x
Close
African Banker

Afreximbank participe à l’achat d’Union Bank UK par Fidelity Bank

Afreximbank participe à l’achat d’Union Bank UK par Fidelity Bank
  • Publiéjuin 10, 2024

Par cette acquisition, Fidelity Bank peut créer une institution financière panafricaine capable de fournir des services de banque correspondante et de banque offshore.

 

La Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) a décidé le décaissement, au titre de d’une facilité d’investissement intra-africaine, de 40 millions de dollars en faveur de Fidelity Bank Nigeria. Il s’agit d’aider Fidelity dans l’acquisition et la recapitalisation d’Union Bank UK, dans le cadre de son programme d’expansion internationale.

Grâce à cette facilité, Fidelity étend ses services au Royaume-Uni, en particulier aux Africains et aux entreprises détenues par des Africains au Royaume-Uni, y compris les produits destinés à soutenir les investissements de la diaspora.

Cette facilité a été accordée en deux tranches de 20 millions $ chacune. La première tranche a permis à Fidelity de refinancer en partie l’acquisition d’une participation de 100 % dans Union Bank UK, tandis que la seconde tranche a servi à soutenir sa recapitalisation par l’injection de capitaux supplémentaires dans la banque acquise.

Grâce à cette acquisition, Fidelity Bank est en mesure de créer une nouvelle institution financière panafricaine capable de fournir des services de banque correspondante et de banque offshore aux banques africaines et de répondre aux besoins bancaires des Africains de la diaspora, juge-t-on du côté d’Afreximbank.

Ce que confirme, Kanayo Awani, vice-présidente en charge de la Banque du commerce intra-africain et de développement des exportations, a fait remarquer que le décaissement au titre de cette facilité faisait partie des efforts déployés par Afreximbank pour promouvoir le contrôle et la propriété des capitaux africains tout en améliorant le commerce et les investissements intra-africains.

Kanayo Awani
Kanayo Awani

Cette acquisition constitue « une étape importante pour les deux institutions, qui renforce la propriété et le contrôle africains dans le paysage financier mondial », a déclaré Kanayo Awani.

« En soutenant cette transaction stratégique, nous renforçons non seulement le secteur bancaire nigérian, mais nous favorisons également une plus grande intégration financière entre l’Afrique et sa diaspora. Cette initiative témoigne de notre engagement à renforcer le commerce intra-africain, à promouvoir la stabilité économique et à faire avancer les objectifs de l’Agenda 2063 pour une Afrique prospère et autonome. »

 

En direction de la diaspora

La Stratégie d’acquisition bancaire d’Afreximbank permet aux entreprises africaines d’acquérir des actifs financiers cédés par des structures étrangères en Afrique et dans la diaspora. Cette démarche s’inscrit également dans le cadre de la stratégie visant à promouvoir et à financer l’intégration de la diaspora africaine au reste du continent.

Grâce à cette facilité, Fidelity étend ses services au Royaume-Uni, en particulier aux Africains et aux entreprises détenues par des Africains au Royaume-Uni, y compris les produits destinés à soutenir les investissements de la diaspora.

En effet, résume un communiqué d’Afreximbank, l’acquisition devrait contribuer à la croissance de l’Afrique en augmentant le financement du commerce intra et extra africain et les flux commerciaux entre le Nigeria et le Royaume-Uni, en soutenant l’intégration de la diaspora africaine dans les chaînes d’approvisionnement régionales et continentales et en permettant aux PME du continent d’améliorer leur compétitivité à l’exportation et leurs capacités de fabrication de produits d’exportation légers.

*****

En bref

Appui au pétrole nigérian

 

Afreximbank finalise un accord de décaissement de 925 millions $ pour le projet Gazelle Funding Limited. Cette opération fait suite au succès de la première tranche de la facilité d’un montant de 3,3 milliards $. Elle est garantie par le pétrole brut et soutenue par la société nationale Nigerian National Petroleum Company-NNPC Limited. Ce décaissement porte le montant total de la facilité à 3,175 milliards $.

Cette facilité « accordéon » a permis de lever un total combiné de 925 millions $ auprès d’un consortium de prêteurs de l’industrie du pétrole brut, y compris le groupe Oando et Sahara Energy Resource Limited.

Pour Benedict Oramah, PDG d’Afreximbank « ce financement contribuera grandement à la réalisation des priorités de développement économique à court et à long terme du Nigeria ».

De son côté, Mele Kyari, PDG de NNPC Limited, assure auprès des investisseurs de sa détermination à continuer à développer les ressources en hydrocarbures du pays et à renforcer ses partenariats tout au long de la chaîne de valeur du pétrole et du gaz au niveau local et mondial.

@ABanker

Écrit par
Kimberley Adams

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *