x
Close
African Banker

Afreximbank, un leader sur les marchés financiers

Afreximbank, un leader sur les marchés financiers
  • Publiémars 1, 2024

La banque se classe premier en tant qu’arrangeur principal mandaté, teneur de livre et agent administratif auprès des emprunteurs de l’Afrique subsaharienne, selon les classements de Bloomberg.

 

Régulièrement, les tableaux de Bloomberg Capital Markets présentent les meilleurs arrangeurs, teneurs de livre et conseillers pour un large éventail de types d’opérations dans le secteur financier, notamment les prêts, les obligations, les actions et les fusions-acquisitions.

Afreximbank se retrouve classée première dans trois catégories. La banque du commerce est classée numéro un en tant qu’arrangeur principal mandaté, teneur de livre et agent administratif pour les prêts demandés par des opérateurs de l’Afrique subsaharienne.

D’autre part, la République arabe d’Égypte rejoint le Fonds pour le développement des exportations en Afrique (FEDA), la filiale d’Afreximbank axée sur l’impact.

« Ces classements reconnaissent le rôle de chef de file de la Banque dans la facilitation des capitaux provenant de l’intérieur et de l’extérieur du continent, d’un éventail diversifié d’investisseurs et de parties prenantes afin de répondre aux besoins de financement des États membres et des organisations africaines », commente la banque dans un communiqué.

Il est vrai que figurer en tête de ces classements prestigieux dans les trois catégories simultanément, pour la première fois en trente ans d’histoire, témoigne de la croissance remarquable d’Afreximbank, de sa pertinence systémique sur le continent et de sa position de leader sur les marchés des prêts africains. Ce, malgré les défis auxquels le marché africain des prêts syndiqués a dû faire face en 2023 : les volumes sont restés relativement faibles, à 32 milliards $, pour un total de 82 prêts seulement clôturés au cours de l’année.

Dans ce contexte, la banque a presque doublé sa part de marché dans les catégories Arrangeur (Mandated Lead Arranger) et Teneur de livre (Bookrunner), passant de 8 % et 9 % en 2022 à un impressionnant 19 % et 14 % en 2023, respectivement. Dans la catégorie Agence de prêts, Afreximbank a conservé une part de marché significative de 15 %, tout en franchissant une étape remarquable en s’assurant la position de premier agent de facilités pour la toute première fois.

 

Gaz et financements des États

L’équipe spécialisée de la banque s’engage à accroître la fourniture de services d’agence et de fiduciaire de sécurité pour ces prêts et gère activement certains des prêts les plus importants sur le continent.

Benedict Oramah fait partie des cent personnalités africaines distinguées par NewAfrican en 2023.
Benedict Oramah fait partie des cent personnalités africaines distinguées par NewAfrican en 2023.

Ces statistiques, juge-t-on du côté d’Afreximbank, reflètent son rôle central dans l’intervention proactive pour combler le déficit de financement dans divers secteurs industriels ; elles actent le leadership continu de la banque dans la mobilisation et l’effet de levier des capitaux africains de l’intérieur et des capitaux internationaux de l’extérieur du continent. Ce, à partir d’un éventail diversifié d’investisseurs et de parties prenantes pour répondre aux besoins de financement des emprunteurs africains.

L’augmentation de la part de marché est particulièrement remarquable dans les secteurs difficiles du pétrole et du gaz et du financement souverain. Parmi les financements historiques facilités par l’établissement en 2023, on peut citer le projet Gleam de 1,3 milliard $ pour le ministère angolais des Finances, le plus important « prêt vert » en Afrique à ce jour ; le préfinancement partiel du financement multisources de 2,7 milliards $ pour le développement du chemin de fer en Tanzanie ; la facilité annuelle de 1,3 milliard $ pour la compagnie pétrolière nationale angolaise Sonangol ; un engagement initial de 2,25 milliards $ de la facilité de prépaiement du pétrole brut de 3,3 milliards $ pour la Nigerian National Petroleum Company (NNPC).

Voilà qui a de quoi réjouir Benedict Oramah, président d’Afreximbank : « Ces classements exceptionnels dans les tableaux de la Bloomberg League soulignent l’engagement d’Afreximbank à stimuler la croissance économique et à faciliter les flux de capitaux sur le continent africain, tout en reflétant notre résilience et notre capacité à faire face à des conditions de marché difficiles. Le succès de nos classements témoigne du travail acharné et de l’engagement de mes collègues et renforce notre position de partenaire financier de confiance pour les organisations africaines. »

*****

En bref

L’Égypte adhère au FEDA

 

La République arabe d’Égypte rejoint le Fonds pour le développement des exportations en Afrique (FEDA), la filiale d’Afreximbank axée sur l’impact.

Ceci « témoigne de l’engagement continu de l’Égypte à soutenir la vision d’Afreximbank et de FEDA dans leur mission de catalyser le commerce intra-africain et le développement des exportations », se félicite l’établissement panafricain. L’opération ouvre de nouvelles perspectives pour le renforcement des relations commerciales entre l’Égypte et les autres pays africains.

De plus, l’adhésion de l’Égypte élargit le champ d’action de FEDA, dont l’objectif premier est de fournir des capitaux à long terme aux économies africaines, en mettant l’accent sur l’industrialisation, le commerce intra-africain et les exportations à valeur ajoutée.

@ABanker

Écrit par
Kimberley Adams

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *