x
Close
African Banker

ANAVA investit 4 millions d’euros dans Janngo Capital Startup Fund

ANAVA investit 4 millions d’euros dans Janngo Capital Startup Fund
  • Publiémars 26, 2024

Le fonds de fonds ANAVA financé conjointement par la Banque mondiale, la CDC et la KFW, apporte 4 millions d’euros au capital de JCSF, un fonds dédié à la technologie en Afrique.

 

Avec une taille cible à 60 millions d’euros, Janngo Capital Startup Fund (JCSF) s’engage à investir au sein d’environ 25 start-up technologiques en phase d’amorçage en Afrique francophone. Ces jeunes pousses doivent faciliter l’accès des consommateurs africains à des biens et services essentiels tels que la santé, l’éducation et les services financiers, ou permettre aux entreprises africaines d’améliorer leur accès au marché et au capital. Il s’agit de contribuer à la création d’emplois durables à grande échelle, en mettant particulièrement l’accent sur les femmes et les jeunes. JCSF accueille en son capital le fonds de fonds ANAVA, à hauteur de 4 millions d’euros.

Le fonds de fonds veille à donner la possibilité aux fonds sous-jacents d’investir en Tunisie et aussi à l’étranger, leur permettant de faire face à leurs besoins de financement et d’internationalisation.

Fort d’une solide expérience d’investissements en Tunisie, incluant l’investissement en amorçage et la vente réussie d’Expensya, le JCSF est soutenu par des investisseurs de premier plan tels que la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la BAD (Banque africaine de développement) et Proparco. Par un mécanisme de first loss de 10 millions d’euros, il est financé par la Commission européenne dans le cadre de l’initiative Boost Africa.

« C’est le premier investissement d’ANAVA dans un fonds panafricain, qui aidera les start-up tunisiennes à élargir leur marché et leur présence dans une Afrique en pleine croissance, et qui permettra à ANAVA de tisser des alliances avec d’autres acteurs mondiaux sur le continent », commente Alaya Bettaieb, directeur général de Smart Capital.

« Une prise de participation supplémentaire de 4 millions au sein de Janngo Capital Startup Fund réalisée par Smart Capital permettra d’augmenter le financement destiné aux startups technologiques innovantes en Afrique, en particulier dans les pays francophones et les entreprises fondées par des femmes », commente Fatoumata Bâ (photo ci-dessus), fondatrice et présidente-exécutive de Janngo Capital. « Cet engagement contribue directement à investir au sein de start-up de premier plan en phase d’amorçage et à libérer un potentiel de croissance massif et un impact économique, social et environnemental positif en Tunisie et au-delà. »

Janngo crée, développe et finance des champions digitaux panafricains combinant une performance économique et un impact social inclusif, avec la conviction que la technologie et le capital peuvent accélérer le développement et l’atteinte des ODD en Afrique.

Janngo Capital opère le plus grand fonds technologique pour l’égalité des genres en Afrique, investissant jusqu’à 5 millions d’euros au sein de jeunes entreprises proposant des solutions innovantes à des défaillances de marché tout en créant massivement des emplois, en particulier pour les femmes et les jeunes. Quelque 56 % des sociétés du portefeuille sont dirigées par des femmes et 67 % ont été créées en Afrique francophone, à l’instar des champions Sabi et Expensya.

 

Startup Tunisia

Le fonds opère sous une licence de gestion de fonds d’investissement alternatifs « full-AIFM » et est représenté à Abidjan et à Paris. Janngo investit dans tous les secteurs et notre portefeuille couvre les secteurs de la santé, la logistique, les services financiers, le commerce de détail, l’agroalimentaire, la mobilité et les industries créatives.

Janngo Capital est le lauréat du prix de l’Égalité des genres 2023 de l’Africa CEO Forum.

De son côté, ANAVA est le premier fonds de fonds en Tunisie libellé en euros. C’est l’un des piliers clés de l’initiative nationale « Startup Tunisia » qui ambitionne de faire de la Tunisie un hub de l’innovation et des start-up à la croisée de la Méditerranée, de la région MENA et de l’Afrique.

D’une première taille cible de 100 millions d’euros, avec un premier closing de 40 millions d’euros souscrits par la tunisienne CDC (Caisse des dépôts et consignations) à travers un prêt de la Banque mondiale et 20 millions d’euros souscrits par la KFW (coopération allemande), le fonds de fonds veille à donner la possibilité aux fonds sous-jacents d’investir en Tunisie et aussi à l’étranger, leur permettant de faire face à leurs besoins de financement et d’internationalisation.

Le fonds est géré par Smart Capital, mandatée par l’État Tunisien pour déployer son programme national, Startup Tunisia.

@ABanker

Écrit par
Kimberley Adams

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *