de la Bourse en ligne sur le marché financier régional de l’UMOA en janvier 2021, conformément au calendrier convenu en juillet avec les parties prenantes. » Pour cela, il « exhorte les acteurs à s’impliquer d’avantage et à favoriser le partage d’expérience en vue de faciliter l’enrôlement effectif de toutes les SGI à l’échéance fixée ».

Techniquement, la Bourse est passée, au fil des ans, de la Cotation électronique centralisée (saisie des ordres à la BRVM) à la Cotation électronique décentralisée (saisie des ordres par les SGI) pour aboutir, à ce jour, à la transmission des ordres à partir des téléphones portables, tablettes etc. des clients.

Les ordres sont routés vers le système de négociation de la BRVM (Bourse en ligne). La BRVM y voit une évolution technologique qui « renforce ses positions dans le concert des Bourses innovantes ». Elle vise trois principaux objectifs : l’amélioration de la liquidité du marché ; la réduction des délais d’exécution des ordres ; la baisse des coûts des transactions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This