Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

Rawbank confortée dans sa mission

La première banque locale de RD Congo, Rawbank, reçoit une nouvelle ligne de garantie de l’African Guarantee Fund. Un moyen de mieux concourir au financement de l’économie du pays, mais aussi de rassurer quant à sa solidité financière.

Par Paule Fax

L’African Guarantee Fund, institution financière pour le financement des PME, a attribué une nouvelle ligne de garanties à Rawbank. La banque commerciale leader en RD Congo bénéficie ainsi de 35 millions de dollars supplémentaires pour mener à bien ses opérations de financement des entreprises. Elle avait déjà reçu deux lignes similaires en 2016 et en 2017.

« Les entreprises qui œuvrent pour la préservation de l’environnement en RD Congo ont rencontré d’importantes difficultés au cours de l’année dernière. Avec cette ligne de garantie, elles trouveront en Rawbank un partenaire bancaire fiable, qui les aidera à se relever et à se développer.»

Cette nouvelle garantie de financement sera entièrement consacrée aux PME qualifiées pour le financement vert. En effet, ce programme s’adresse aux entreprises exerçant des activités liées à l’efficacité énergétique, aux énergies renouvelables, à l’agriculture, à la gestion des ressources naturelles intelligentes ou encore à l’assurance climat.

« L’inauguration de ce partenariat traduit l’engagement de Rawbank aux côtés des PME congolaises et pour le développement durable du pays », se réjouit l’établissement. Qui y voit également le signe de la solidité de l’institution, malgré une année marquée par les conséquences économiques de la Covid-19. Conséquences qui ont pu inquiéter, ces dernières semaines, les agences de notations comme Moody’s.

« Nous sommes ravis de l’augmentation de cette ligne de financement qui traduit la confiance accordée à Rawbank par ses partenaires panafricains », a commenté Mustafa Rawji, directeur général de Rawbank. Qui précise : « L’African Guarantee Fund a plus que doublé les accords que nous avions conclus en 2016 et 2017. » Cette nouvelle convention va permettre de continuer d’assister les PME congolaises « qui œuvrent pour la préservation de l’environnement dans notre pays ».

Des partenariats solides

Progressivement, grâce au soutien des partenaires internationaux comme la BAD (Banque africaine de développement) ou ShelterAfrique, Rawbank est devenue le premier partenaire des PME en RD Congo.

Parallèlement, la banque a développé les programmes de formation Business Edge et Lady’s First, afin de renforcer les capacités des entrepreneures, de faciliter leurs accès aux financements et ainsi de développer le tissu économique du pays. En 2020, Rawbank avait bénéficié d’un financement de 20 millions $ de la Trade Development Bank pour soutenir les grandes entreprises et les PME affectées par la pandémie de la Covid-19. 

« Rawbank est un partenaire de longue date », rappelle Jules Ngankam, directeur général de l’African Gurantee Fund depuis octobre 2020. Depuis sa création, la banque soutient les PME et participe ainsi au développement du tissu économique local. « Les entreprises qui œuvrent pour la préservation de l’environnement en RD Congo ont rencontré d’importantes difficultés au cours de l’année dernière. Avec cette ligne de garantie, elles trouveront en Rawbank un partenaire bancaire fiable, qui les aidera à se relever et à se développer. »

Rawbank revendique plus de 1 700 collaborateurs avec près de 100 points de vente et un bureau de représentation à Bruxelles, plus de 400 000 clients et 27% de parts de marché.

De son côté, l’African Guarantee Fund (AGF) est une institution financière non bancaire dont l’objectif est de promouvoir le développement économique, d’accroître les créations d’emplois et de réduire la pauvreté en Afrique. Elle fournit aux institutions financières des solutions de garantie et un appui au renforcement des capacités, spécifiquement destinées à soutenir les PME en Afrique. 

African Guarantee Fund est une initiative du gouvernement du Danemark, du gouvernement espagnol, et de la BAD. Les autres actionnaires sont : l’AFD (Agence française de développement, le Fonds nordique de développement, le Fonds d’investissement pour les pays en développement (IFU) et la KfW Development Bank. 

Tout récemment, par exemple, l’AGF a participé au tour de table permettant de réunir 19 millions $, afin d’appuyer un vaste projet de centrale électrique solaire à Madagascar. L’AGF est noté AA- par l’agence Fitch Ratings.

PF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts