x
Close
Actualité African Banker

BGFIBank et AGF en soutien aux PME

BGFIBank et AGF en soutien aux PME
  • Publiéaoût 14, 2022

Avec l’appui de l’African Guarantee Fund, le groupe BGFI Bank pourra accorder des lignes de crédits plus avantageuses aux PME africaines ; notamment celles dirigées par des femmes, telles que celles soutenues par le programme AFAWA de la Banque africaine de développement.

 

Les groupes BGFIBank et African Guarantee Fund (AGF) ont signé une ligne de garantie de portefeuille d’un montant total de 50 millions d’euros, destinée à couvrir les crédits alloués aux PME. Cette nouvelle convention permettra au groupe de Libreville d’accélérer l’accès au financement de la clientèle des PME, véritable levier de développement des économies africaines.

L’accord formel de partenariat a été signé, le 12 août 2022 à Libreville (Gabon), par Henri-Claude Oyima, PDG de BGFIBank et Jules Ngankam, directeur général de African Guarantee Fund.

« Pour BGFIBank, ce partenariat s’inscrit en ligne avec les ambitions de notre projet d’Entreprise Dynamique 2025 qui prône, entre autres, l’inclusion financière, laquelle implique l’accroissement du segment PME dans le portefeuille global de crédits », a expliqué Henri-Claude Oyima.

« Vecteur de développement et de valeur ajoutée pour le continent africain, l’essor d’un tissu de PME solide et prospère constitue pour nous une opportunité, et passe inéluctablement par la mise en œuvre des synergies entre partenaires de références afin de surmonter les défis que pose le financement de cette clientèle spécifique. »

De son côté, Jules Ngankam a salué la consolidation de la relation entre les deux partenaires. « Les groupes AGF et BGFIBank collaborent depuis huit ans et cette nouvelle convention témoigne de notre volonté de continuer à soutenir les PME, acteurs majeurs de la création d’emplois en Afrique. »

 

Une mécanique bien huilée

De plus, « nous considérons l’entreprenariat féminin comme un pilier de la croissance économique », a-t-il poursuivi. Ainsi, grâce au programme AFAWA Guarantee for Growth, mis en œuvre par l’AGF en partenariat avec la BAD (Banque africaine de développement), les filiales de BGFIBank soutiendront avec des conditions plus avantageuses les PME de l’entrepreneuriat féminin.

BGFIBank est un groupe financier international multi-métiers qui enrichit sans cesse son offre en s’appuyant notamment sur l’expertise de ses partenaires, s’ouvrant ainsi à de nouveaux domaines. Le groupe revendique précisément 2 441 collaborateurs présents dans douze pays, au Bénin, au Cameroun, en Centrafrique, au Congo, en Côte d’Ivoire, au Gabon, en Guinée équatoriale, à Madagascar, en RD Congo, à Sao Tomé-et-Principe au Sénégal, ainsi qu’en France.

De son côté, African Guarantee Fund est une institution financière non bancaire dont l’objectif est de promouvoir le développement économique, d’accroître les créations d’emplois et de réduire la pauvreté en Afrique en fournissant aux institutions financières des solutions de garantie et un appui au renforcement des capacités, spécifiquement destinés à soutenir les PME en Afrique. Cet organisme a été créé par les gouvernements du Danemark, d’Espagne, ainsi que la BAD. Elle compte parmi ses actionnaires l’Agence française de développement, le Fonds nordique de développement , le Fonds d’investissement pour les pays en développement et la KfW Development Bank.

Enfin, rappelons qu’AFAWA (pour Affirmative Finance Action for Women in Africa) est une initiative panafricaine de la BAD qui vise à combler le déficit de financement qui affecte les femmes en Afrique, estimé à 42 milliards de dollars. AFAWA propose une approche multidimensionnelle pour éliminer les contraintes auxquelles les femmes entrepreneurs sont confrontées en Afrique. En plus de tirer parti de tous les instruments financiers de la Banque, elle propose un programme de garantie pour la croissance (G4G), exclusivement dédié aux entreprises féminines. Il s’agit d’un mécanisme de partage des risques en partenariat avec le Fonds africain de garantie et le Fonds fiduciaire pour l’égalité des sexes afin d’attribuer des subventions aux assistances techniques et aux initiatives environnementales favorables. Le G4G est financé par le G7, les Pays-Bas et la Suède.

@ABanker

Écrit par
Paule Fax

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.